Archives du mot-clé fantasy

Concours N°4 – Anniversaire des 5 ans du blog

Re-bonjour les amis,

Dernière semaine de concours pour fêter les 5 ans du blog.

Juste pour information, j’ai annulé le concours de la semaine dernière car au vu de la situation sanitaire ce n’était pas envisageable de se déplacer à plusieurs sur Paris. Du coup on verra pour reporter ce concours quand la situation le permettra.

En attendant, cette semaine nous vous offrons la possibilité de remporter trois nouveaux lots :

  • Généreusement offert par Aurora Clerc, les deux premiers tomes de sa saga fantasy, Trois Empires
  • Le coup de coeur de cette année pour Ann’Gaëlle, Mon désir le plus ardent de Pete Fromm, en Totem chez Gallmeister
  • Mon coup de coeur à moi pour cette année, Betty de Tiffany McDaniel aux éditions Gallmeister

Pour participer, il vous suffit de nous dire en commentaire pour quel lot vous tentez votre chance (vous pouvez choisir plusieurs lots).

Le concours commence aujourd’hui pour prendre fin le 31 octobre avec annonce des gagnants le 1er novembre. Le concours est ouvert à la France et à la Belgique.

Bonne chance à tous !

Trois empires, tome 3, Le sacre du sanglier

Autrice : Aurora Clerc

Édition : Auto-édition

Genre : Fantasy

Titre : Trois Empires, tome 3, Le Sacre du Sanglier

Quatrième de couverture :

Deux peuples ennemis. Une femme ambitieuse. Un homme cherchant sa place.
S’entendront-ils pour atteindre leur objectif commun ?

Quel étrange sentiment pour Johann que de revenir au royaume de son enfance, ce monde dont il garde la vision cauchemardesque d’un bourreau aux cheveux roux. Le jeune homme sait qu’il devra faire de nombreuses concessions s’il veut supporter du mieux possible l’accession au trône de sa sœur.

Pourtant, bien des embuches se présentent sur sa route. Saura-t-il se rapprocher d’Hisha, sa sœur, celle qu’il n’a pas revue en quatorze ans ? Arrivera-t-il à se faire respecter des soldats de l’armée alcane qui le considèrent comme un ennemi ?

Le Sacre du Sanglier décrit la conquête du pouvoir par Hisha Enagor. Avec l’aide de Johann, deviendra-t-elle la première femme à monter sur le trône d’Alcatran ?

Quelques mots sur l’autrice :

Aurora Clerc est un nom d’ auteur. Elle a fait des études de lettres, puis des études de commerce. Ses premières expériences professionnelles furent dans l’hôtellerie puis dans la création web.  Pour se reconvertir ensuite dans le graphisme. Au fond, pourtant, sa passion a toujours été l’écriture. Aujourd’hui, elle est arrivée à un moment de sa vie où la confiance en elle est suffisante pour se lancer. Elle veut vivre de sa passion et partager ses histoires avec autrui.

Ma chronique :

Je ne sais pas si vous vous souvenez, mais il y a presque deux ans jour pour jour je vous parlais du tome 1 de cette saga de fantasy, Trois Empires . Alors me voilà aujourd’hui pour vous présenter le tome 3 … Bah où est passé le tome 2 me direz vous ? Aurora Clerc, pour faciliter la lecture a choisi de diviser son premier tome en deux tomes. Vous pouvez donc retrouver sur le site de l’autrice le tome 1, L’Éveil du Puma et le tome 2, Missions Bajnanes.

J’ai toujours une crainte avec les sagas de fantasy, celle de lire un nouveau tome longtemps après la lecture du précédent et d’être perdu. J’ai donc commencé ma lecture avec cette peur. Peur qui s’est vite envolée. Et oui quand s’est bon tout nous reviens vite en mémoire et ce fut le cas ici. Je me suis replongé dans l’ambiance de Trois Empires, j’ai pris plaisir à retrouver les personnages et les lieux évoqués dans les précédents tomes.

La lecture est rendue fluide grâce à l’alternance de points de vues à chaque chapitre. Le rythme est bon et je ne me suis pas du tout ennuyé lors de ma lecture. Dans ce tome nous sommes confrontés à des changements de souverains dans deux importants royaumes, au retour de Johann Enagor en Alcatran et à des intrigues politiques. J’ai trouvé ce tome très intéressant. J’ai pris beaucoup de plaisir à en apprendre plus sur des personnages déjà connus et à en suivre de nouveaux. Si j’ai juste un défaut à mettre en avant sur ce tome c’est un peu le manque de rebondissements, il n’y a pas de grands bouleversements ce qui est un peu dommage.

C’est vraiment un très bon nouveau tome qui donne forcément envie d’en découvrir plus et du coup qui me rend impatient de lire la suite. C’est du très bon Épic-Fantasy, je vous invite vraiment à découvrir cette saga.

Ma note : 09 / 10

# 170 – Le mardi sur son 31

Bonjour les amis,

Mes nuits de merde recommencent, j’essaie de réduire les cachets mais il n’y a rien à faire je me réveil très tôt et je tourne et retourne dans mon lit avec le cerveau qui est déjà à fond, pffff. Sinon, vous avez vu, nous fêtons l’anniversaire du blog avec un premier concours. Aujourd’hui, je vous partage un extrait du troisième tome de Trois Empires, une saga de fantasy débutée il y a quelques années.

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours.

Son imagination lui jouait des tours néanmoins, il se méfiait d’eux et n’avait que peu de foi en la stratégie d’hissa. Il mettait en doute la parole de Nicolas Varinsk’Dâ. S’il avait accepté la proposition de la future reine, il y avait une raison sous-jacente, une raison qu’Alfred finirait bien par découvrir.

Il chassa ses vieilles rancoeurs et se tourna vers son bureau. Il avait demandé à Madanian – son plus ancien conseiller – de faire venir Johann dans son cabinet dès son arrivée. Depuis le départ de Constantin, le vieux roi s’était rabattu sur ses anciennes alliances. Bien que Madanian Essère ait perdu ses faveurs depuis de nombreuses années, il n’avait pu se contraindre à renvoyer celui-ci vers le domaine de son neveu.

Ils avaient été des amis par le passé, et il incombait à Madanian d’être tombé en défaveur uniquement parce qu’il avait privilégié le prince Godric au détriment de la princesse Hisha. Cela avait été une erreur.

197 – C’est lundi que lisez-vous ?

Bonjour tout le monde,

Le weekend s’est terminé et nous repartons sur une nouvelle semaine qui va être bien chargée pour moi. Vous savez quoi ? Ce mois de septembre nous avons fêté les 5 ans du blog. Et à cette occasion avec Ann’Gaëlle nous vous prévoyons plein de belles surprises. Mais en attendant, comme chaque lundi, il est temps de faire le point sur nos lectures du moment.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane, puis dorénavant par Camille du blog I Believe In Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’avons-nous lu la semaine passée ?
2. Que sommes-nous en train de lire en ce moment ?
3. Qu’allons nous lire ensuite ?

1. Qu’avons-nous lu la semaine passée ?

Ann’Gaëlle :

My Absolute Darling de Gabriel Tallent

À quatorze ans, Turtle Alveston arpente les bois de la côte nord de la Californie avec un fusil et un pistolet pour seuls compagnons. Elle trouve refuge sur les plages et les îlots rocheux qu’elle parcourt sur des kilomètres. Mais si le monde extérieur s’ouvre à elle dans toute son immensité, son univers familial est étroit et menaçant : Turtle a grandi seule, sous la coupe d’un père charismatique et abusif. Sa vie sociale est confinée au collège, et elle repousse quiconque essaye de percer sa carapace. Jusqu’au jour où elle rencontre Jacob, un lycéen blagueur qu’elle intrigue et fascine à la fois. Poussée par cette amitié naissante, Turtle décide alors d’échapper à son père et plonge dans une aventure sans retour où elle mettra en jeu sa liberté et sa survie.

Revanbane :

Les refuges de Jérôme Loubry

Installée en Normandie depuis peu, Sandrine est priée d’aller vider la maison de sa grand-mère, une originale qui vivait seule sur une île minuscule, pas très loin de la côte.
Lorsqu’elle débarque sur cette île grise et froide, Sandrine découvre une poignée d’habitants âgés organisés en quasi autarcie. Tous décrivent sa grand-mère comme une personne charmante, loin de l’image que Sandrine en a.
Pourtant, l’atmosphère est étrange ici. En quelques heures, Sandrine se rend compte que les habitants cachent un secret. Quelque chose ou quelqu’un les terrifie. Mais alors pourquoi aucun d’entre eux ne quitte-t-il jamais l’île ?
Qu’est-il arrivé aux enfants du camp de vacances précipitamment fermé en 1949 ?
Qui était vraiment sa grand-mère ?
Sandrine sera retrouvée quelques jours plus tard, errant sur une plage du continent, ses vêtements couverts d’un sang qui n’est pas le sien…

2. Que sommes-nous en train de lire en ce moment ?

Ann’Gaëlle :

My Absolute Darling de Gabriel Tallent

RevanBane :

Trois Empires, tome 3, Le Sacre du Sanglier de Aurora Clerc

Deux peuples ennemis. Une femme ambitieuse. Un homme cherchant sa place. S’entendront-ils pour atteindre leur objectif commun ? Quel étrange sentiment pour Johann que de revenir au royaume de son enfance, ce monde dont il garde la vision cauchemardesque d’un bourreau aux cheveux roux. Le jeune homme sait qu’il devra faire de nombreuses concessions s’il veut soutenir du mieux possible l’accession au trône de sa sœur. 

Pourtant, bien des embuches se présentent sur sa route. Saura-t-il se rapprocher d’Hisha, sa sœur, celle qu’il n’a pas vue en quatorze ans ? Arrivera-t-il à se faire respecter des soldats de l’armée alcane qui le considèrent comme un ennemi ? 

 Le Sacre du Sanglier décrit la conquête du pouvoir par Hisha Enagor. Avec l’aide de Johann, deviendra-t-elle la première femme à monter sur le trône d’Alcatran ?

3. Qu’allons nous lire ensuite ?

Ann’Gaëlle :

Dans son silence de Alex Michaelides

Alice, jeune peintre britannique en vogue, vit dans une superbe maison près de Londres avec Gabriel, photographe de mode. Quand elle est retrouvée chez elle, hagarde et recouverte de sang devant son mari défiguré par des coups de couteau fatals, la presse s’enflamme. Aussitôt arrêtée,Alice ne prononce plus jamais le moindre mot, même au tribunal. Elle est jugée mentalement irresponsable et envoyée dans une clinique psychiatrique.
Six ans plus tard, le docteur Theo Faber, ambitieux psychiatre, n’a qu’une obsession : parvenir à faire reparler Alice. Quand une place se libère dans la clinique où elle est internée, il réussit à s’y faire embaucher, et entame avec elle une série de face-à-face glaçants dans l’espoir de lui extirper un mot. Et alors qu’il commence à perdre espoir, Alice s’anime soudain. Mais sa réaction est tout sauf ce à quoi il s’attendait…

Revanbane :

L’Ange rouge de François Médéline

À la nuit tombée, un radeau entre dans Lyon porté par les eaux noires de la Saône. Sur l’embarcation, des torches enflammées, une croix de bois, un corps mutilé et orné d’un délicat dessin d’orchidée. Le crucifié de la Sâone, macabre et fantasmatique mise en scène, devient le défi du commandant Alain Dubak et de son équipe de la police criminelle. Six enquêteurs face à l’affaire la plus spectaculaire qu’ait connu la ville, soumis à l’excitation des médias, acculés par leur hiérarchie à trouver des réponses. Vite. S’engage alors une course contre la montre pour stopper un tueur qui les contraindra à aller à l’encontre de toutes les règles et de leurs convictions les plus profondes. Porté par la plume brillante et explosive de François Médéline, L’Ange rouge invite son lecteur à une plongée hallucinée parmi les ombres de la ville et les âmes blessées qui s’y débattent.

Et vous que lisez-vous ? Dites nous tout … Nous vous souhaitons une très belle semaine, riche en belles lectures ! Et surtout prenez-soin de vous !

Le Cycle de Pendragon, tome 2, Merlin

merlin

Auteur : Stephen Lawhead

Édition : Le Livre de Poche

Genre : Fantasy

Titre : Le Cycle de Pendragon, tome 2, Merlin

Quatrième de couverture :

« Le monde a-t-il jamais connu semblable époque ? Jamais ! Et c’est ce qui en fait la gloire et la terreur. Si les hommes savaient ce qui les guette, jusqu’au plus humble d’entre eux… ils défailliraient, ils se couvriraient la tête et mordraient leur manteau pour s’empêcher de crier. C’est leur bénédiction et leur malédiction de ne pas savoir. Mais moi je sais. J’ai toujours su… »
Voici l’histoire de Merlin l’Immortel, roi, guerrier, druide, barde et prophète… dont la vie se confond avec l’histoire de l’Ile des forts.
Voici le récit de son enlèvement par le Petit Peuple des Collines, de ses longues années de solitude dans la forêt et de ses combats contre les barbares sanguinaires dont les invasions vont précipiter la chute de l’Empire romain d’Occident. Voici la vie de Merlin telle que nul autre que lui ne pouvait la raconter.

Quelques mots sur l’auteur :

Stephen R. Lawhead est né en 1950 au Nebraska. Dès 1981, il se consacre entièrement à l’écriture et s’installe à Oxford pour y faire des recherches sur les légendes et l’histoire celtiques. Spécialiste en mythologies et fictions historiques, traduit dans vingt et une langues et récompensé par de nombreux prix, il est un auteur mondialement reconnu.

Ma chronique :

Voici déjà la seconde chronique pour cette saga Le Cycle de Pendragon, après Taliesin c’est donc au tour de Merlin. Merlin le druide, le barde, le magicien, l’enchanteur. Rien à voir avec le livre mais j’aurais trop aimé, si on a un garçon, l’appelé Merlin, mais ma femme ne veut absolument pas.

Bon, je suis un super fan du personnage de Merlin, je l’adore dans tous les films, les livres et les séries et ce cycle ne manque pas à la règle. Ici, c’est encore autre chose car déjà, c’est lui qui nous raconte son histoire ce qui est vraiment un super choix de l’auteur et qu’ensuite il nous raconte une grande partie de sa vie à partir de son enfance.

Ce roman est découpé en trois parties ou trois livres. Le premier est très fluide, il se lit facilement. C’est très intéressant, l’enfance de Merlin, sa captivité auprès du petit peuple des collines, ses premiers combats, son mariage … Tout ce qui est venu faire de sa réputation ce qu’elle fut par la suite. Par contre le livre deux a été très long à lire pour moi, c’était poussif, Merlin sombrait dans la folie et cela s’est ressenti dans tout ce livre, que ce fut laborieux pour moi. Heureusement le dernier livre repart bien et redevient passionnant, il parle d’Uther Pendragon, d’Ygerna et … d’Arthur, le personnage central du troisième tome. J’ai bien aimé ce dernier livre car Merlin y a plus son rôle d’enchanteur et de prophète et porte sur ses épaules le destin de l’Île des forts et du peuple breton.

Voici donc un second tome en demi teinte pour moi, mais avec l’arrivée d’Arthur cela va redevenir passionnant. Par contre c’est marrant, cela a beau être une relecture, j’ai très peu de souvenirs du coup, je découvre.

Ma note : 06 / 10

# 184 – C’est lundi que lisez-vous ?

ludi

Bonjour tout le monde,

Une petite semaine s’annonce pour moi avec seulement trois jours de travail avant plusieurs jours de vacances pendant lesquels nous allons aller à Bordeaux. Vous l’avez peut-être vu sur Instagram, mais je me suis fait pirater mon compte, j’ai donc perdu six années de publications, de partages et de souvenirs, je suis écoeuré, je ne comprend pas l’intérêt de faire cela. Mais bon, il faut bien rebondir, j’ai donc créé un nouveau compte, vous pouvez désormais me suivre ici .

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane, puis dorénavant par Camille du blog I Believe In Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’avons-nous lu la semaine passée ?
2. Que sommes-nous en train de lire en ce moment ?
3. Qu’allons nous lire ensuite ?

1. Qu’avons-nous lu la semaine passée ?

Ann’Gaëlle :

l'empreinte

L’empreinte de Alexandra Marzano-Lesnevich

Etudiante en droit à Harvard, Alexandria Marzano-Lesnevich est une farouche opposante à la peine de mort. Jusqu’au jour où son chemin croise celui d’un tueur emprisonné en Louisiane, Rick Langley, dont la confession l’épouvante et ébranle toutes ses convictions. Pour elle, cela ne fait aucun doute : cet homme doit être exécuté. Bouleversée par cette réaction viscérale, Alexandria ne va pas tarder à prendre conscience de son origine en découvrant un lien tout à fait inattendu entre son passé, un secret de famille et cette terrible affaire qui réveille en elle des sentiments enfouis. Elle n’aura alors cesse d’enquêter inlassablement sur les raisons profondes qui ont conduit Langley à commettre ce crime épouvantable. Dans la lignée de séries documentaires comme Making a Murderer, ce récit au croisement du thriller, de l’autobiographie et du journalisme d’investigation, montre clairement combien la loi est quelque chose d’éminemment subjectif, la vérité étant toujours plus complexe et dérangeante que ce que l’on imagine. Aussi troublant que déchirant.

RevanBane :

merlin

Le Cycle de Pendragon, tome 2, Merlin de Stephen Lawhead

« Le monde a-t-il jamais connu semblable époque ? Jamais ! Et c’est ce qui en fait la gloire et la terreur. Si les hommes savaient ce qui les guette, jusqu’au plus humble d’entre eux… ils défailliraient, ils se couvriraient la tête et mordraient leur manteau pour s’empêcher de crier. C’est leur bénédiction et leur malédiction de ne pas savoir. Mais moi je sais. J’ai toujours su… »
Voici l’histoire de Merlin l’Immortel, roi, guerrier, druide, barde et prophète… dont la vie se confond avec l’histoire de l’Ile des forts.
Voici le récit de son enlèvement par le Petit Peuple des Collines, de ses longues années de solitude dans la forêt et de ses combats contre les barbares sanguinaires dont les invasions vont précipiter la chute de l’Empire romain d’Occident. Voici la vie de Merlin telle que nul autre que lui ne pouvait la raconter.

2. Que sommes-nous en train de lire en ce moment ?

Ann’Gaëlle :

unehistoiredesloups

Une histoire des loups de Emily Fridlund

Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et leur enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt, alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s’occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L’adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu’à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

RevanBane :

merlin

Le Cycle de Pendragon, tome 2, Merlin de Stephen Lawhead

3. Qu’allons nous lire ensuite ?

Ann’Gaëlle :

la cave aux poupées

La cave aux poupées de Magali Collet

Manon n’est pas une fille comme les autres, ça, elle le sait depuis son plus jeune âge.
En effet, une fille normale ne passe pas ses journées à regarder la vraie vie à la télé.
Une fille normale ne compte pas les jours qui la séparent de la prochaine raclée monumentale…
Mais, par-dessus tout, une fille normale n’aide pas son père à garder une adolescente prisonnière dans la cave de la maison.

RevanBane :

les gardiens de la lagune

Les gardiens de la lagune de Viviane Moore

Une ancienne légende vénitienne raconte que, sous l’archipel, sommeille un monstre – dragon ou bête de l’Apocalypse – que seuls les gardiens de la lagune tiennent en respect…
Nous sommes en 1162, des ossements enfouis sous les décombres d’une église font ressurgir un passé que beaucoup auraient préféré garder secret… Quelques jours plus tard, un cadavre est retrouvé dans le canal du Rialto. Un meurtre qui entache le nom du doge Vitale Michiel II. Malédiction, crime politique ou vengeance ?
Hugues de Tarse aura besoin de toute sa sagacité et de celle d’Eleonor de Fierville pour comprendre à quel point les Vénitiennes jouent un rôle fatal dans cette sombre histoire d’amour, de jalousies et de haine.

Et vous que lisez-vous ? Dites nous tout … Nous vous souhaitons une très belle semaine, riche en belles lectures ! Et surtout prenez-soin de vous !

 

# 156 – Le mardi sur son 31

mardi sur son 31

Bonjour les amis,

Ce matin dans le Mardi sur son 31 je viens vous proposer un extrait du second tome du Cycle de Pendragon, Merlin. Et dans ce tome c’est même ce grand druide qui nous raconte sa propre histoire, j’espère que vous aimerez ce passage.

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours.

merlin

Ce soir-là, il y eut un festin. Après tout, ce n’était pas tous les jours que le Duc de Bretagne nous rendait visite. Les cornes à boire circulaient dans la grande salle et la tête me tournait à essayer de les tenir pleines. À travers la salle assombrie par la fumée de la viande en train de rôtir et résonnant du bavardage des légionnaires et des guerriers échangeant les récits de leurs exploits sur les champs jumeaux du lit et de la bataille, je circulais, une cruche d’hydromel dans les mains pour remplir les coupes, les cornes et les bols. Je me sentais fier d’être admis au festin des guerriers… ne fût-ce que comme échanson.

Le Cycle de Pendragon, tome 1, Taliesin

taliesin

Auteur : Stephen Lawhead

Édition : Le Livre de Poche

Genre : Fantasy

Titre : Le Cycle de Pendragon, tome 1, Taliesin

Quatrième de couverture :

Fuyant l’engloutissement de l’Atlantide, trois navires désemparés emportent le roi Avallach et sa fille vers Ynys Prydein, une île noyée dans les brumes. Dans ce nouveau monde, où les guerriers celtes luttent pour leur survie dans les derniers soubresauts d’un Empire romain agonisant, ils essaient tant bien que mal de refaire leur vie. De la rencontre de ces deux civilisations, et de l’union de la jeune princesse atlante avec le barde Taliesin, naîtra celui que chacun connaît désormais sous le nom de Merlin…

Quelques mots sur l’auteur :

Stephen R. Lawhead est né en 1950 au Nebraska. Dès 1981, il se consacre entièrement à l’écriture et s’installe à Oxford pour y faire des recherches sur les légendes et l’histoire celtiques. Spécialiste en mythologies et fictions historiques, traduit dans vingt et une langues et récompensé par de nombreux prix, il est un auteur mondialement reconnu.

Ma chronique :

Première chronique concernant ma relecture du Cycle de Pendragon. Je vais donc vous parler aujourd’hui du tome 1, Taliesin.

J’avais adoré lors de ma première lecture étant adolescent, j’avais donc quelques craintes que la magie n’opère pas de la même manière maintenant que je suis adulte et que j’ai lu depuis plusieurs centaines de romans. Mais voilà, cela a encore fonctionné, j’ai encore une fois adoré et j’ai dévoré ce premier tome.

Je suis de base un grand fan des légendes Arthuriennes et des légendes concernant l’Atlantide alors quand les deux sont regroupées dans un cycle, je signe de suite. Dans ce premier tome, il s’agit de mettre en place les bases et c’est fait de bien belles manières. Dans les deux premières parties on alterne entre des passages racontant la vie en Atlantide et la destruction de cette île magique, mais aussi avec la vie des bretons encore sous occupation romaine. Alors même si tout ce qui concerne l’Atlantide est complètement imaginaire, pour les bretons il y a une vraie base historique et j’ai trouvé cela très intéressant. La dernière partie est intéressante par les sujets évoqués, les religions, l’amour et la recherche d’une nouvelle patrie.

Il y a beaucoup de poésie et de magie dans l’écriture de Stephen Lawhead et cela m’a complètement enchanté, il à même réussi à me tirer quelques larmes à la toute fin. J’ai trouvé que c’était assez fluide malgré pas mal de descriptions. C’est je trouve un très bon roman de fantasy et je suis vraiment content de l’avoir relu.

Ma note : 09 / 10

# 155 – Le mardi sur son 31

mardi sur son 31

Bonjour les amis,

Aujourd’hui, dans le mardi sur son 31, je partage avec vous un extrait de ma nouvelle lecture. Chose peu courante pour moi, il s’agit même d’une relecture. Je vous propose donc ce matin, un extrait du tome 1 de la saga mondialement connue, Le Cycle de Pendragon. Dîtes-moi les amis, c’est une saga que j’ai lu adolescent et j’avoue avoir un peu peur que le charme n’opère pas aussi bien maintenant que je suis adulte et que depuis j’ai lu un grand nombre de livre, est-ce que cela vous fait ça à vous aussi ?

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours.

taliesin

Charis fronça les sourcils et ouvrit la bouche pour protester.  » Va. Je veux parler seule avec Elaine.

– J’y vais.

– Je te réserverai une place près de moi aux arènes », lui cria Elaine.

Les deux femmes la regardèrent partir en courant. Briseis poussa un soupir.  » Parfois, je me dis que je ne ferais jamais d’elle une dame. Elle est si entêtée.

– Quand même pas plus que son père ? « 

Briseis sourit et secoua la tête.  » Non, pas plus qu’Avallach. »

 

La Châtreuse se pâme

chatreuse

Auteur : Carl Gengenwin

Édition : Auto-édition

Genre : Fantasy

Titre : La Châtreuse se pâme

Quatrième de couverture :

Castrer un gros pervers, c’est bien beau, mais quand ledit pervers s’avère être le roi, et quand le sadique prévoit justement une invasion des derniers territoires inconquis à plusieurs milliers de kilomètres à la ronde, on se rend vite compte que c’est surtout inconscient. Dans ce cas-là, c’est la fuite ou la mort et ça, Lyanna l’a très bien compris. Mais peut-on vraiment fuir avec une armée collée au cul ?

Quand Marvin se voit téléporté dans un monde médiéval sans foi ni loi, il est forcé de faire ce qu’il méprise le plus au monde pour parvenir à rentrer chez lui : demander de l’aide. Pire ! Le malheureux doit s’acoquiner à un vieillard qui se prend pour un zombie, une pauvre loque malchanceuse, deux ivrognes sanguinaires et une jeune femme poursuivie par 80 000 trouffions.

Quelques mots sur l’auteur :

Carl Gengenwin est né en 1997 à Strasbourg et vient de finir sa première année de master de mathématiques et de passer le Capes. Il aime à penser que son côté matheux donne à son style d’écriture une certaine concision. Il est passionné par les arts-martiaux et préfère donc regarder le MMA plutôt que le foot. Parmi les auteurs l’ayant marqués, on retrouve Terry Pratchett, Jaworski, Howard, Hubbard (uniquement pour sa décalogie Mission Terre) et bien sûr Martin et Tolkien.

Ma chronique :

Tout d’abord, je tiens à remercier Carl Gengenwin, qui suite à ma demande a accepté de m’envoyer son premier roman.

Et pour un premier roman, on peut dire qu’il fait très fort, je n’avais jusqu’à présent jamais lu de livre de ce genre. D’ailleurs c’est un mélange de genres, de l’héroic-fantasy à la science-fiction, en passant par le comique. Pour le coup, c’est complètement déjanté, une fois refermé, je me suis dit, « mais ce n’est pas possible, Carl Gengenwin n’est pas tout seul dans sa tête »…

Dans ce roman, nous suivons plusieurs personnages, tous très charismatiques et plus fous les uns que les autres. Certains vont finir par former une sorte de communauté – pas de l’anneau … mais on en ai pas loin 😉 – et vont partir dans une quête très intéressante avec beaucoup de rebondissements assez loufoques.

Il y a beaucoup d’humour dans ce roman, mais de l’humour parfois noir, parfois gore cela fait vraiment parti du style de la plume de l’auteur. Il insère dans son récit des références cinématographiques, télévisuelles – J’en ai gros, comme dirait Perceval 😉 – littéraires et même historiques. Il y a des répliques ou des scènes qui peuvent perturbées les lecteurs mais dans l’ensemble que représente ce roman, au final tout est bien ficelé et le tout est efficace.

Ce fut pour moi une lecture super originale, très rafraîchissante et je dois dire surprenante jusqu’à la fin, malgré un dernier tiers qui fut pour moi un peu plus laborieux du fait que cela part un peu dans tous les sens. Au final, je suis content d’avoir découvert cette jeune plume originale et j’ai hâte de découvrir le tome 2 qui devrait paraître cet été.

Ma note : 07 / 10