Archives pour la catégorie RDV hebdomadaires

# 28 – Ancienne Chronique

chronique

Bonjour les amis,

Je re partage avec vous aujourd’hui ma chronique d’un roman de Manon Fargetton qui m’a énormément plu. L’avez-vous lu ?

le-livre-de-toutes-les-reponses-sauf-une-661670

Lien de ma chronique ici

Publicités

# 28 – Il n’y a pas que la lecture dans la vie

culture

Bonsoir tout le monde,

Il est un peu tard pour la publication de cet article, mais en ce moment je suis pas mal fatigué et je commence de bonne heure le matin.

Enfin bref, aujourd’hui, j’ai envie de partager avec vous une chanson. Mais pas n’importe laquelle, une chanson que mon père adorais et que j’avais choisi lors de son enterrement en 2010. Cette chanson, je commence seulement à pouvoir la réécouter et à chaque écoute beaucoup d’émotions me submergent.

Cette chanson c’est, Hotel California du groupe Eagles.

hotel california

# 15 – Journées Mondiales

calendrier

Bonjour les amis,

Comme chaque mercredi, découvrons ensemble les journées mondiales de cette semaine.

Vendredi 26 juillet

mangrove

La Journée internationale pour la conservation de l’écosystème de la mangrove, proclamée par la Conférence générale de l’UNESCO en 2015 et célébrée chaque année le 26 juillet, vise à sensibiliser à l’importance des écosystèmes de mangroves en tant « qu’écosystème unique, spécial et vulnérable », et promouvoir des solutions pour leur gestion durable, leur conservation et leur utilisation.
Les mangroves sont des écosystèmes rares, spectaculaires et prolifiques à la frontière entre la terre et la mer. Ces écosystèmes extraordinaires contribuent au bien-être, à la sécurité alimentaire et à la protection de communautés côtières du monde entier. Elles soutiennent une riche biodiversité et fournissent un habitat d’alevinière et de croissance précieux pour les poissons et les crustacés. Les mangroves agissent également comme une forme de défense côtière naturelle contre les ondes de tempête, les tsunamis, l’élévation du niveau de la mer et l’érosion. Leurs sols sont des puits de carbone très efficaces, séquestrant de grandes quantités de carbone.

Samedi 27 juillet

fonio

Voulue par un certain nombre d’états africains, la journée internationale du fonio existe depuis 2010 et est célébrée tous les ans en juillet.Considéré dans les pays riches comme une « céréale mineure », le fonio blanc est une graminée de la famille des poaceae cultivée pour ses graines dans certaines régions d’Afrique.
Les quantités produits restent modestes, mais cette plante présente malgré tout de nombreuses qualités. Elle est utilisé dans l’alimentation humaine et entre dans la préparation de nombreuses recettes traditionnelles africaines comme le couscous, la bouillie, les boulettes, les beignets et même le pain.
Sa valeur nutritionnelle est à comparer à celle du riz. Elle présente le gros avantage de se contenter de sols pauvres pour pousser.

Dimanche 28 juillet

hépatite

La Journée mondiale contre l’hépatite, le 28 juillet, est l’occasion d’intensifier les efforts internationaux de lutte contre cette maladie, d’encourager l’engagement des individus, des partenaires et du grand public, ainsi que de souligner le besoin d’une riposte mondiale plus énergique, telle qu’elle est décrite dans le Rapport mondial de l’OMS sur l’hépatite publié en 2017.
La date du 28 juillet a été retenue car elle correspond à celle de la naissance du lauréat du Prix Nobel, le Dr Baruch Blumberg, qui a découvert le virus de l’hépatite B et mis au point un test et un vaccin contre ce virus.
La principale lacune à combler a trait à la faible couverture du dépistage et du traitement pour atteindre les buts mondiaux de l’élimination d’ici à 2030.

# 114 – Le mardi sur son 31

mardi-31

Bonjour tout le monde,

Je vous retrouve ce matin pour partager avec vous un extrait de ma lecture du moment, il s’agit de Satan dans le désert de Boston Teran, un roman qui pour le moment me plait beaucoup.

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours.

satan dans le désert

John Lee surveille les autres. Gutter est accroupi devant l’un des phares. Assise à côté de lui sur le pare-chocs, Lena fume une cigarette. Granny Boy, lui, fait les cent pas en parlant tout seul. Il n’est pas redescendu après la dose de speed qu’il a prise avant le massacre.

– Comment ça ? Insiste John Lee.

– Comment ça ? Comment ça ? répète Granny Boy d’un ton railleur.

John Lee le fixe pour le forcer à détourner le regard, mais l’autre tend négligemment la main et étire ses doigts dans son gant tout déchiré.

– Me mate pas comme ça, capitaine. L’odeur du sang m’a échauffé et la nuit n’est pas finie. Je suis partant pour continuer le job.

John Lee cède le premier, mais pas trop vite, pour que le petit con ne se rende pas compte qu’il le met mal à l’aise.

– Est-ce que le négro a souffert ? demande-t-il à Cyrus ?

– J’ai fait comme tu l’aurais fait toi-même, si tu avais eu plus de couilles.

– Tu sais, je te préférais quand tu  n’étais qu’un junkie.

Cyrus se rapproche brusquement de lui. Leurs deux visages se frôlent presque.

– Quand je bossais pour toi, tu veux dire ? Le cul en l’air, à te donner du « oui, chef » ou du « non, chef » ? Ça, c’est de l’histoire ancienne, mec.

# 139 – C’est lundi que lisez-vous ?

ludi

Bonjour à tous,

Après un weekend qui a commencé par l’arrachage d’une dent de sagesse et qui n’a pas été de tout repos, on repart pour une nouvelle semaine. La météo nous annonce une nouvelle semaine de canicule donc attention à vous et à vos proches surtout. Aller, c’est parti pour notre point hebdomadaire sur nos lectures du moment.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane, puis dorénavant par Camille du blog I Believe In Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

la tête en désordre

La tête en désordre – L’exposition prénatale à l’alcool de Catherine Dartiguenave et Stéphanie Toutain

Comment accueillir un enfant porteur de troubles liés à une alcoolisation pendant la grossesse ? Quatre familles racontent leur histoire, une histoire dendurance hors du commun : elles ont dû faire preuve, jour après jour, de trésors dinventivité. Elles ont dû puiser dans leurs ressources intérieures tout en recherchant de laide, pour parvenir à relever ce défi imprévu. Un dernier chapitre, davantage théorique, sadresse plus particulièrement aux professionnels de lenfance qui souhaitent approfondir leurs connaissances sur le sujet.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

satan dans le désert

Satan dans le désert de Boston Teran

Bob Hightower, flic croyant et plutôt terne, sort de sa léthargie le jour où son ex-femme est massacrée avec son compagnon noir, et sa fille Gabi kidnappée.
Pour tenter de la retrouver, Bob accepte l’aide de Case, ex junkie qui porte des cicatrices indélébiles à l’âme et sur le corps. À travers les playas désertiques du Nouveau-Mexique, elle le conduira jusqu’à Cyrus, chef d’une secte satanique dont elle fut jadis la victime. Leur traque fait alterner des scènes atroces, speedées, qui plongent au plus profond de la barbarie humaine, et d’étonnantes conversations sur la foi en Dieu et les justifications morales du passage à l’acte.
Au bout du chemin Bob, dont les certitudes ont volé en éclats, découvrira que le Mal était assis devant sa porte. La prose extrêmement personnelle de Boston Teran, mélange de violence âpre et de lyrisme déchirant, harponne le lecteur avec des dialogues au poignard.

3. Que vais-je lire ensuite ?

ristretto

Ristretto de Bertrand Puard

Votre café n’aura plus jamais le même goût
Trois meurtres sont commis en trois endroits du monde et sans mobile apparent. Un seul dénominateur commun : sur les lieux du crime, on retrouve une cerise d’un café arabica extrêmement rare, et sur laquelle est dessinée une esperluette rouge sang.
Il y a quelques mois encore, Clara était déontologue à la Premium, un groupe influent dans la finance internationale. Depuis sa démission, elle vit avec son fils, retirée à la campagne. Jusqu’au jour où elle-même est destinataire de la funeste cerise de café.
Entre plantations de caféiers et salles des marchés, la jeune femme devra lutter pour sa survie, en affrontant tout autant ses propres démons que les forces sombres qui la traquent sans relâche.

Voilà pour moi, je vous souhaite à tous une excellente semaine livresque !

# 27 – Il n’y a pas que la lecture dans la vie

culture

Bonjour tout le monde,

Aujourd’hui, nous sommes le Mandela Day et j’ai donc tout naturellement envie de partager sur mon blog la juste trop magnifique chanson de Simple Minds Mandela Day.

 

C’est une chanson de soutien à Nelson Mandela alors emprisonné. Elle a été composée spécialement pour le concert hommage des 70 ans de Nelson Mandela où le groupe la joua le 11 juin 1988.

Nelson_Mandela

Nelson Rolihlahla Mandela est né dans l’ancien Bantoustan, en Afrique du Sud. Son père était l’un des chefs de l’ethnie Xhosa. Après avoir obtenu un diplôme en droit en 1942 à l’Université du Witwatersrand de Johannesburg, il entre à l’ANC (l’African National Congress) qui est alors un parti politique modéré de la bourgeoisie noire.

Avec Oliver Tambo, Nelson Mandela fonde le premier cabinet d’avocats noirs en Afrique du Sud, puis, en mars 1944, crée la Ligue de la jeunesse de l’ANC (Youth League). Au moment où l’apartheid est « officialisé » par le premier ministre sud africain Daniel Malan en 1948, Nelson Mandela et Olivier Tambo parviennent à accéder à la tête de l’ANC avec la Ligue de la jeunesse.

Après plusieurs années de lutte contre l’Apartheid, d’arrestations et de procès, Nelson Mandela est condamné en 1964 avec sept de ses compagnons à la prison à vie pour sabotage, trahison et complot. Durant toute sa captivité, il refuse d’être libéré contre le renoncement public à la lutte anti-apartheid. En 1986 ont lieu des rencontres avec les autorités qui le placent en résidence surveillée à partir de 1988.

Nelson Mandela est finalement libéré le 11 février 1990 après avoir passé 27 ans et demi en prison. Le gouvernement sud africain légalise le Parti communiste et l’ANC dont Mandela devient le président en 1991.

En 1993, avec le président De Klerk, il reçoit le prix Nobel de la paix. Les premières élections pluralistes et multiraciales ont lieu en 1994. L’ANC remporte une très large victoire. La même année, Nelson Mandela est investi Président de l’Afrique du Sud, poste qu’il occupe jusqu’en 1999 pour laisser la place à Thabo Mbeki.

Nelson Mandela crée en 1999 la Fondation Nelson Mandela et se consacre à la lutte contre le sida après la mort de son fils en 2005.

« La plus grande gloire n’est pas de ne jamais tomber, mais de se relever à chaque chute. »
Nelson Mandela – 1918-2013 – Un long chemin vers la liberté, 1996

# 14 – Journées Mondiales

calendrier

Bonjour les amis,

On se retrouve comme chaque mercredi sur le blog pour découvrir ensemble les journées mondiales de la semaine.

Mardi 16 juillet

serpent

La journée mondiale du serpent contribue grandement à la conservation d’un reptile parfois dangereux mais souvent mal représenté. Les serpents vivent sur tout les continents, à l’exception de l’Antarctique, et peuvent varier de pythons à des serpents minuscules. Environ un quart seulement des serpents sont venimeux et ils préféreraient tous éviter le contact humain s’ils le pouvaient. Un nombre maximal d’incidents de morsures de serpents se produisent lorsque des humains marchent par inadvertance dessus ou perturbent de toutes autres manières ces créatures paisibles.

Mercredi 17 juillet

emoji

Chaque 17 juillet, le monde fête le « World Emoji Day« , la journée mondiale des Emoji. N’est-ce pas que sachant cela, votre journée en sera grandement changée ☺…
Pour ceux qui vivent sur une autre planète, je rappelle que les émojis (et leurs ancêtres les émoticones), sont ces petites icônes qui nous servent à ponctuer nos messages échangés par SMS ou sur les applications de messagerie.
Pourquoi célébrer cette journée le 17 juillet ? Tout simplement parce que c’est la date qui est affichée sur l’emoji « calendrier » pour les téléphones iOS et Android. Il suffit de regarder son téléphone. Malheureusement, ce n’est pas avéré sur tous les téléphones.

Jeudi 18 juillet

nelson mandela day

La Journée internationale Nelson Mandela (en anglais : Nelson Mandela Day) fut proclamée par l’UNESCO le 10 novembre 2009 et est célébrée le 18 juillet de chaque année afin de commémorer la contribution de Nelson Mandela, militant de la cause anti-apartheid et premier président noir d’Afrique du Sud, à « la promotion d’une culture de paix ».
Durant cette journée, chaque citoyen du monde est appelé à consacrer symboliquement soixante-sept minutes de son temps à une œuvre au service de la collectivité, en mémoire des soixante-sept années que Mandela a vouées à sa lutte pour la justice sociale l’égalité, réconciliation et diversité culturelle.
Le 18 juillet correspond à la date d’anniversaire de Nelson Mandela et le 18 juillet 2010, la première célébration, correspond à ses 92 ans.

Vendredi 19 juillet

chateaux

Chaque 19 juillet, la journée internationale des châteaux, ou Palace Day, rassemble de nombreux sites en France et dans le monde entier. Son but est de rassembler les institutions culturelles et le grand public autour d’un héritage commun et d’une histoire partagée.

Dimanche 21 juillet

malbouffe

La journée internationale de la mal bouffe ou la Junk food world day, sous son véritable nom, outre-atlantique. On désigne par ces termes toutes les nourritures trop grasses, trop sucrées, trop riches, qui font le quotidien de l’américain moyen.
Lui consacrer une journée mondiale c’est peut-être enfin se rendre compte de ce que ce type d’alimentation peut avoir de néfaste pour la santé et la planète…

 

# 113 – Le mardi sur son 31

mardi-31

Bonjour les amis,

Comme chaque mardi, je vous présente un extrait de ma lecture en cours. Cette semaine c’est une lecture un peu spéciale, car il s’agit de témoignages sur le syndrome d’alcoolisme foetale. Je lis ce livre dans le cadre de notre projet d’adoption, car adopter un enfant porteur de ce syndrome est une possibilité pour nous.

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours.

la tête en désordre

Les psychologues disent que les parents doivent apprendre à tenir leur rôle. Mais je n’ai jamais été en mesure « d’apprendre » ce rôle qui aurait dû être le mien. Pour moi, les sentiments viennent de l’intérieur et ne s’acquièrent pas selon une méthode spécifique. Même si Laure était intellectuellement très lente, elle était aussi très instinctive. Elle me connaissait intimement. Elle savait très bien comment faire, où et quand intervenir pour me blesser. Bien malgré elle, elle détruisait les choses. Assez souvent, des choses bien particulières. Par exemple, pour Noël, après que j’eue passé des journées à acheter les cadeaux des deux filles et à les emballer, Laure pouvait détruire tous ceux de sa soeur en quelques minutes … et d’ailleurs aussi les siens.

# 138 – C’est lundi que lisez-vous ?

ludi

Bonjour tout le monde,

On recommence une nouvelle semaine après un super weekend sur Bordeaux. C’était genial, nous sommes allés autour du Bassin d’Arcachon, à Lacanau et le dimanche sur Bordeaux même, c’est vraiment une ville très jolie. En plus il a fait super beau. Bon j’ai encore chopé des coups de soleil malgré la crème solaire. Mais bon, cela change et ça nous a fait du bien.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane, puis dorénavant par Camille du blog I Believe In Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

clepsydre sur seine

Clepsydre sur Seine de Bertrand Puard

Heurteauville, microscopique village coincé à l’ombre de l’abbaye de Jumièges, n’aurait jamais dû apparaître sur les écrans radars d’Ewan Lahuppe, jeune Parisien de 13 ans bien dans ses baskets !
Alors quand son père Antoine, flic mythique du 36, quai des Orfèvres, lui annonce qu’ils partent s’y installer avec sa demi-soeur Chloris et sa belle-mère Marie, Ewan se cabre.
Heauteauville… mais c’est nulle part !
Peut-être…
Si l’on veut bien faire abstraction de la présence d’une des plus grandes communautés scientifiques d’Europe qui y travaille en secret et d’un afflux de milliardaires que rien ne permet d’expliquer.
Si ce n’est un gisement de cristaux de temps, piégé dans les dépôts alluvionnaires de la Seine, qui rendrait – théoriquement – possible le voyage dans le temps.
Entre catastrophe écologique et résolution d’un crime américain vieux d’un siècle, Ewan, Chloris et Alicia, l’héritière de l’empire pétrolier Cobblepot, auront tôt fait de passer la théorie à la pratique !
Dans une course contre la mort et le temps, les trois héros vont devoir éprouver leurs limites pour éviter les pièges meurtriers de Clepsydre-sur-Seine !

Ma chronique ici

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

la tête en désordre

La tête en désordre – L’exposition prénatale à l’alcool de Catherine Dartiguenave et Stéphanie Toutain

Comment accueillir un enfant porteur de troubles liés à une alcoolisation pendant la grossesse ? Quatre familles racontent leur histoire, une histoire dendurance hors du commun : elles ont dû faire preuve, jour après jour, de trésors dinventivité. Elles ont dû puiser dans leurs ressources intérieures tout en recherchant de laide, pour parvenir à relever ce défi imprévu. Un dernier chapitre, davantage théorique, sadresse plus particulièrement aux professionnels de lenfance qui souhaitent approfondir leurs connaissances sur le sujet.

3. Que vais-je lire ensuite ?

satan dans le désert

Satan dans le désert de Boston Teran

Bob Hightower, flic croyant et plutôt terne, sort de sa léthargie le jour où son ex-femme est massacrée avec son compagnon noir, et sa fille Gabi kidnappée.
Pour tenter de la retrouver, Bob accepte l’aide de Case, ex junkie qui porte des cicatrices indélébiles à l’âme et sur le corps. À travers les playas désertiques du Nouveau-Mexique, elle le conduira jusqu’à Cyrus, chef d’une secte satanique dont elle fut jadis la victime. Leur traque fait alterner des scènes atroces, speedées, qui plongent au plus profond de la barbarie humaine, et d’étonnantes conversations sur la foi en Dieu et les justifications morales du passage à l’acte.
Au bout du chemin Bob, dont les certitudes ont volé en éclats, découvrira que le Mal était assis devant sa porte. La prose extrêmement personnelle de Boston Teran, mélange de violence âpre et de lyrisme déchirant, harponne le lecteur avec des dialogues au poignard.

Je vous souhaite à tous une très belle semaine livresque !