Archives pour la catégorie RDV hebdomadaires

# 78 – C’est lundi que lisez-vous ?

ludi

Bonjour à tous,

Alors, pas de grand changement cette semaine du côté de mes lectures. J’ai très peu lu, je n’avais pas trop la tête à lire, notre rendez-vous de mardi dernier m’a pas mal chamboulé donc voilà.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

blackstone

La Menace Blackstone de Sylvain Pavlowski

La Commandante à l’Antiterrorisme, Pauline Rougier, au bord du burn-out, se voit confier l’enquête sur l’attentat qui vient d’ensanglanter Paris entre les deux tours de l’élection présidentielle. Elle découvre que cette entreprise terroriste et l’assassinat d’un politicien, star montante du monde médiatique, sont liés. Aidée par son équipe et dans un contexte politique sulfureux, elle mènera cette enquête qui lui réservera bien des surprises.
Parallèlement, Jack Campbell, journaliste alcoolique du New York Times, et Thomas Delvaux, informaticien de génie, découvrent qu’une société d’investissement opaque travaille dans une discrétion absolue à un projet visant à déstabiliser les marchés financiers mondiaux.
Et si tous ces éléments avaient un lien ? La Commandante Pauline Rougier, le journaliste Jack Campbell et Thomas Delvaux, devront unir leurs talents et puiser dans leurs ressources, afin de déjouer un complot qui pourrait bien changer l’équilibre du monde.
Mais arriveront-ils à temps pour faire obstacle à cette menace et éviter la guerre civile qui gronde ?
Le compte à rebours est engagé !

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

blackstone

3. Que vais-je lire ensuite ?

potap

Les larmes de Potap de Nadège Mazery

Je m’appelle Potap. Potap Kerenski pour être précis. Je suis né à Tcheboksary, en Tchouvachie, sur les bords de la Volga, à 600 km à l’est de Moscou. Aujourd’hui, entouré de ma famille et de mes rares amis, je célèbre mes 18 ans. Un âge où, juridiquement, je deviens pleinement responsable de mes actes. Quels qu’ils soient. Pour ma part, j’assume totalement les miens. En conséquence, n’en déplaise à mon frère, ceci est mon dernier anniversaire.

Et vous que lisez-vous ?

Récapitulatif de la semaine 

 

Je vous souhaites à tous une excellente semaine !

Publicités

# 66 – Instant Poésie

Bonjour à tous,

Comme chaque jeudi, je viens aujourd’hui, partager avec vous un nouveau poème. J’ai choisi, un texte de Guilhaine Chambon, car j’aime vraiment beaucoup ce qu’elle écrit. Pour ce matin, ce sera un poème léger sur le verbe …

Le Verbe

Le verbe se balance entre son sujet et son complément
Se fige entre deux ponctuations
Chef d’orchestre de cette symphonie des mots
Il hésite entre deux conjugaisons
Puis se décide pour l’imparfait
Tout ne peut se conjuguer qu’à l’imparfait
Des ambigus et des tangentes
Territoire  des sentiments flous
Dans l’impalpable des incertitudes
Territoire des sentiments fous
Où l’inutile épouse l’illusoire.
Mots poudre d’insolence
Mots futiles en apparence
Mots utiles, mots aveu d’impuissance.
Le verbe ayant choisi son temps
Sème parfois le trouble, modère l’impatience du sujet
Ulcère parfois le complément qui se voudrait magnifié
Le verbe choisit souvent de se parer d’un auxiliaire.
verbe

# 53 – Le mardi sur son 31

mardi-31

Bonjour à tous,

Aujourd’hui est pour ma femme et moi un jour super important, nous avons ce matin notre premier rendez-vous avec l’éducatrice spécialisée dans le cadre de notre projet d’obtention de l’agrément en vue de pouvoir adopter.

Je vous écris donc rapidement cet article dans lequel, comme chaque mardi, je vous présente un extrait de ma lecture en cours.

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours

blackstone

Pauline s’était vue confier l’enquête dès les premières minutes de l’attentat du défilé du 1er mai. À partir de cet instant, elle et son équipe avaient été sur le pied de guerre sans discontinuer – soit depuis quinze heures.

Les premières conclusions des techniciens arrivés sur les lieux n’apportaient malheureusement pas de réponses. L’homme, car il s’agissait bien d’un homme, avait fait sauter sa ceinture explosive au contact du cortège. Il avait été purement et simplement vaporisé par l’explosion. On avait retrouvé des morceaux du terroriste sur des dizaines de mètres à la ronde tant la déflagration avait été puissante. Pas d’empruntes exploitables.

Après la prise en charge des blessés et des morts, le périmètre de sécurité établi, on avait pu commencer les recherches. Quelques témoins, qui n’étaient pas en état de choc, avaient pu collaborer à l’enquête, mais l’homme semblait être arrivé en courant, et se mêlant à la foule, avait immédiatement actionné son mécanisme de mort. Les témoignages ne permettaient pas de faire apparaître un point quelconque qui aiderait à ancrer les recherches.

À minuit, après avoir fait son rapport au directeur de l’agence, Pauline et son équipe décidèrent de laisser tomber faute d’éléments, en attendant le résultat des analyses ADN, et de reprendre l’enquête le lendemain matin. On n’avait de toute manière rien de solide pour avancer et il fallait bien que les troupes dorment quelques heures.

 

# 77 – C’est lundi que lisez-vous ?

ludi

Bonjour à tous,

C’est reparti pour une nouvelle semaine ! Et demain c’est le grand jour, premier rendez-vous avec l’éducatrice spécialisée pour l’adoption. Mais bon avant cela, il est temps de faire le point sur nos lectures passées, en cours et à venir …

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

kingdom

Kingdom of Angels – Tome 1 – La lignée des Rois Maudits de Kevin Y. Gagna

Aventh, terre d’ombre et de lumière, est au centre d’un système planétaire abritant les peuples les plus variés.
Alors que chaque être vivait en paix avec son prochain, une brèche s’est formée dans la Zone-Noire, ouvrant un passage entre Aventh et les Enfers-Oubliés. Les démons débarquent alors dans ce nouveau monde, apportant avec eux la terreur et l’injustice.
Après des mois de batailles, les prières sont entendues par une seule divinité : Mère Nature. Une nouvelle ère de paix commence, celle des anges et des lois divines.
Mais la trahison, la jalousie, la convoitise ne peuvent être réprimées, et Aventh bascule à nouveau dans les ténèbres. Le Roi des Rois arrivera-t-il à sauver son royaume ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

blackstone

La Menace Blackstone de Sylvain Pavlowski

La Commandante à l’Antiterrorisme, Pauline Rougier, au bord du burn-out, se voit confier l’enquête sur l’attentat qui vient d’ensanglanter Paris entre les deux tours de l’élection présidentielle. Elle découvre que cette entreprise terroriste et l’assassinat d’un politicien, star montante du monde médiatique, sont liés. Aidée par son équipe et dans un contexte politique sulfureux, elle mènera cette enquête qui lui réservera bien des surprises.
Parallèlement, Jack Campbell, journaliste alcoolique du New York Times, et Thomas Delvaux, informaticien de génie, découvrent qu’une société d’investissement opaque travaille dans une discrétion absolue à un projet visant à déstabiliser les marchés financiers mondiaux.
Et si tous ces éléments avaient un lien ? La Commandante Pauline Rougier, le journaliste Jack Campbell et Thomas Delvaux, devront unir leurs talents et puiser dans leurs ressources, afin de déjouer un complot qui pourrait bien changer l’équilibre du monde.
Mais arriveront-ils à temps pour faire obstacle à cette menace et éviter la guerre civile qui gronde ?
Le compte à rebours est engagé !

3. Que vais-je lire ensuite ?

potap

Les larmes de Potap de Nadège Mazery

Je m’appelle Potap. Potap Kerenski pour être précis. Je suis né à Tcheboksary, en Tchouvachie, sur les bords de la Volga, à 600 km à l’est de Moscou. Aujourd’hui, entouré de ma famille et de mes rares amis, je célèbre mes 18 ans. Un âge où, juridiquement, je deviens pleinement responsable de mes actes. Quels qu’ils soient. Pour ma part, j’assume totalement les miens. En conséquence, n’en déplaise à mon frère, ceci est mon dernier anniversaire.

Et vous, quelles sont vos lectures en ce moment ?

Récapitulatif de la semaine

 

Je vous souhaite à tous une très belle semaine avec plein de belles découvertes livresques !

# 65 – Instant Poésie

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter un texte de Sherdan De Sheratan le créateur de l’univers de Aventures Arcanes dont le premier tome est sorti en roman l’année dernière, Périple sur la sente de Passemonde . Si l’univers vous intéresse, je vous conseils d’aller visiter et suivre la page Facebook de Aventures Arcanes – Collection .

Le Golem de Rosée

Mille milliards d’étoiles scintillent au-dessus de moi.
Elles dansent depuis la nuit des Temps sur le tapis étincelant de la nuit.
Je les regarde, allongé dans la verdure estivale de ce sommet hors d’atteinte des Hommes.
Autour de moi, herbes et boutons ondulent doucement sous la brise.
Marée de Fleurs que je ne puis qu’imaginer car je ne les verrai jamais.

Mille Milliards de Souvenirs tournent et au fond de moi.
Elles dansent depuis le crépuscule sur le tapis de ma vie qui s’enfuit.
Je les regarde, perché en équilibre instable sur mes émotions hors d’atteinte des Hommes.
En moi, pensées et regrets se bousculent violemment sous mes leçons bien apprises.
Marée de Sentiments que je ne puis qu’imaginer car je ne les verrai jamais.

Mille Milliards d’Hommes s’agitent au-dessous de moi.
Ils dansent depuis le Matin sur le tapis de la médiocrité qui les nourrit.
Je les regarde, agrippés à leurs vains Désirs d’Eternité, bien hors d’atteinte des Hommes.
Sous moi, cupidité et égoïsme s’épousent, convalescents, sous les bravos de la Traîtrise.
Marée de Chair que je ne veux imaginer et je me réjouis car je ne les verrai jamais.

Un feu embrase soudain les sommets enneigés
Je le vois poindre à l’horizon et déjà il réchauffe mon Cœur.
Je me consume déjà d’amour pour lui et déborde de Bonheur.
Car il est aussi ma mort annoncée.

Brève est ma vie, je suis le Golem de Rosée.
Je nais avec la nuit et me voilà déjà évaporé.
Surtout qu’aucune larme ne verse de vos yeux,
Puisque je vous le dis, j’étais heureux.

Voilà, j’espère que ce texte vous plaira autant qu’à moi. Vu que je trouve cela super intéressant, voici quelques explications de l’auteur sur le système de rime : « Le système de rime est différent d’un système standard puisque les deux premiers quatrains riment vers à vers entre eux, le troisième est en rime croisée et le dernier en rime classique. »

Je vous propose également une illustration dont Sherdan De Sheratan est le dessinateur.

The Way to no Spring Sherdan de Sheratan

# 52 – Le mardi sur son 31

mardi-31

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd’hui, pour vous partager un extrait de ma lecture en cours.

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours

kingdom

– Alors, ils sont là ! C’est un affront auquel nous devons répondre ! dit-il en gémissant …

De petits cris sortent de sa bouche comme s’il allait déguster de la chair humaine dans peu de temps.

– Rassemblez-vous, soldats ! Cruauté, réveille-toi, donne à chacun de nous l’envie de tuer car nous allons marcher sur notre ennemi.

– Allez, formez les rangs, les démons à lames devant et saute-gorges derrière ! crient les sous-chefs en frappant ceux qui mettent du temps à se lever.

Les deux soldats regardent l’ennemi en mouvement, tout en faisant attention de ne pas se faire avoir par ceux patrouillant de l’autre côté. Ils voient les rangs se former et se précipiter vers eux.

– Ça a marché, je n’y crois pas ! dit l’un des soldats tout excité.

– Allons, nous devons redescendre maintenant, et prévenir les autres de leur arrivée .

 

# 76 – C’est lundi que lisez-vous ?

ludi

Bonjour à tous,

Me revoilà en ce lundi pour vous parler de mes lectures passées, en cours et à venir. J’espère que vous avez tous passé un bon weekend, pour moi il fut très riche en conversations et conseils sur l’adoption. En effet, nous avons rencontrés samedi soir un couple ayant adoptés deux enfants et hier notre cousin est venu manger avec sa femme et ses deux filles qu’ils ont également adoptées.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

La semaine dernière, j’ai lu le manuscrit du tome 2 de Edwenn Le Monde des Faës et je peux vous dire que j’ai terriblement hâte qu’il sorte pour lire la version finale.

passeurs

Les Passeurs de livres de Daraya de Delphine Minoui

De 2012 à 2016, la banlieue rebelle de Daraya a subi un siège implacable imposé par Damas. Quatre années de descente aux enfers, rythmées par les bombardements au baril d’explosifs, les attaques au gaz chimique, la soumission par la faim. Face à la violence du régime de Bachar al-Assad, une quarantaine de jeunes révolutionnaires syriens a fait le pari insolite d’exhumer des milliers d’ouvrages ensevelis sous les ruines pour les rassembler dans une bibliothèque clandestine, calfeutrée dans un sous-sol de la ville.
Leur résistance par les livres est une allégorie : celle du refus absolu de toute forme de domination politique ou religieuse. Elle incarne cette troisième voix, entre Damas et Daech, née des manifestations pacifiques du début du soulèvement anti-Assad de 2011, que la guerre menace aujourd’hui d’étouffer. Ce récit, fruit d’une correspondance menée par Skype entre une journaliste française et ces activistes insoumis, est un hymne à la liberté individuelle, à la tolérance et au pouvoir de la littérature.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

kingdom

Kingdom of Angels – Tome 1 – La lignée des Rois Maudits de Kevin Y. Gagna

Aventh, terre d’ombre et de lumière, est au centre d’un système planétaire abritant les peuples les plus variés.
Alors que chaque être vivait en paix avec son prochain, une brèche s’est formée dans la Zone-Noire, ouvrant un passage entre Aventh et les Enfers-Oubliés. Les démons débarquent alors dans ce nouveau monde, apportant avec eux la terreur et l’injustice.
Après des mois de batailles, les prières sont entendues par une seule divinité : Mère Nature. Une nouvelle ère de paix commence, celle des anges et des lois divines.
Mais la trahison, la jalousie, la convoitise ne peuvent être réprimées, et Aventh bascule à nouveau dans les ténèbres. Le Roi des Rois arrivera-t-il à sauver son royaume ?

3. Que vais-je lire ensuite ?

blackstone

La menace Blackstone de Sylvain Pavlowski

La Commandante à l’Antiterrorisme, Pauline Rougier, au bord du burn-out, se voit confier l’enquête sur l’attentat qui vient d’ensanglanter Paris entre les deux tours de l’élection présidentielle. Elle découvre que cette entreprise terroriste et l’assassinat d’un politicien, star montante du monde médiatique, sont liés. Aidée par son équipe et dans un contexte politique sulfureux, elle mènera cette enquête qui lui réservera bien des surprises.
Parallèlement, Jack Campbell, journaliste alcoolique du New York Times, et Thomas Delvaux, informaticien de génie, découvrent qu’une société d’investissement opaque travaille dans une discrétion absolue à un projet visant à déstabiliser les marchés financiers mondiaux.
Et si tous ces éléments avaient un lien ? La Commandante Pauline Rougier, le journaliste Jack Campbell et Thomas Delvaux, devront unir leurs talents et puiser dans leurs ressources, afin de déjouer un complot qui pourrait bien changer l’équilibre du monde.
Mais arriveront-ils à temps pour faire obstacle à cette menace et éviter la guerre civile qui gronde ?
Le compte à rebours est engagé !

Et-vous alors, quelles sont vos lectures du moment ?

Récapitulatif de la semaine

 

Je vous souhaite à tous une excellente semaine !

# 64 – Instant Poésie

Bonjour les amis,

Comme annoncé la semaine dernière j’ai décidé de laisser de la place dans cet Instant Poésie à vous poètes amateurs ou à vous auteurs qui avez envie de faire connaitre et partager vos textes.

Pour démarrer, il m’est paru tout naturel de vous proposer un texte de Guilhaine Chambon auteure d’un de mes coups de coeur de l’année 2017, Résultat des courses que je vous conseille fortement tellement j’ai aimé cette histoire. Alors voilà, je vous propose un texte s’intitulant Les naufragés, que j’illustrerais à l’aide d’une peinture. J’essaierai chaque semaine justement, d’illustrer les textes avec des peintures, car je trouve cet art magnifique et tellement expressif.

Les naufragés

Perdus au milieu de la nuit
Les souvenirs se déchirant aux rochers
Se disloquent, s’entrechoquent,
S’ouvrent et saignent d’une écume de rage ;
Pas même cette lueur parme
Qui montrerait où accoster.
La ciel s’est vêtu d’encre noire
Pas un étoile qui veille, et moi qui guettais,
Et moi qui guettais quoi ?
Il faudrait revenir au port, à la source, à la vérité,
Mais le vent sombre m’emporte.
Et dire que c’est l’heure où tous,
Enfouis dans leurs rêves, atteignent la rive du lendemain.
J’ouvre les yeux, plus rien au creux de ma main.
Plus rien !
Où est l’amour dans ce tas immonde de corps enchevêtrés
De jours raccommodés, rapiécés, ravaudés,
De fils invisibles, sutures douloureuses
Qui de jour en jour se creusent?
Cicatrices bleutées.
Où est l’amour?
Oh souvenirs désolants qui dégoulinent de leur venin,
Du sang pousse au rosier,
Le printemps est en joie.
Mais où est-il?
Mais où es-tu ?
Toi,
Où es-tu caché dans la meute des hommes ?
La vie rebrousse chemin,
Tu détournes les yeux, trop peur
Du tête à tête
Tu joues et t’évapores
Comme une perle perdue dans le corridor.
Sous ton masque d’impuissance
Tu caches ta part d’ombre et cherches la lumière
Artificielle, tu brilles, tu crois être, tu es.
Et le rideau s’éteint, retour à toi-même.
Tu es toujours un autre pour ne plus être toi-même.
Il est loin le rivage, le phare a fermé les yeux
Il ne veut être le témoin de ces dégâts
Ne veut pas avoir à dire j’ai vu. Voilà.
La roche du silence où le flot va mourant,
La roche du silence où le flot va naissant.
La lune s’est faite invisible, noyée dans je ne sais quelle brume
Ouate noire retenant l’hémorragie du ciel.
Pas une étoile ne se risque à mettre le nez dehors.
Tout est figé, mais si le vent balance aux flots
Les derniers cris humains, l’amour écartelé,
Demain aura-t-il du soleil plein la tête
Et les yeux brillants de la fièvre de la passion?
Un oiseau tient dans son bec les débris,
Confettis de cœurs ; le goéland disperse
Dans ce dernier jour naissant, une pluie,
Pluie d’amour,
Pluie de néant.
Que pourrait donc pousser,
Dans un cœur devenu stérile,
Où même le regard n’esquisse plus un sourire ?
La nuit avait encore un peu de mousse au bord des cils,
Elle était mal démaquillée de ses absurdes rêveries
Voilà la terre, eux, les autres
Foule anonyme je vais frotter ma peau
À la pierre ponce de vos regards.

Les_naufrages_de_Turannos_II-MS

Les naufragés de Turannos II de Priscille Deborah

# 51 – Le mardi sur son 31

mardi-31

Bonjour à tous,

J’ai commencé hier soir une nouvelle lecture, Les Passeurs de livres de Daraya. Comme chaque mardi, je vais donc vous en proposer un extrait.

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours

passeurs

Tandis que les contours de la bibliothèque se précisent, je poursuis ma collecte d’e-mails, de textos, de photos pour mieux cerner la ville où elle se terre. Je fais le tri dans les clichés, je les rassemble, griffonnent des dates, scannant le moindre détail, déchiffrant les cibles et les logos, guettant le plus infime des repères géographique.

Sur Google Map, vue de loin, Daraya ressemble à n’importe quelle banlieue moyen-orientale : des rangées d’immeubles grisâtres, alignés comme des blocs de Lego. De près, ce ne sont plus que des squelettes décharnés. Pis, des enfilades de gravats, entremêlées de tôle rouillée et de bris de vitre.

Le plan de l’enlève assiégée prend progressivement forme. Voici Daraya, une prison à ciel ouvert à seulement sept kilomètres au sud-ouest de Damas.

# 75 – C’est lundi que lisez-vous ?

ludi

Bonjour à tous,

Et oui, déjà troisième lundi de cette nouvelle année, le temps passe vite … J’espère que vous avez tous passé une bonne semaine avec plein de belles lectures.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

face au vent

Face au vent de Jim Lynch

Dans la famille Johannsen, la voile est une question d’ADN. Installés au cœur de la baie de Seattle, le grand-père dessine les voiliers, le père les construit, la mère, admiratrice d’Einstein, calcule leur trajectoire. Si les deux frères, Bernard et Josh, ont hérité de cette passion, c’est la jeune et charismatique Ruby qui sait le mieux jouer avec les éléments. Seule sur un bateau, elle fait corps avec le vent. Mais lorsqu’un jour elle décide d’abandonner cette carrière toute tracée, la famille explose. Bien des années plus tard, les parents se sont éloignés, Bernard a pris la fuite sur les océans, Ruby travaille dans l’humanitaire en Afrique. Quant à Josh, il cherche inlassablement son idéal féminin sur un chantier naval à Olympia. Douze ans après la rupture, une ultime course sera l’occasion de retrouvailles risquées pour cette famille attachante et dysfonctionnel

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

fergal

Je suis en train de lire le manuscrit du tome 2 de Edween Le Monde des Faës de Charline Rose, je m’autorise du coup à illustrer cet article en prenant une image tirée de sa page Facebook.

3. Que vais-je lire ensuite ?

passeurs

Les Passeurs de livres de Daraya de Delphine Minoui

De 2012 à 2016, la banlieue rebelle de Daraya a subi un siège implacable imposé par Damas. Quatre années de descente aux enfers, rythmées par les bombardements au baril d’explosifs, les attaques au gaz chimique, la soumission par la faim. Face à la violence du régime de Bachar al-Assad, une quarantaine de jeunes révolutionnaires syriens a fait le pari insolite d’exhumer des milliers d’ouvrages ensevelis sous les ruines pour les rassembler dans une bibliothèque clandestine, calfeutrée dans un sous-sol de la ville.
Leur résistance par les livres est une allégorie : celle du refus absolu de toute forme de domination politique ou religieuse. Elle incarne cette troisième voix, entre Damas et Daech, née des manifestations pacifiques du début du soulèvement anti-Assad de 2011, que la guerre menace aujourd’hui d’étouffer. Ce récit, fruit d’une correspondance menée par Skype entre une journaliste française et ces activistes insoumis, est un hymne à la liberté individuelle, à la tolérance et au pouvoir de la littérature.

Et vous que lisez-vous en ce moment ? Des coups de coeurs ?

Récapitulatif de la semaine

 

Je vous souhaite à tous une excellente semaine avec plein de belles découvertes livresques.