Tous les articles par revanbane45

Cavalier Vert – Tome 6 – La flamme et la glace

cavalier vert

Auteur : Kristen Britain

Genre : Fantasy

Édition : Bragelonne

Titre : Cavalier Vert – Tome 6 – La flamme et la glace

Quatrième de couverture :

Encore éprouvée par son voyage dans le temps, la Cavalière Karigan G’ladheon reçoit pourtant une nouvelle mission : retrouver les légendaires p’ehdroses afin de raviver une ancienne alliance. Une idée avisée à l’heure où les ennemis de la Sacoridie tentent de la détruire en usant de magie noire…
En route vers le Nord, Karigan doit affronter des hordes de blatterreux, des spectres, puis défier la nécromancienne qui dirige le Second Empire, dont les forces sont retranchées pour l’hiver dans la Forêt Solitaire. Tandis que, au pays, le roi Zacharie a été capturé par un élémental de glace lié à l’Empire…
Karigan parviendra-t-elle à libérer son souverain ?

Quelques mots sur l’auteur :

Kristain Britain a été garde forestier pour les parcs nationaux avant de s’installer dans le Maine (Etats-Unis). Elle vit dans une cabane en rondins où elle se livre à ses activités favorites : l’écriture, la lecture, l’illustration, la guitare, l’équitation, la rêverie …

Ma chronique :

Cela faisait trois ans que j’attendais la parution en France de ce tome 6 de cette merveilleuse série de fantasy qu’est Cavalier Vert, et quel plaisir de repartir à l’aventure sur les traces de Messire Karigan …

Malgré la longue période entre la lecture du tome 5 et celle-ci, j’ai directement été mis dans le bain, contrairement aux tomes jusqu’au 3, où les débuts étaient un peu poussifs, là, tout comme le tome précédent nous avons la suite quasiment instantanée de ce que l’on a lu avant ce qui nous replonge de suite dans l’histoire.

Vraiment quel plaisir que j’éprouve à chaque fois que je me plonge dans cette série, il y a tout ce que j’aime dans la fantasy médiévale, de la magie, différents peuples, de l’action, des paysages à couper le souffle, une héroïne plus qu’au top … Ce qui fait également que j’adore cette série est sans grande surprise Karigan, ou désormais Messire Karigan Galadheon, j’adore son caractère (sale caractère même), son humour, son espèce de poisse qui lui colle à la peau depuis le tout début, elle est géniale et trop forte, imaginez, la première cavalier vert et bouclier noir (je vous dis, il faut absolument lire cette série 😉 . Après, j’aime également beaucoup les différentes factions que l’on peut avoir, j’en ai déjà cité quelques unes plus haut, il y a les cavaliers verts, les boucliers noirs, les armes … et les différents peuples, tout particulièrement les élétiens avec leurs machinations plus que tordues.

Vous l’aurez compris, il s’agit d’une de mes séries de fantasy coup de coeur. Dans ce tome, j’ai toujours été à fond, il y a tout le temps de l’action, c’est un pavé de presque 800 pages, mais je ne les ai pas vu défiler. J’ai aimé également dans ce tome, les petites intrigues que l’on a en parallèle de l’histoire principale, tout particulièrement celle sur Anna, la ramasseuse de cendres.

Bref encore un super tome, j’attends la suite avec impatience et je peux dire que je suis gâté en ce moment avec mes lectures, troisième coup de coeur de suite. Alors amateurs de fantasy lancez-vous et venez me dire ce que vous en aurez pensé.

Ma note : 10 / 10

coup-de-coeur

 

 

 

 

Publicités

# 2 – Il n’y a pas que la lecture dans la vie

culture

Bonjour à tous,

Cette semaine dans ce nouveau rendez-vous, j’ai envie de vous faire partager une chanson, Shallow, je l’adore en ce moment et elle me donne trop envie de regarder le film dont elle est tirée.

Je trouve cette chanson splendide, en même temps, elle a reçue le Golden Globe de la meilleure chanson originale, elle est tirée du film A star is born et est chantée par Bradley Cooper et par Lady Gaga. Cette chanson me fait dresser les poils. Le clip est vraiment bien et donne une belle vision de la prestation de Lady Gaga dans le film, j’ai trop hâte qu’il sorte en Blueray.

a star is born

Avez-vous vu le film, vous ? Quelle est la dernière chanson à vous avoir dressée les poils ?

Belle journée les amis !

# 88 – Le mardi sur son 31

mardi-31

Bonjour à tous,

Cette semaine, je vous propose un nouvel extrait du tome 6 de Cavalier Vert qui est toujours ma lecture du moment. J’adore ce livre et cette série mais il s’agit d’un gros pavé, presque 800 pages, mais je devrais en venir à bout d’ici peu.

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours.

cavalier vert

Les jours suivants, l’hiver céda du terrain. Sous un ciel plus clair, alors que les journées s’allongeaient, la neige commença fondre – et à se transformer en verglas la nuit.

Avec son père et ses tantes, Karigan visita des musées, fit des emplettes et se régala de thé dans un salon de la rue Gryphon. À plusieurs occasions, Stevic les « laissa entres filles » pour « aller s’occuper de ses affaires ». Ou rendre visite à Larenne, soupçonnait plutôt Karigan.

En tout cas, ses proches, nota-t-elle, se montraient bien plus prudents avec elle. La traitant comme une adulte, ses tantes n’avaient plus fouillé sa chambre et elles respectaient son intimité. Même si elle attendait ça depuis longtemps, Karigan eut l’impression de voir mourrir une grande partie de son enfance. De temps en temps, elle se surprit à regretter que les siens soient un peu trop respectueux, justement …

# 113 – C’est lundi que lisez-vous ?

ludi

Bonjour à tous,

Les vacances sont finies, nous reprenons le chemin du travail ce matin, on en a bien profité la semaine dernière donc c’est vraiment cool.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane, puis dorénavant par Camille du blog I Believe In Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

désir

Mon désir le plus ardent de Pete Fromm

Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Mais voilà Dalt, et il est parfait. À vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour qui durera toute leur vie. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, devenus tous deux guides de pêche, ils vivent leur passion à cent à l’heure et fondent leur entreprise de rafting dans l’Oregon. Mais lorsque Maddy, frappée de vertiges, apprend qu’elle est enceinte et se voit en même temps diagnostiquer une sclérose en plaques, le couple se rend compte que l’aventure ne fait que commencer.
Mon désir le plus ardent est le portrait d’un couple ancré dans le temps présent qui affronte avec courage et humour les épreuves de la vie. Avec sa voix pleine d’énergie, tout à la fois drôle et romantique, Pete Fromm nous offre une histoire d’amour inoubliable.

cavalier vert

Cavalier Vert – Tome 6 – La flamme et la glace de Kristen Britain

Encore éprouvée par son voyage dans le temps, la Cavalière Karigan G’ladheon reçoit pourtant une nouvelle mission : retrouver les légendaires p’ehdroses afin de raviver une ancienne alliance. Une idée avisée à l’heure où les ennemis de la Sacoridie tentent de la détruire en usant de magie noire…
En route vers le Nord, Karigan doit affronter des hordes de blatterreux, des spectres, puis défier la nécromancienne qui dirige le Second Empire, dont les forces sont retranchées pour l’hiver dans la Forêt Solitaire. Tandis que, au pays, le roi Zacharie a été capturé par un élémental de glace lié à l’Empire…
Karigan parviendra-t-elle à libérer son souverain ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

cavalier vert

3. Que vais-je lire ensuite ?

leurs enfants après eux

Leurs enfants après eux de Nicolas Mathieu

Août 1992. Une vallée perdue quelque part dans l’Est, des hauts-fourneaux qui ne brûlent plus, un lac, un après-midi de canicule. Anthony a quatorze ans, et avec son cousin, pour mer l’ennui, il décide de voler un canoë et d’aller voir ce qui se passe de l’autre côté, sur la fameuse plage des culs-nus. Au bout, ce sera pour Anthony le premier amour, le premier été, celui qui décide de toute la suite. Ce sera le drame de la vie qui commence. Avec ce livre, Nicolas Mathieu écrit le roman d’une vallée, d’une époque, de l’adolescence, le récit politique d’une jeunesse qui doit trouver sa voie dans un monde qui meurt. Quatre étés, quatre moments, de Smells Like Teen Spirit à la Coupe du monde 98, pour raconter des vies à toute vitesse dans cette France de l’entre-deux, des villes moyennes et des zones pavillonnaires, de la cambrousse et des ZAC bétonnées. La France du Picon et de Johnny Hallyday, des fêtes foraines et d’Intervilles, des hommes usés au travail et des amoureuses fanées à vingt ans. Un pays loin des comptoirs de la mondialisation, pris entre la nostalgie et le déclin, la décence et la rage.

Voilà pour moi, et vous quel est votre programme de lecture de cette semaine ?

Semaine du 07 au 13 janvier

mont-saint-michel-tour-from-paris-with-lunch

Bonsoir les amis,

J’ai pris la décision cette année, de vous faire chaque dimanche un petit point sur la semaine venant de s’écouler sur le blog. En bonus, je vous proposerai un ou deux livres sortant en librairie la semaine suivante.

Quelques mots sur ma semaine …

Cette semaine avec ma femme nous étions en vacances, qu’est-ce que cela peut faire du bien de se retrouver tous les deux et de profiter de la vie. Nous avons eu la chance de partir 3 jours en Bretagne et en Normandie ce fut vraiment top.

Que s’est-il passé sur le blog ?

Nouvelle année et plein de belles résolutions pour le blog comme vous avez pu le constater cette semaine.

Les chroniques littéraires :

Mon dernier coup de coeur de 2018 avec Dix jours avant la fin du monde

dix jours avant la fin du monde

Et mon premier coup de coeur de 2019, Mon désir le plus ardent

désir

Les rendez-vous hebdomadaire :

Les autres articles :

Les sorties en librairie de la semaine

Au format poche, le roman de Dan Vyleta, Smoke me tente pas mal.

smoke

Voilà, c’est la seule sortie de la semaine susceptible de m’intéresser.

À la semaine prochaine pour un nouveau récapitulatif, bonne soirée à tous !

 

# 1 – Ancienne chronique

chronique

Bonjour à tous,

Dorénavant sur le blog, vous retrouverez chaque vendredi, une mise en avant d’une ancienne chronique publiée sur celui-ci.

On commence donc l’année, forcément avec une des premières chroniques parues sur le blog. Mais pas pour n’importe quel livre … Le roman qui m’a redonné envie de lire … L’héritage des Rois-Passeurs. Un magnifique roman de fantasy, un gros coup de coeur et la découverte de la plume de Manon Fargetton qui depuis est vraiment devenue une de mes auteures chouchou.

rois passeurs

Retrouvez ma chronique juste ici

Belle journée à tous !

# 1 – Il n’y a pas que la lecture dans la vie

culture

Bonjour à tous,

Je vous avais promis des nouveautés cette année, en voici une autre. Dans ce rendez-vous qui sera publié idéalement le jeudi, je ne vous parlerais pas de livre pour une fois. Car dans la vie il n’y a pas que la lecture mais également tellement d’autre chose. La culture peut s’exprimer de tellement de manière, que ce soit par les films, la musique, l’art … Ce rendez-vous sera donc consacré à toute cette culture que j’apprécie par dessus tout. Je commence cette année avec un film que nous sommes allé voir au cinéma avec ma femme il y a peu.

pupille

Il était obligé que nous allions voir ce film ayant eu notre agrément au mois de juillet et franchement nous ne fûmes pas déçus.

C’est donc un film sur l’adoption d’un pupille de l’état, c’est très documentalisé ce qui a pu en rebuter certain je pense. Ce côté documentaire a été contrebalancé par une amourette un peu cul cul qui pour le coup n’apporte rien au film.

Concernant l’adoption, nous avons trouvé que au niveau de la démarche d’agrément cela se rapprochait de se que nous connaissons. Après ce qui est intéressant pour nous c’est qu’il ne s’agit pas d’un film sur l’obtention de l’agrément, c’est bien plus que çà.

En effet, ce qui nous a intéressé c’est les passages avec la mère biologique et l’accompagnement qu’une assistante sociale lui apporte. Il y a aussi la préparation qui est apporté au bébé et son passage en famille d’accueil.

En plus Gilles Lellouche et Sandrine Kiberlain jouent super bien. Bref on a adoré.

Voilà, j’espère que ce type d’article vous plaira.

Je vous souhaite une très belle journée.

Mon désir le plus ardent

désir

Auteur : Pete Fromm

Genre : Contemporain

Édition : Gallmeister

Titre : Mon désir le plus ardent

Quatrième de couverture :

Maddy s’était juré de ne jamais sortir avec un garçon du même âge qu’elle, encore moins avec un guide de rivière. Mais voilà Dalt, et il est parfait. À vingt ans, Maddy et Dalt s’embarquent dans une histoire d’amour qui durera toute leur vie. Mariés sur les berges de la Buffalo Fork, dans le Wyoming, devenus tous deux guides de pêche, ils vivent leur passion à cent à l’heure et fondent leur entreprise de rafting dans l’Oregon. Mais lorsque Maddy, frappée de vertiges, apprend qu’elle est enceinte et se voit en même temps diagnostiquer une sclérose en plaques, le couple se rend compte que l’aventure ne fait que commencer.
Mon désir le plus ardent est le portrait d’un couple ancré dans le temps présent qui affronte avec courage et humour les épreuves de la vie. Avec sa voix pleine d’énergie, tout à la fois drôle et romantique, Pete Fromm nous offre une histoire d’amour inoubliable.

Quelques mots sur l’auteur :

Pete Fromm est né en 1958 dans le Wisconsin et a d’abord été ranger avant de se consacrer à l’écriture. Il a publié plusieurs romans et recueils de nouvelles qui ont remporté de nombreux prix et ont été vivement salués par la critique. Son livre Indian Creek a rencontré un grand succès aux États-Unis avant d’être traduit en français en 2006. Il vit avec sa famille à Missoula, dans le Montana.

Ma chronique :

Première lecture de l’année 2019 et premier coup de coeur. Je ne suis pas trop surpris en même temps, je n’ai entendu que de très belles choses sur ce roman, en plus il s’agit de Pete Fromm, dont j’ai déjà lu Lucy in the sky , lui aussi un coup de coeur. Après il s’agit d’un roman édité par Gallmeister, il est quand même rare que je finisse déçu par un de leurs romans.

Ma première rencontre avec ce roman fut grâce à un petit livre que j’ai eu en cadeau lors du passage de Thibault de chez Gallmeister à la librairie Au Temps des livres de Sully Sur Loire, Textes inédits & entretiens croisés , dans lequel se trouve la nouvelle, Remous, qui fut à l’origine de Mon désir le plus ardent. En effet, c’est l’écriture de cette nouvelle qui a donné envie à Pete Fromm d’aller plus loin dans l’histoire de Maddy et de Dalt.

Mon désir le plus ardent, est je peux le dire, la plus merveilleuse, la plus douce et la plus belle histoire d’amour qu’il m’a été donné de lire. Les mots sont justes, les émotions transpirent entre les pages de ce roman. Pete Fromm parle ici d’une histoire d’amour avec un grand A. C’est touchant mais ce n’est pas cul cul. J’ai adoré les conversations entre ces deux jeunes flirtant, puis ces deux amoureux et enfin ces deux époux et parents.

Ce roman parle avant tout d’une terrible maladie, la sclérose en plaques, ou comme dit Maddy la SP ou la putain de sclérose en putain de plaques. Le fil conducteur est donc très sérieux et pas forcément très gai, mais grâce à la plume de Pete Fromm, cela ne tombe pas dans le cliché ou le larmoyant. Le sujet est traité avec respect et parfois même humour. Je dois avouer qu’à la base c’est à cause de ce thème que je me suis pas jeté dès sa sortie sur ce roman, je ne suis pas fan de livre traitant de maladie, j’ai toujours peur que cela devienne un peu trop médical et documentaire. Pour le coup ce ne fut pas le cas ici. J’en ai appris beaucoup sur les symptômes de cette maladie auto-immune.

J’ai beaucoup aimé la construction de ce roman, chaque chapitre est un peu comme une nouvelle, ils peuvent chacun se suffire à eux mêmes, comme l’a fait Remous en son temps mais qui fait désormais parti d’un ensemble plus grand car c’est devenu un chapitre de ce roman. Le vrai plus est la narration à la première personne par Maddy, cela donne encore plus de prise à ce livre ce qui m’a submergé d’émotions.

Comme dit plus haut, c’est donc un roman traitant d’une maladie mais également une très belle histoire d’amour, à cela nous pouvons rajouter une magnifique leçon de vie. Je ressors de cette lecture complètement remué et chamboulé, je dois même avouer que j’ai versé ma petite larme en refermant ce roman que je ne peux que vous conseiller tellement c’est un énorme coup de coeur. Il restera très longtemps dans ma tête et dans mes pensées.

Ma note : 10 / 10

coup-de-coeur

Les sorties de janvier chez Gallmeister

2017acceuil00-587e28405e1df

Bonjour à tous,

Cette année, j’ai décidé une fois par mois de vous présenter les nouvelles sorties chez mon partenaire Gallmeister, On commence donc avec celle du mois de janvier qui ont eu lieu le jeudi 03.

Collection Americana

américana

handsome harry

Dans la bande de John Dillinger, il y a Red, Charley, Russell et moi, “Handsome Harry” Pierpont. S’il y avait eu un chef, ça aurait été moi, même John le dit. Mais John aime avoir sa photo dans les journaux et faire le malin devant les dames, alors on ne se souvient que de lui. Il est le plus cool d’entre nous, je vous le garantis, sur un boulot comme sous les balles. Nous prenons l’argent là où il se trouve : dans les banques. Les journaux disent que nous sommes dangereux, l’Ennemi public n°1 : n’exagérons rien. On ne veut de mal à personne, on aime juste les belles voitures, les jolies filles et les fêtes entre copains. On sait bien que ça ne va pas durer, que les flics nous attraperont un jour ou l’autre. En attendant, on profite de la vie.S’inspirant de l’histoire bien réelle du Gang Dillinger, James Carlos Blake réinvente avec brio la cavale de ces braqueurs de légende, héros hauts en couleur de l’Amérique des années folles.

Handsome Harry de James Carlos Blake, traduction d’Emmanuel Pailler

après maida

“Quelque chose de certain a été perdu”. Ce sont les seuls mots qui viennent à Gene pour parler de sa femme Maida après sa disparition. Quoi de plus insaisissable que le souvenir d’une personne aimée ? Gene se remémore leur rencontre, leur mariage, les étés joyeux près du lac, avec leurs amis de toujours Ed et Gayle, dans des maisons traversées de rires et d’enfants. Sur les photos, Maida est toujours radieuse. Mais étaient-ils vraiment heureux ? Quel est ce lien qui les a unis pendant près de cinquante ans de mariage ? Étonnamment, c’est parce qu’il se tourne vers le passé que surgit pour Gene une possibilité de renouveau. Mais, pour réapprendre à vivre, il lui faudra changer de regard sur ses proches et savoir saisir sa chance. Après Maida interroge avec tendresse notre rapport à ceux que nous chérissons. Le style juste et délicat de Katharine Dion nous permet d’entendre les battements du coeur humain mis à nu.

Après Maida de Katharine Dion, traduction de Juliane Nivelt

Collection Totem

totem

une histoire des loups

Madeline, adolescente un peu sauvage, observe à travers ses jumelles cette famille qui emménage sur la rive opposée du lac. Un couple et leur enfant dont la vie aisée semble si différente de la sienne. Bientôt, alors que le père travaille au loin, la jeune mère propose à Madeline de s’occuper du garçon, de passer avec lui ses après-midi, puis de partager leurs repas. L’adolescente entre petit à petit dans ce foyer qui la fascine, ne saisissant qu’à moitié ce qui se cache derrière la fragile gaieté de cette mère et la sourde autorité du père. Jusqu’à ce qu’il soit trop tard.

Une histoire des loups de Emily Fridlund, traduction de Juliane Nivelt

Lien de ma chronique ici

sans lendemain

Billie Dixon sillonne les coins les plus reculés du Midwest des années 1940, où elle tente de vendre des films de seconde zone aux salles de cinéma locales. Il faut bien vivre. Jusqu’à ce que dans un bled paumé de l’Arkansas, un prédicateur fanatique s’en prenne à elle, bien décidé à bouter hors de la ville tout ce qui ressemble à du cinéma. Billie aimerait le convaincre de changer d’avis, mais les choses se compliquent lorsqu’elle commence à se sentir attirée par Amberly, l’épouse du pasteur. Un désir qui va la conduire à s’emmêler dans un filet de mensonges et de supercheries, jusqu’à l’inévitable point de non-retour.

Sans lendemain de Jake Hinkson, traduction de Sophie Aslanides

hot spot

Madox, un vagabond pas vraiment recommandable, arrive dans une petite ville paumée du Texas où il se trouve un emploi de vendeur de voitures. Mais pourquoi s’échiner ainsi, alors que la banque locale paraît si vulnérable ? Comme si de telles idées ne suffisaient pas à risquer de lui attirer des ennuis, Madox se sent vite tiraillé entre deux femmes dont l’une est merveilleusement innocente et l’autre dangereusement torride. Très vite, les nuages s’accumulent au-dessus de lui. Une des réussites les plus jubilatoires de Charles Williams, grand spécialiste des atmosphères sudistes, des machinations qui tournent mal et des femmes fatales.

Hot Spot de Charles Williams, traduction de Laura Derajinski

Que de belles sorties pour ce premier mois de l’année, et les couvertures Totem sont toujours aussi sublimes. En avez-vous lus ? Comptez-vous les lires ?

Belle journée à tous !

Bilan de l’année 2018

happy ny

Bonsoir à tous,

Hier soir, j’ai publié mon bilan du mois de décembre, ce soir, il est temps de partager avec vous mon bilan de l’année 2018, en quelques chiffres et en quelques mots.

Tout d’abord, cette année 2018 fut pour nous l’année de la procédure pour l’agrément d’adoption et de l’obtention de celui-ci. Ce fut vraiment le fil conducteur de notre année, cela nous a pris beaucoup de temps, d’énergie et nous a procuré beaucoup d’émotions, ce fut un magnifique parcours pour nous et qui s’est conclu par l’obtention au mois de juillet de notre agrément. 2018, fut aussi l’année de la deuxième étoile, de la mise au sport pour moi et de pas mal de soirées et journées entre amis.

Passons aux chiffres …

Les chiffres du blog

img_7703

Cette année, j’ai moins publié que l’année dernière mais pourtant vous êtes de plus en plus nombreux à me lire, me suivre et commenter mes articles, pour cela je vous adresse à tous de grands mercis.

Au niveau des abonnés, vous êtes dorénavant 288 sur le blog, 1442 sur Instagram et 113 sur Facebook.

Les chiffres sur Instagram

img_7706

Voici les neuf photos ayant reçues le plus d’impressions cette année. Pas étonnant d’y retrouver plusieurs photos sur l’adoption, du Gallmeister car j’adore de plus en plus cette maison d’Éditions et les romans nord-américains. Par contre étonnant d’y retrouver une photo sur le zéro déchet, je m’y met depuis quelques mois et je trouve vraiment cela top que cette photo fasse partie du top, cela veut dire qu’il y a une prise de conscience collective.

img_7707

Et voilà, les neuf photos ayant reçues le plus de likes sur cette année. Encore du Gallmeister et du Nord-Américains, avec en plus un « cadavre exquis », le roman de Sandrine Collette et une photo de La Menace Blackstone, un roman français.

Mes coups de coeur de l’année 2018

img_7486

 

Vraiment un peu de tout dans ce top nine, je ne peux que vous les recommander, mais en avez vous lus ? Avez-vous eu des coups de coeur pour certains d’entre eux ?

bonne-annee-2019_6099136

Il me reste encore une fois à vous souhaiter une très belle année 2019, plein de bonnes choses pour vous et vos proches et également beaucoup de belles lectures.