Soif

Autrice : Amélie Nothomb

Édition : Albin Michel

Genre : Contemporain

Titre : Soif

Quatrième de couverture :

« Pour éprouver la soif il faut être vivant. »

Quelques mots sur l’autrice :

Depuis 1992 et Hygiène de l’assassin, tous les livres d’Amélie Nothomb ont été publiés aux éditions Albin Michel. Elle a reçu, entre autres, le prix Chardonne, le Grand prix du roman de l’Académie française, le prix de Flore, et le Grand prix Jean Giono pour l’ensemble de son oeuvre. Ses oeuvres sont traduites dans 40 langues, des U.S.A. au Japon.

Ma chronique :

Second roman d’Amélie Nothomb lu cet été après Premier Sang. Celui-ci est sorti en 2019.

Que vous dire ? A part que malgré le peu de pages de ce roman, je l’ai trouvé d’une longueur… Mais vraiment pourquoi ce sujet ? J’ai trouvé que c’était fade, aucune profondeur dans les dialogues, vraiment rien. Bon, je ne vais pas nier le fait que Amélie Nothomb a une belle plume, mais cela ne suffit pas tout le temps.

Bon la religion, même si je connais, ce n’est pas mon dada, mais ici, je trouve que Amélie Nothomb fait montre de beaucoup de condescendance et je n’ai pas aimé.

Je ne vais pas en rajouter, je n’ai pas aimé, cela arrive. Rendez-vous l’été prochain.

Ma note : 02/10 (pour la plume)

9 réflexions sur « Soif »

      1. Cela me fait pensé à La Grande Librairie hier, Michel Onfray mettait en avant en parlant de la presse, que l’auteur ou l’autrice primait à la qualité de l’ouvrage et c’est totalement le cas de Amélie Nothomb. Je ne nie absolument pas son talent, sa plume est vraiment belle et c’est un personnage, mais vouloir à tout prix sortir un roman par an n’aide pas à la qualité. Après je suis pas le mieux placé pour juger, j’ai juste lu ses 3 derniers, mais voilà, sur les 3 Premier sang est vraiment de qualité, les aérostats est bien tandis que soif j’en parle pas plus 😉

        Aimé par 1 personne

      2. Comme ça, je te dirais Les combustibles, Stupeur et Tremblements, Péplum, Mercure , Hygiène de l’assassin.
        Mais mes lectures commencent à dater et la plupart du temps, les fins sont abruptes. C’est la seule autrice avec laquelle ça passe pour moi, mais mieux vaut le savoir parce que ça peut-être déstabilisant/frustrant.

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s