… Et pour le pire

Auteur : Noël Boudou

Édition : Taurnada

Genre : Thriller

Titre : … Et pour le pire

Quatrième de couverture :

Bénédicte et Vincent auraient pu vieillir paisiblement ensemble. Malheureusement, le destin en a décidé autrement, il y a vingt ans…
Vingt ans. Vingt ans à attendre… à attendre que les assassins de sa femme sortent de prison.
Depuis vingt ans, Vincent Dolt n’a qu’une seule idée en tête : venger sa douce Bénédicte…
Depuis vingt ans, seule la haine le maintient en vie.
Mais une vengeance n’est jamais simple, surtout à 86 ans.
Il a vécu le meilleur, il se prépare au pire…

Quelques mots sur l’auteur :

Né à Toulouse en 1974, Noël Boudou travaille auprès de personnes âgées et vit aujourd’hui près de Cahors. Depuis l’âge de 16 ans, chanteur dans divers groupes allant du hard-rock au death metal, écrire ses textes de chansons lui donne un jour l’envie de s’essayer à raconter des histoires. Fan de Jim Thompson, Joe R. Lansdale et David Peace, c’est tout naturellement qu’il se tourne vers le roman noir. Son premier livre, Elijah (Flamant Noir), remporte le prix du Roman Noir 2017 lors du Festival de Cognac.

Ma chronique :

Une nouvelle fois merci à Joël des éditions Taurnada pour cet envoi. Je commence à en avoir l’habitude avec cette maison d’éditions, mais j’ai encore passé un super moment de lecture. Noël Boudou, je l’ai découvert avec l’excellent Benzos qui m’avait bien marqué et qui est d’ailleurs cité dans ce nouveau roman.

J’ai donc eu une excellente lecture avec ce roman captivant et addictif, au point de le lire très rapidement. Une histoire d’un point de vue original, celui d’un vieux monsieur, avec des rebondissements et des surprises à chaque chapitres.

Noël Boudou grâce à une plume brute et acérée se met parfaitement dans la peau de cette homme qui se sent mort depuis l’assassinat de sa femme vingt ans auparavant, et qui n’a qu’un seul but avant de mourir, se venger des monstres qui ont fait subir les pires horreurs à la femme de sa vie. Il chope son lecteur et ne le lâche plus jusqu’à une fin juste dingue.

J’ai beaucoup aimé Vincent, un vieux con, éperdument amoureux de sa femme et extrêmement solitaire. Il y a aussi ses nouveaux voisins qui ont toute leur importance mais qui pour le coup m’ont paru un peu « trop »… C’est vrai, je pense que c’est voulu par l’auteur mais cela m’a un peu gêné. Rien de grave, cela ne m’a pas gâché le plaisir bien au contraire.

Comme dit plus haut, c’est une fois de plus une très belle sortie pour Taurnada qui confirme le niveau de ses thrillers.

Ma note : 09 / 10

2 réflexions sur « … Et pour le pire »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s