Archives du mot-clé sandrine defradat

# 130 – C’est lundi que lisez-vous ?

ludi

Bonjour tout le monde,

Voilà une nouvelle semaine commence et celle-ci sans aucun jour férié, il y avait longtemps. J’espère que le temps va se stabiliser car j’en ai marre de la pluie, on a même dû rallumer le poêle ce weekend. Aller il est dans de faire le point sur nos lectures.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane, puis dorénavant par Camille du blog I Believe In Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

loin des apparences

Loin des apparences de Sandrine Defradat

Diane, mère d’une adolescente en pleine rébellion et mariée à un pilote de ligne, mène une vie bien rangée. Son bonheur est avant tout celui de sa famille. Mais un jour, un terrible accident d’avion va bouleverser son existence…Que s’est-il réellement passé ce jour-là ? Plusieurs doutes et questions se posent à travers une enquête des plus troublantes. Et si la vérité était ailleurs ? Des zones d’ombres se dessinent peu à peu qui obligeront Diane à affronter son passé pour enfin exister. Un thriller psychologique au suspense haletant qui nous plonge dans l’intimité d’une famille ordinaire. En apparence.

nos vies en l'air

Nos vies en l’air de Manon Fargetton

Mina et Océan.
Ces deux-là se rencontrent par hasard ce soir sur le toit d’un immeuble parisien. Ils ont choisi le même spot, ce soir, pour en finir. Mais leur rencontre bouleverse ce projet : ils décident de s’accorder la nuit pour faire, ensemble… Une nuit comme un sursis. Une nuit où tout peut arriver. Une nuit rythmée par les défis, les échos du passé et la liberté vibrante de l’inconnu. Jusqu’à l’aube, qui sera l’heure de la décision …

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

héloise

Héloïse, ouille ! de Jean Teulé

Jean Teulé revisite les amours tumultueuses d’Héloïse et Abélard dans une version d’une modernité ébouriffante.
À la fin de sa vie, Abélard écrivait à Héloïse : « Tu sais à quelles abjections ma luxure d’alors a conduit nos corps au point qu’aucun respect de la décence ou de Dieu ne me retirait de ce bourbier et que quand, même si ce n’était pas très souvent, tu hésitais, tu tentais de me dissuader, je profitais de ta faiblesse et te contraignais à consentir par des coups. Car je t’étais lié par une appétence si ardente que je faisais passer bien avant Dieu les misérables voluptés si obscènes que j’aurais honte aujourd’hui de nommer. »
Depuis quand ne peut-on pas nommer les choses ?
Jean Teulé s’y emploie avec gourmandise.

3. Que vais-je lire ensuite ?

cassandra

Cassandra de Todd Robinson

Boo et Junior ne se sont pas quittés depuis l’orphelinat. Aujourd’hui adultes, ils sont videurs dans un club de Boston. Avec leurs deux cent quinze kilos de muscles et leurs dix mille dollars de tatouages, ça leur va plutôt bien de jouer les durs. Mais quand on leur demande de rechercher la fille du procureur de Boston qui a disparu, ils vont devoir recourir à autre chose qu’à leurs biceps. Que la gamine fasse une fugue, soit. Il faut bien que jeunesse se passe. Mais quand elle se retrouve sous l’emprise de ses mauvaises fréquentations, c’est une autre histoire.

Voilà pour moi, je vous souhaite à tous une très belle semaine livresque !

Loin des apparences

loin des apparences

Autrice : Sandrine Defradat

Genre : Thriller

Édition : Auto-édition

Titre : Loin des apparences

Quatrième de couverture :

Diane, mère d’une adolescente en pleine rébellion et mariée à un pilote de ligne, mène une vie bien rangée. Son bonheur est avant tout celui de sa famille. Mais un jour, un terrible accident d’avion va bouleverser son existence…Que s’est-il réellement passé ce jour-là ? Plusieurs doutes et questions se posent à travers une enquête des plus troublantes. Et si la vérité était ailleurs ? Des zones d’ombres se dessinent peu à peu qui obligeront Diane à affronter son passé pour enfin exister. Un thriller psychologique au suspense haletant qui nous plonge dans l’intimité d’une famille ordinaire. En apparence.

Quelques mots sur l’autrice :

Née à Paris, Sandrine Defradat est diplômée d’une école de commerce. Après avoir vécue 10 ans en Italie, elle vit désormais près du Lac Léman.

Ma chronique :

Chose assez rare pour moi, mais c’est lors d’une de mes pérégrinations sur Instagram que je suis tombé sur un post de Sandrine Defradat . Dans ce post, elle présentait son premier roman, Loin des apparences. Un crash d’avion, un thriller psychologique, il n’en fallait pas plus pour me donner envie de découvrir ce roman. Après quelques échanges, Sandrine accepte de m’envoyer son roman pour que je puisse le lire et en faire une chronique, alors encore une fois un grand merci.

Loin des apparences, est donc un roman annoncé comme thriller psychologique. Je dois avouer que j’ai été un peu déçu par le côté thriller qui à mon goût n’est pas assez présent dans ce roman. Je trouve cela vraiment dommage car l’idée et le sujet est juste parfait pour justement faire un grand thriller. J’ai trouvé que hormis vers la fin, l’enquête en elle-même a trop été effacée au profit du drame familial.

J’ai bien aimé par contre les différents personnages et leurs psychologies qui sont assez bien travaillées. Le final, même s’il ne m’a pas surpris, je l’ai trouvé top, c’est totalement ce que j’attendais et ce qui est annoncé par le titre du roman.

Au final, même si je m’attendais à autre chose, j’ai passé un bon moment et je vais suivre avec attention les prochains romans de Sandrine Defradat.

Ma note : 06 / 10

# 104 – Le mardi sur son 31

mardi-31

Bonjour,

Aujourd’hui, je partage avec vous un extrait de ma nouvelle lecture.

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours.

loin des apparences

Nous étions heureux. Lui et moi, c’était une évidence. À la naissance de Victoire, j’avais arrêté de travailler. Un choix que nous avions décidé à deux, afin d’être plus présente auprès d’elle. Et puis, Vic avait grandi et les absences répétées d’Alex n’avaient fait qu’empirer la situation de solitude dans laquelle je me trouvais. Avec le temps, je m’étais renfermée sur moi-même avec un désir de maternité qui me rongeait de l’intérieur. Ma vie se résumait à accompagner Victoire à l’école le matin et allait à chercher le soir. Durant le reste de la journée, je ruminais. J’étais seule dans ma bulle avec ce sentiment d’ennui permanent qui ne me quittait plus, ce ventre désespérément vide. J’en étais même arrivée à jalouser nos amis autour de nous. J’étouffais à petit feu.

# 129 – C’est lundi que lisez-vous ?

ludi

Bonjour tout le monde,

Une nouvelle semaine s’annonce, avec elle un nouveau jour férié. D’ailleurs mercredi, nous allons enfin faire le cadeau de Noël que j’ai offert à ma femme. Elle va conduire près du circuit des 24 heures du Mans une Ferrari. Vu que l’on a rendez-vous à 8h20, nous allons passer un nuit à l’hôtel. J’aime bien de temps en temps quand l’on se retrouve tout les deux à l’extérieur de la maison, cela nous fait du bien je trouve.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane, puis dorénavant par Camille du blog I Believe In Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

succion

Succion de Yrsa Sigurdardóttir

Douze ans après le viol et le meurtre d’une jeune fille à Hafnarfjördur, une capsule témoin est déterrée à Reykjavik. Elle contient entre autres un message anonyme qui liste les initiales de personnes destinées à être tuées. Peu de temps après, deux mains coupées sont retrouvées dans un jacuzzi en centre-ville.
Après l’inimitable ADN, le deuxième volet mettant en scène l’inspecteur Huldar et la psychologue pour enfants Freyja est, si possible, plus addictif encore. Pour Yrsa Sigurðardóttir, rien n’est impensable. Et personne n’est à l’abri. La reine du polar islandais fait une nouvelle fois preuve d’une imprévisibilité déconcertante.

amour propre

L’amour propre de Olivier Auroy

Au salon de massage de luxe de M. Victor, rue de Courcelles, entre les mains habiles de Waan, les hommes s’abandonnent. Depuis qu’elle est devenue orpheline, Waan est reconnaissante envers M. Victor, un ancien associé de son père, de lui avoir évité la fin tragique de la plupart des filles de sa condition en Thaïlande. Mais toute protection a un prix, que M. Victor n’oublie pas de réclamer entre deux symphonies. Et si l’écrin somptueux dans lequel elle pratique aujourd’hui n’a rien à voir avec les arrière-cours miséreuses de Chiang Rai, depuis quelques semaines Waan ressent une inquiétude diffuse. Waan rêve alors de tout changer. Ne plus masser le corps des hommes. Mais a-t-on toujours le choix ? L’Amour propre est un thriller osé, palpitant et implacable dans l’univers clos et énigmatique des salons de massage. C’est aussi une réflexion sans concession sur le rouage cruel et douloureux que peut constituer le désir des hommes et un plaidoyer radical pour le respect de celui des femmes.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

loin des apparences

Loin des apparences de Sandrine Defradat

Diane, mère d’une adolescente en pleine rébellion et mariée à un pilote de ligne, mène une vie bien rangée. Son bonheur est avant tout celui de sa famille. Mais un jour, un terrible accident d’avion va bouleverser son existence…Que s’est-il réellement passé ce jour-là ? Plusieurs doutes et questions se posent à travers une enquête des plus troublantes. Et si la vérité était ailleurs ? Des zones d’ombres se dessinent peu à peu qui obligeront Diane à affronter son passé pour enfin exister. Un thriller psychologique au suspense haletant qui nous plonge dans l’intimité d’une famille ordinaire. En apparence.

3. Que vais-je lire ensuite ?

?

Pour le coup, et cela fait longtemps, mais je ne sais pas encore ce que je vais lire par la suite.

Je vous souhaite à tous une très belle semaine !