Archives du mot-clé piergiorgio pulixi

L’île des âmes

Auteur : Piergiorgio Pulixi

Édition : Gallmeister

Genre : Policier

Titre : L’île des âmes

Quatrième de couverture :

Depuis plusieurs décennies, la Sardaigne est le théâtre de meurtres rituels sauvages. Enveloppés de silence, les corps de jeunes filles retrouvés sur les sites ancestraux de l’île n’ont jamais été réclamés. Lorsque les inspectrices Mara Rais et Eva Croce se trouvent mutées au département des “crimes non élucidés” de la police de Cagliari, l’ombre des disparues s’immisce dans leur quotidien. Bientôt, la découverte d’une nouvelle victime les place au centre d’une enquête qui a tout d’une malédiction. De fausses pistes en révélations, Eva et Mara sont confrontées aux pires atrocités, tandis que dans les montagnes de Barbagia, une étrange famille de paysans semble détenir la clé de l’énigme. 

La première enquête de Mara Rais et Eva Croce nous plonge dans les somptueux décors de la Sardaigne, au coeur de ténèbres venues du fond des âges.

Quelques mots sur l’auteur :

Piergiorgio Pulixi est né en 1982 à Cagliari dans le sud de la Sardaigne. Il a été libraire avant de se consacrer à l’écriture. Après une expérience d’écriture collective de romans noirs, il s’est lancé dans une saga policière en 4 volumes, primée par le prix Glauco Felici et le prix Garfagna. Il est aussi l’auteur d’une série intitulée I canti del male (Les Chants du mal). L’Île des âmes est son dernier roman, publié en 2019 par Rizzoli, et le premier traduit en France.

Ma chronique :

L’île des âmes est un roman qui me tentait depuis sa sortie, alors quand j’ai appris que Piergiorgio Pulixi venait sur Orléans pour présenter ce roman, c’était l’occasion pour l’acheter. En tout cas première rencontre auteur depuis la Covid-19 et je peux vous dire que c’est génial de pouvoir de nouveau profiter de ces moments. La rencontre s’est déroulée à la Librairie Chantelivre et s’est super bien passée, j’ai même eu l’occasion d’échanger quelques mots avec Benjamin Guérif, l’éditeur de la collection Totem.

Pour en revenir à L’île des âmes, c’est un roman policier, certain dirait ethno-polar (j’avoue je ne connaissais pas ce terme) qui se passe en Sardaigne. C’est le second roman italien édité par Gallmeister, après Un jour viendra de Giulia Caminito. Il s’agit, comme précisé sur la quatrième de couverture, de la première enquête d’un duo d’enquêtrices, Mara Raice et Eva Croce. J’ai adoré ce duo, elles sont tellement différentes l’une et de l’autre, mais aussi tellement complémentaire. Mara est originaire de Sardaigne, tandis que Eva est une continentale. Le franc parlé de la première et le lourd passé de la seconde apportent beaucoup au roman.

Il y a quelque chose de mystérieux avec ce roman, mystérieux et violent de part les meurtres qui sont décris. C’est assez sombre mais c’est très bien nuancé par la beauté des paysages sauvages de la Sardaigne décris par Piergiorgio Pulixi. J’ai beaucoup aimé cette double histoire, avec d’un côté l’enquête et de l’autre le côté mythologique très présent. C’est une enquête prenante que j’ai eu dû mal à lâcher. Il y a beaucoup de tension dans ce roman, d’une part dans la pression ressentie par les enquêtrices, d’autre part par cet ancien flic très malade et complètement obnubilé par ces meurtres sacrificiels et surtout par le fait que nous en tant que lecteurs nous connaissons la vérité et que nous attendons Le moment où cela va basculer.

Voilà donc un roman que j’ai beaucoup apprécié, un duo d’enquêtrices très original que j’ai hâte de retrouver dans d’autres enquêtes. J’ai appris beaucoup de chose sur la Sardaigne et sa mythologie ce qui est juste top. Gallmeister nous a encore dégoté une belle pépite avec ce roman de Piergiorgio Pulixi.

Ma note : 10/10

# 240 – C’est lundi que lisez-vous ?

Bonjour tout le monde,

Dernière semaine avant mes vacances, j’ai hâte. L’été est enfin là (même si aujourd’hui c’est tout gris) et cela fait du bien au moral. Je suis pressé d’être à vendredi pour pouvoir passer du temps avec ma famille, en plus nous partons chez nos amis dans le Médoc, ça va être chouette.

Ann’Gaëlle quant à elle profite de sa deuxième semaine de vacances en Normandie et fait des découvertes gustatives 😉

J’espère que vous allez tous bien et que vos lectures vous plaisent.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane, puis dorénavant par Camille du blog Les Paravers de Millina.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’avons-nous lu la semaine passée ?
2. Que sommes-nous en train de lire en ce moment ?
3. Qu’allons nous lire ensuite ?

1. Qu’avons-nous lu la semaine passée ?

Ann’Gaëlle :

Le jeu du chuchoteur de Donato Carrisi

Un homme tatoué utilise le succès d’un nouveau jeu vidéo nommé Deux pour manipuler à distance les joueurs, en les poussant à libérer leurs pulsions. Lorsqu’un père de famille assassine sa femme et ses enfants sans aucune raison, l’enquêtrice Mila Vasquez décide de s’inscrire à Deux pour comprendre les mécanismes de ce crime, avant d’être traquée par le mystérieux manipulateur.

RevanBane :

L’île des âmes de Piergiorgio Pulixi

Depuis plusieurs décennies, la Sardaigne est le théâtre de meurtres rituels sauvages. Enveloppés de silence, les corps de jeunes filles retrouvés sur les sites ancestraux de l’île n’ont jamais été réclamés. Lorsque les inspectrices Mara Rais et Eva Croce se trouvent mutées au département des “crimes non élucidés” de la police de Cagliari, l’ombre des disparues s’immisce dans leur quotidien. Bientôt, la découverte d’une nouvelle victime les place au centre d’une enquête qui a tout d’une malédiction. De fausses pistes en révélations, Eva et Mara sont confrontées aux pires atrocités, tandis que dans les montagnes de Barbagia, une étrange famille de paysans semble détenir la clé de l’énigme. 

La première enquête de Mara Rais et Eva Croce nous plonge dans les somptueux décors de la Sardaigne, au coeur de ténèbres venues du fond des âges.

2. Que sommes-nous en train de lire en ce moment ?

Ann’Gaëlle :

Le jeu du chuchoteur de Donato Carrisi

RevanBane :

Fay de Larry Brown

À dix-sept ans à peine, Fay fuit une vie de misère. Elle s’élance sur les routes du Mississippi pour gagner la mer et un autre avenir. Elle n’a pas mis les pieds à l’école depuis longtemps, ignore beaucoup des règles de la vie en société et ne sait pas vraiment ce que les hommes attendent des femmes. Belle, lumineuse et parfois inconsciente, elle trace sa destinée au hasard de ses rencontres, s’abandonnant aussi facilement qu’elle prend la fuite. Mais cette femme-enfant, qui ne réalise qu’à demi l’emprise qu’elle exerce sur ceux qui croisent son chemin, laissera dans son sillage une traînée de cendres et de sang.

3. Qu’allons nous lire ensuite ?

Ann’Gaëlle :

L’oiseau moqueur de Walter Tevis

« Pas de questions, détends-toi ». C’est le nouveau mot d’ordre des humains, obsédés par leur confort individuel et leur tranquillité d’esprit, déchargés de tout travail par les robots. Livres, films et sentiments sont interdits depuis des générations. Hommes et femmes se laissent ainsi vivre en ingurgitant les tranquillisants fournis par le gouvernement. Jusqu’au jour où Paul, jeune homme solitaire, apprend à lire grâce à un vieil enregistrement. Désorienté, il contacte le plus sophistiqué des robots jamais conçus : Spofforth, qui dirige le monde depuis l’université de New York. Le robot se servira-t-il de cette découverte pour aider l’humanité ou la perdre définitivement ?

RevanBane :

Une journée pourrie au paradis des truites de John Gierach

La contemplation des rivières inspire à John Gierach bien plus qu’une belle description de paysages émaillée de secrets de pêche à la mouche. À sa manière sensible et personnelle, il donne vie aux moments et aux choses. Il capture l’essence d’expériences anodines avec l’esprit, le détachement et l’humour d’un sage oriental. Pour un pêcheur, l’oeuvre de Gierach est un pur régal. Pour un non-pêcheur, elle est une réflexion sur notre place dans le monde, qu’on se trouve en pleine nature sauvage ou bien installé dans son fauteuil.

Et vous que lisez-vous ? Dites nous tout … Nous vous souhaitons une très belle semaine, riche en belles lectures ! Et surtout prenez-soin de vous !

# 210 – Le mardi sur son 31

Bonjour les amis,

Ce matin, je partage avec vous un extrait du roman de Piergiorgio Pulixi, L’île des âmes. Je vous souhaite à tous une belle journée.

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours.

Bureau de la section homicides et violences aux personnes. Questure de Cagliari

L’inspectrice en chef Mara Rais raccrocha et secoua la tête, blème de rage.

– Merde, pesta-t-elle à part elle.

Les collègues levèrent les yeux de leurs dossiers et formulaires respectifs et la regardèrent un sourire aux lèvres. En les dévisageant, Mara comprit que quelqu’un les avait déjà mis au courant. Un énième coup de poignard dans le dos.

– Qu’est-ce qui se passe, Mara ? la taquina l’un d’entre eux. Un problème ?

– Farci m’a collé ce bouffon de Barrali sur le dos, avec ses tueurs en série.

Toute l’équipe de la brigade mobile d’investigation, contrainte de partager un seul grand bureau, éclata de rire. Moreno Barrali était devenu une blague pour la section homicides : au fil des années, il avait développé une véritable obsession pour de vieux meurtres rituels – selon ses dires – et il harcelait ses collègues et supérieurs pour faire rouvrir les dossiers.

# 239 – C’est lundi que lisez-vous ?

Bonjour tout le monde,

Nous sommes le 9 août et comme chaque année depuis 11 ans c’est une journée compliquée pour moi. C’est la date d’anniversaire de mon Papa qui nous a quitté bien trop tôt. Cette année c’est même encore plus douloureux car à mon tour je suis papa et je ne peux partager ce bonheur avec lui. Alors je vais essayer de faire en sorte que cette journée se passe sans trop de larmes.

Aller, une bonne nouvelle, Ann’Gaëlle est enfin en vacances !!! On peut dire que celles-ci étaient attendues et sont amplement méritées. Souhaitons lui d’en profiter un max d’autant plus que la météo à l’air de s’arranger, l’été va peut-être enfin pointer le bout de son nez.

Voilà pour les nouvelles, il est temps de faire le point sur nos lectures.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane, puis dorénavant par Camille du blog Les Paravers de Millina.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’avons-nous lu la semaine passée ?
2. Que sommes-nous en train de lire en ce moment ?
3. Qu’allons nous lire ensuite ?

1. Qu’avons-nous lu la semaine passée ?

Ann’Gaëlle :

Le jeu du chuchoteur de Donato Carrisi

Un homme tatoué utilise le succès d’un nouveau jeu vidéo nommé Deux pour manipuler à distance les joueurs, en les poussant à libérer leurs pulsions. Lorsqu’un père de famille assassine sa femme et ses enfants sans aucune raison, l’enquêtrice Mila Vasquez décide de s’inscrire à Deux pour comprendre les mécanismes de ce crime, avant d’être traquée par le mystérieux manipulateur.

RevanBane :

Indian Creek de Pete Fromm

Le garde commença à parler de bois à brûler. Je hochais la tête sans arrêt, comme si j’avais abattu des forêts entières avant de le rencontrer.

— Il te faudra sans doute sept cordes de bois, m’expliqua-t-il. Fais attention à ça. Tu dois t’en constituer toute une réserve avant que la neige n’immobilise ton camion.

Je ne voulais pas poser cette question, mais comme cela semblait important, je me lançai :

— Heu… C’est quoi, une corde de bois ? 

Ainsi débute le long hiver que Pete Fromm s’apprête à vivre seul au cœur des montagnes Rocheuses, et dont il nous livre ici un témoignage drôle et sincère, véritable hymne aux grands espaces sauvages.

2. Que sommes-nous en train de lire en ce moment ?

Ann’Gaëlle :

Le jeu du chuchoteur de Donato Carrisi

RevanBane :

L’île des âmes de Piergiorgio Pulixi

Depuis plusieurs décennies, la Sardaigne est le théâtre de meurtres rituels sauvages. Enveloppés de silence, les corps de jeunes filles retrouvés sur les sites ancestraux de l’île n’ont jamais été réclamés. Lorsque les inspectrices Mara Rais et Eva Croce se trouvent mutées au département des “crimes non élucidés” de la police de Cagliari, l’ombre des disparues s’immisce dans leur quotidien. Bientôt, la découverte d’une nouvelle victime les place au centre d’une enquête qui a tout d’une malédiction. De fausses pistes en révélations, Eva et Mara sont confrontées aux pires atrocités, tandis que dans les montagnes de Barbagia, une étrange famille de paysans semble détenir la clé de l’énigme. 

La première enquête de Mara Rais et Eva Croce nous plonge dans les somptueux décors de la Sardaigne, au coeur de ténèbres venues du fond des âges.

3. Qu’allons nous lire ensuite ?

Ann’Gaëlle :

L’oiseau moqueur de Walter Tevis

« Pas de questions, détends-toi ». C’est le nouveau mot d’ordre des humains, obsédés par leur confort individuel et leur tranquillité d’esprit, déchargés de tout travail par les robots. Livres, films et sentiments sont interdits depuis des générations. Hommes et femmes se laissent ainsi vivre en ingurgitant les tranquillisants fournis par le gouvernement. Jusqu’au jour où Paul, jeune homme solitaire, apprend à lire grâce à un vieil enregistrement. Désorienté, il contacte le plus sophistiqué des robots jamais conçus : Spofforth, qui dirige le monde depuis l’université de New York. Le robot se servira-t-il de cette découverte pour aider l’humanité ou la perdre définitivement ?

RevanBane :

J’avoue que je ne sais pas encore, je vais certainement piocher dans ma PAL de Totems, affaire à suivre.

Et vous que lisez-vous ? Dites nous tout … Nous vous souhaitons une très belle semaine, riche en belles lectures ! Et surtout prenez-soin de vous !

# 238 – C’est lundi que lisez-vous ?

Bonjour tout le monde,

Nous revoilà partis pour une semaine. J’ai pas mal lu la semaine dernière et cela fait du bien. Par contre j’ai un gros coup de fatigue qui me tombe dessus et un mal de tête persistant depuis plusieurs jours c’est vraiment pénible. Je n’ai pas respecté ce que je voulais lire au départ la semaine dernière car j’ai eu vraiment besoin de me plonger dans mes lectures et du coup pour cela pour moi, il n’y a rien de mieux que des Gallmeister.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane, puis dorénavant par Camille du blog Les Paravers de Millina.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’avons-nous lu la semaine passée ?
2. Que sommes-nous en train de lire en ce moment ?
3. Qu’allons nous lire ensuite ?

1. Qu’avons-nous lu la semaine passée ?

Ann’Gaëlle :

La peine du bourreau d’Estelle Tharreau

McCoy est « bourreau » au Texas. Après 42 ans passés dans le couloir de la mort, il reçoit la visite officieuse du Gouverneur Thompson qui doit se prononcer sur la grâce du condamné numéro 0451.
Il ne leur reste que quatre heures pour faire revivre les souvenirs de McCoy avant l’injection létale.
Quatre heures dans l’isolement de la prison de Walls.
Quatre heures pour cinq crimes qui déchaînent les passions.
Quatre heures pour ce qui pourrait être la dernière exécution de McCoy.
Quatre heures pour jouer le sort d’un homme.

RevanBane :

L’oeil du chaos de Jean-Marc Dhainaut

Tandis qu’une canicule sans précédent frappe l’Europe, Théo, un jeune lycéen de 17 ans, est terrifié quand il réalise que les photos qu’il vient de faire dévoilent l’horreur et le chaos 21 jours à l’avance… Mais personne ne le croit. Et lorsque, partout dans le monde, le courant disparaît, les avions s’écrasent et que toutes les cloches des chapelles et des églises se mettent à sonner inexplicablement, il est déjà trop tard. Théo est alors loin d’imaginer l’incroyable mission de survie et d’espoir que le destin lui réserve.

True Story de Kate Reed Petty

Talentueuse mais solitaire, Alice Lovett prête sa plume pour écrire les histoires des autres. Pourtant elle reste hantée par la seule histoire qui lui échappe : sa propre vie. Une simple rumeur, lancée en ce lointain été 1999 par deux ados éméchés, a embrasé en un rien de temps toute la communauté. Que s’est-il réellement passé sur la banquette arrière de cette voiture alors qu’ils ramenaient Alice, endormie, chez elle ? Accusations, rejets, déni, faux-semblants… la réalité de chaque protagoniste vacille et reste marquée à tout jamais. Et quand le présent offre une chance de réparer le passé, comment la saisir ? Faut-il se venger ou pardonner ? Ou mieux vaut-il tout oublier ? Mais peut-on oublier ce qu’on n’a jamais vraiment su ?

Les dents de lait de Hélène Bukowski

Skalde et sa mère Edith vivent dans leur maison isolée à l’orée de la forêt. L’adolescente n’a jamais vu le bleu du ciel : leur région est en proie au brouillard et à la sécheresse depuis si longtemps. Les derniers habitants du coin, après avoir fait sauter l’unique pont qui les reliait au reste du monde, espèrent ainsi que leur autarcie volontaire les protègera du chaos. Un jour, Skalde découvre dans une clairière une enfant à la chevelure rouge feu. D’où vient-elle ? Comment a-t-elle pu arriver jusqu’ici ? Consciente de sa transgression, l’adolescente recueille la petite fille, sous le regard méfiant de sa mère Edith. Car les deux femmes ne se sont jamais vraiment intégrées à cette communauté pétrie de peurs et de superstitions. Tandis que les villageois s’organisent, le trio devra bientôt faire face à une véritable chasse aux sorcières.

2. Que sommes-nous en train de lire en ce moment ?

Ann’Gaëlle :

Le jeu du chuchoteur de Donato Carrisi

Un homme tatoué utilise le succès d’un nouveau jeu vidéo nommé Deux pour manipuler à distance les joueurs, en les poussant à libérer leurs pulsions. Lorsqu’un père de famille assassine sa femme et ses enfants sans aucune raison, l’enquêtrice Mila Vasquez décide de s’inscrire à Deux pour comprendre les mécanismes de ce crime, avant d’être traquée par le mystérieux manipulateur.

RevanBane :

Indian Creek de Pete Fromm

Le garde commença à parler de bois à brûler. Je hochais la tête sans arrêt, comme si j’avais abattu des forêts entières avant de le rencontrer.

— Il te faudra sans doute sept cordes de bois, m’expliqua-t-il. Fais attention à ça. Tu dois t’en constituer toute une réserve avant que la neige n’immobilise ton camion.

Je ne voulais pas poser cette question, mais comme cela semblait important, je me lançai :

— Heu… C’est quoi, une corde de bois ? 

Ainsi débute le long hiver que Pete Fromm s’apprête à vivre seul au cœur des montagnes Rocheuses, et dont il nous livre ici un témoignage drôle et sincère, véritable hymne aux grands espaces sauvages.

3. Qu’allons nous lire ensuite ?

Ann’Gaëlle :

L’oiseau moqueur de Walter Tevis

« Pas de questions, détends-toi ». C’est le nouveau mot d’ordre des humains, obsédés par leur confort individuel et leur tranquillité d’esprit, déchargés de tout travail par les robots. Livres, films et sentiments sont interdits depuis des générations. Hommes et femmes se laissent ainsi vivre en ingurgitant les tranquillisants fournis par le gouvernement. Jusqu’au jour où Paul, jeune homme solitaire, apprend à lire grâce à un vieil enregistrement. Désorienté, il contacte le plus sophistiqué des robots jamais conçus : Spofforth, qui dirige le monde depuis l’université de New York. Le robot se servira-t-il de cette découverte pour aider l’humanité ou la perdre définitivement ?

RevanBane :

L’île des âmes de Piergiorgio Pulixi

Depuis plusieurs décennies, la Sardaigne est le théâtre de meurtres rituels sauvages. Enveloppés de silence, les corps de jeunes filles retrouvés sur les sites ancestraux de l’île n’ont jamais été réclamés. Lorsque les inspectrices Mara Rais et Eva Croce se trouvent mutées au département des “crimes non élucidés” de la police de Cagliari, l’ombre des disparues s’immisce dans leur quotidien. Bientôt, la découverte d’une nouvelle victime les place au centre d’une enquête qui a tout d’une malédiction. De fausses pistes en révélations, Eva et Mara sont confrontées aux pires atrocités, tandis que dans les montagnes de Barbagia, une étrange famille de paysans semble détenir la clé de l’énigme. 

La première enquête de Mara Rais et Eva Croce nous plonge dans les somptueux décors de la Sardaigne, au coeur de ténèbres venues du fond des âges.

Et vous que lisez-vous ? Dites nous tout … Nous vous souhaitons une très belle semaine, riche en belles lectures ! Et surtout prenez-soin de vous !