Archives du mot-clé nathaniel hawthorne

La lettre écarlate

Auteur : Nathaniel Hawthorne

Édition : Gallmeister

Genre : Classique

Titre : La lettre écarlate

Quatrième de couverture :

Sur la place publique de Boston, les honorables paroissiens estiment qu’il aurait fallu, au moins, marquer le front d’Hester Prynne au fer rouge. Au lieu de quoi, elle ne devra porter sur sa poitrine qu’une lettre écarlate, afin de rappeler à tous son crime odieux : l’adultère et le bébé qui en est né. Comble de scandale, la lettre qu’elle a brodée, exubérante, la pare comme un bijou. Dans la Nouvelle-Angleterre du XVIIe siècle, forgée par le puritanisme, la jeune femme est mise au ban de la société. Mais l’humiliation publique n’est qu’un aspect de la peine : la colère du mari trahi et la culpabilité qui ronge le père de l’enfant vont se révéler des poisons bien plus terribles.

Quelques mots sur l’auteur :

Nathaniel Hawthorne naît en 1804 à Salem, ville tristement célèbre pour ses procès en sorcellerie. Il est marqué dès l’enfance par la figure de l’un de ses ancêtres, un juge puritain particulièrement sévère du XVIIe siècle. La Lettre écarlate, qu’il publie à 46 ans, est un immense succès et lui permet de vivre de sa plume. Il décède en 1864.

Ma chronique :

Voilà un roman que je n’aurais certainement pas lu s’il ne serait sorti chez Gallmeister. Mais voilà, j’ai l’habitude d’y aller les yeux fermés avec cette maison d’éditions, et bien m’en a pris, ce fut une fois de plus une bonne lecture. Il s’agit d’un classique de la littérature américaine sorti au XiXème siècle que Gallmeister a décidé de rééditer dans une toute nouvelle traduction par François Happe.

Il y a au début de ce roman, une longue introduction dans laquelle l’auteur nous décrit le bureau des douanes de Salem, dans lequel il était inspecteur des douanes. C’est lors de cette expérience qu’il tombe par hasard sur un morceau d’étoffe représentant un A. Après quelques recherches, il écrit son roman, La lettre écarlate qui devient aussitôt un immense succès. Cette introduction, je l’ai trouvé géniale, l’auteur se moque gentiment de ses collègues et de son job, il y a beaucoup d’humour et d’auto-dérision. Il est noté en préambule justement que cette introduction avait été plus ou moins bien perçue lors de sa parution .

J’avoue que malgré la nouvelle traduction, j’ai trouvé ce roman un peu vieillot. Il est pourtant très intéressant, car c’est une époque que je connais très peu et tout ce qui touche aux débuts des États-Unis me passionne. L’auteur, je trouve, a tendance à partir vite dans de longues disgressions, alors cela peut alourdir la lecture.

Concernant l’histoire, elle est vraiment intéressante, je trouve qu’elle pose les bases du puritanisme aux États-Unis. La mince frontière entre la politique et la religion est vraiment bien mise en avant dans ce roman. Alors, j’ai eu beaucoup de peine pour le traitement réservé à Hester et à sa fille Pearl. Mais j’ai trouvé qu’il y avait quelque chose de très anti-féministe, j’ai eu l’impression que l’auteur appuyait beaucoup plus sur l’impact du « péché » sur l’homme, qui entre nous soit dis n’a pas été puni, que sur la malheureuse Hester. Après, il y a l’époque qui veut ça, mais cela m’a marqué.

Un dernier mot dire que j’ai adoré le personnage de Pearl, l’enfant-elfe, elle apporte de la fraicheur et du dynamisme au roman. Voilà donc un classique que je suis content d’avoir découvert même s’il ne restera pas dans mes lectures marquantes de cette année.

Ma note : 07/10

# 252 – C’est lundi que lisez-vous ?

Bonjour tout le monde,

Une courte semaine commence pour moi faisant le pont du 11 novembre. Je dois dire que c’est tant mieux car je suis pas mal fatigué en ce moment. Les derniers jours ont été assez durs moralement, le 4 novembre étant le jour de l’anniversaire de ma grand-mère et le 7 le jour de son décès il y a tout juste un an. Forcément, je ne peut pas m’empêcher d’y penser.

Mais bon, il faut se dire que la vie continue, alors faisons le point sur nos lectures.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane, puis dorénavant par Camille du blog Les Paravers de Millina.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’avons-nous lu la semaine passée ?
2. Que sommes-nous en train de lire en ce moment ?
3. Qu’allons nous lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

La lettre écarlate de Nathaniel Hawthorne

Sur la place publique de Boston, les honorables paroissiens estiment qu’il aurait fallu, au moins, marquer le front d’Hester Prynne au fer rouge. Au lieu de quoi, elle ne devra porter sur sa poitrine qu’une lettre écarlate, afin de rappeler à tous son crime odieux : l’adultère et le bébé qui en est né. Comble de scandale, la lettre qu’elle a brodée, exubérante, la pare comme un bijou. Dans la Nouvelle-Angleterre du XVIIe siècle, forgée par le puritanisme, la jeune femme est mise au ban de la société. Mais l’humiliation publique n’est qu’un aspect de la peine : la colère du mari trahi et la culpabilité qui ronge le père de l’enfant vont se révéler des poisons bien plus terribles.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

L’équarrisseur de Nadine Matheson

« Lorsque des morceaux de cadavres sont retrouvés sur les rives de la Tamise, l’inspectrice Anjelica Henley pense immédiatement à Peter Olivier, alias l’Equarrisseur, emprisonné à vie pour avoir démembré ses septvictimes. Elle l’a elle-même mis derrière les barreaux et en a payé le prix : poignardée, elle a failli y laisser la vie et a passé de longs mois ennuyeux derrière un bureau. De nouveau sur le terrain, elle cherche à retrouver ce copycat dont les motivations sont opaques.
Et le choix des victimes, incompréhensible. Mais rapidement, Henley comprend que ce tueur lui adresse des messages tout à fait personnels. Pour l’arrêter, Henley doit affronter ses propres démons et revivre en plus intense ce qu’elle a déjà éprouvé avec l’Equarrisseur. »

3. Que vais-je lire ensuite ?

Justin Sharendi et les Héritiers de la Terre de Jérôme Nourisson

Des semaines se sont écoulées depuis la réapparition fracassante de Siagga. Ébranlé par la nouvelle de son retour et par le vol de l’épée de Gaïa, le monde du haut glisse peu à peu dans l’angoisse et la psychose.

De son côté, Justin tente de se reconstruire après le terrible épisode qu’il vient de traverser. Heureux d’avoir retrouvé Erin à ses côtés, il reprend progressivement pied grâce à la bienveillance de sa famille adoptive et de tous ses amis.

Une année riche en rebondissements attend le jeune élu : entre cours à l’académie, maîtrise élémentaire et stage insolite, il risque, une nouvelle fois, de ne pas voir le temps passer… D’autant qu’un évènement aussi surprenant qu’exceptionnel va venir rythmer son quotidien et égayer le royaume tout entier !

Justin confirmera-t-il les fabuleux pouvoirs qu’il a déjà laissé entrevoir ? Recroisera-t-il ce garçon que les dieux lui ont présenté comme étant son frère jumeau ? Et qui est donc ce mystérieux visiteur qui vient clandestinement lui prodiguer conseils et avertissements ?

Et vous que lisez-vous ? Dites moi tout … Je vous souhaite une très belle semaine, riche en belles lectures ! Et surtout prenez-soin de vous !

# 221 – Le mardi sur son 31

Bonjour les amis,

Ce matin, je partage avec vous un extrait d’un classique de la littérature américaine, qui est sorti ce mois d’octobre avec une nouvelle traduction chez Gallmeister.

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours.

Il ne leur fallut guère de temps, j’imagine, pour découvrir qu’ils n’avaient pas grand-chose à craindre du nouvel Inspecteur. C’est donc le coeur léger et avec la conscience heureuse d’être utilement occupés, pour leur propre bénéfice tout au moins, sinon pour celui de notre pays bien-aimé, que ces braves vieux messieurs vaquèrent aux diverses tâches que comportaient leurs fonctions. L’oeil sagace, derrière leurs lunettes, ils inspectaient la cale des navires. Il leur arrivait de faire des histoires à n’en plus finir pour des vétilles ; en revanche ils passaient à côté d’affaires plus importantes en raison d’un manque de discernement qui était tout simplement prodigieux. Lorsqu’une telle mésaventure leur arrivait, quand des marchandises de valeur avaient été débarquées en contrebande, peut-être même en plein midi et sous leur nez insouciant, rien ni personne ne pouvait égaler la diligence et la promptitude avec lesquelles ils bouclaient à double tour et scellaient à la cire toutes les ouvertures du vaisseau délinquant. Plutôt qu’un reproche pour leur négligence première, ils donnaient ainsi l’impression de mériter des éloges pour leur louable application une fois le mal fait, et de la reconnaissance pour leur zèle empressé dès lors que l’erreur n’était plus réparable.

# 251 – C’est lundi que lisez-vous ?

Bonjour tout le monde,

J’espère que vous allez bien en ce long weekend. Pour ma part ce fut un weekend vraiment sympa avec les cousins qui sont venus nous voir, du coup au programme, bowling, restaurant et visite d’un château. C’était top et ça fait du bien.

Petit changement sur le blog, Ann’Gaëlle ne viendras plus qu’occasionnellement vous présenter des chroniques de lectures qui l’ont vraiment marquées. Elle a besoin de prendre du temps pour elle et de s’enlever cette pression du blog.

Aller, je vous présente mes lectures du moment !

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane, puis dorénavant par Camille du blog Les Paravers de Millina.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’avons-nous lu la semaine passée ?
2. Que sommes-nous en train de lire en ce moment ?
3. Qu’allons nous lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

Circé de Madeline Miller

Helios, dieu du soleil, a une fille : Circé. Elle ne possède ni les pouvoirs exceptionnels de son père, ni le charme envoûtant de sa mère mais elle se découvre pourtant un don : la sorcellerie, les poisons et la capacité à transformer ses ennemis en créatures monstrueuses. Peu à peu, même les dieux la redoutent.
Son père lui ordonne de s’exiler sur une île déserte sur laquelle elle développe des rites occultes et croisent tous les personnages importants de la mythologie : le minotaure, Icare, Medée et Ulysse….

Mais cette existence de femme indépendante et dangereuse inquiète les dieux et effraie les hommes. Pour sauver ce qu’elle a de plus cher à ses yeux, Circé doit choisir entre ces deux mondes : les dieux dont elle descend, les mortels qu’elle a appris à aimer.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

La lettre écarlate de Nathaniel Hawthorne

Sur la place publique de Boston, les honorables paroissiens estiment qu’il aurait fallu, au moins, marquer le front d’Hester Prynne au fer rouge. Au lieu de quoi, elle ne devra porter sur sa poitrine qu’une lettre écarlate, afin de rappeler à tous son crime odieux : l’adultère et le bébé qui en est né. Comble de scandale, la lettre qu’elle a brodée, exubérante, la pare comme un bijou. Dans la Nouvelle-Angleterre du XVIIe siècle, forgée par le puritanisme, la jeune femme est mise au ban de la société. Mais l’humiliation publique n’est qu’un aspect de la peine : la colère du mari trahi et la culpabilité qui ronge le père de l’enfant vont se révéler des poisons bien plus terribles.

3. Que vais-je lire ensuite ?

Justin Sharendi et les Héritiers de la Terre de Jérôme Nourisson

Des semaines se sont écoulées depuis la réapparition fracassante de Siagga. Ébranlé par la nouvelle de son retour et par le vol de l’épée de Gaïa, le monde du haut glisse peu à peu dans l’angoisse et la psychose.

De son côté, Justin tente de se reconstruire après le terrible épisode qu’il vient de traverser. Heureux d’avoir retrouvé Erin à ses côtés, il reprend progressivement pied grâce à la bienveillance de sa famille adoptive et de tous ses amis.

Une année riche en rebondissements attend le jeune élu : entre cours à l’académie, maîtrise élémentaire et stage insolite, il risque, une nouvelle fois, de ne pas voir le temps passer… D’autant qu’un évènement aussi surprenant qu’exceptionnel va venir rythmer son quotidien et égayer le royaume tout entier !

Justin confirmera-t-il les fabuleux pouvoirs qu’il a déjà laissé entrevoir ? Recroisera-t-il ce garçon que les dieux lui ont présenté comme étant son frère jumeau ? Et qui est donc ce mystérieux visiteur qui vient clandestinement lui prodiguer conseils et avertissements ?

Et vous que lisez-vous ? Dites moi tout … Je vous souhaite une très belle semaine, riche en belles lectures ! Et surtout prenez-soin de vous !