Archives du mot-clé laurent gounelle

# 119 – C’est lundi que lisez-vous ?

ludi

Bonjour à tous,

Bon je vous avoue que c’est plus facile de reprendre le boulot quand la météo est au beau fixe. Par contre, je suis toujours autant fatigué, je dors très mal et cela m’épuise, il n’y a pas une nuit pendant laquelle je n’ai pas de réveils nocturnes. J’attend dans les prochains jours ma commande d’huiles essentielles, j’ai trouvé un mélange pour m’aider à dormir, j’espère que cela va marcher. Bon, sinon, faisons le point sur nos lectures.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane, puis dorénavant par Camille du blog I Believe In Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

laurent gounelle

L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

Imaginez…
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où…
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas heureux.
Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves.
Avec L’homme qui voulait être heureux, c’est tout un monde de possibilités nouvelles qui s’ouvre à nous à la lecture de cette histoire passionnante, où l’on découvre comment se libérer de ce qui nous empêche d’être vraiment heureux.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

sauvage

Sauvage de Jamey Bradbury

À dix-sept ans, Tracy Petrikoff possède un don inné pour la chasse et les pièges. Elle vit à l’écart du reste du monde et sillonne avec ses chiens de traîneau les immensités sauvages de l’Alaska. Immuablement, elle respecte les trois règles que sa mère, trop tôt disparue, lui a dictées : «ne jamais perdre la maison de vue», «ne jamais rentrer avec les mains sales» et surtout «ne jamais faire saigner un humain». Jusqu’au jour où, attaquée en pleine forêt, Tracy reprend connaissance, couverte de sang, persuadée d’avoir tué son agresseur. Elle s’interdit de l’avouer à son père, et ce lourd secret la hante jour et nuit. Une ambiance de doute et d’angoisse s’installe dans la famille, tandis que Tracy prend peu à peu conscience de ses propres facultés hors du commun. Flirtant avec le fantastique, ce troublant roman d’initiation nous plonge dans l’intimité d’une jeune fille singulière qui s’interroge sur sa nature profonde

3. Que vais-je lire ensuite ?

première fois

La première fois que j’ai été deux de Bertrand Jullien-Nogarède

Nous sommes au début des années 2000, Karen Traban est en Terminale et vit seule avec une mère dépressive. Elle est brillante, musicienne et adore danser mais l’amour n’est jamais au rendez-vous, les garçons de son âge lui semblent sans intérêt. Quand un jeune anglais, Tom, arrive au milieu de l’année scolaire dans sa classe, Karen le prend immédiatement en grippe… Elle ne sait pas encore que ce jeune homme si différent des autres va changer sa vie. « La première fois que j’ai été deux » est un grand roman d’amour où les sentiments sont intimement liés au cours d’une Histoire qui vit l’Europe s’embraser avant de se reconstruire. Entre la Pologne de ses grands parents, l’Allemagne d’un jeune soldat tombé en 1944 et l’Angleterre de Tom, Karen va découvrir qu’un premier amour peut influencer une vie entière « La première fois que j’ai été deux » est un roman profond et intimiste qui peint le passage de l’adolescence à l’âge adulte. On assiste au dévoilement du destin de deux familles emportées par l’Histoire. Archibald Ploom nous propose un récit voyageur et une fresque historique que la naissance d’un amour vient ponctuer comme un message d’espoir.

Voilà pour moi, il ne me reste plus qu’à vous souhaiter une excellente semaine avec plein de belles découvertes livresques.

Publicités

L’homme qui voulait être heureux

laurent gounelle

Auteur : Laurent Gounelle

Genre : Développement personnel

Édition : Pocket

Titre : L’homme qui voulait être heureux

Quatrième de couverture :

Imaginez…
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où…
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas heureux.
Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves.
Avec L’homme qui voulait être heureux, c’est tout un monde de possibilités nouvelles qui s’ouvre à nous à la lecture de cette histoire passionnante, où l’on découvre comment se libérer de ce qui nous empêche d’être vraiment heureux.

Quelques mots sur l’auteur :

Écrivain, Laurent Gounelle est également un spécialiste des sciences humaines, formé en France et aux États-Unis. Ses livres expriment sa passion pour la philosophie, la psychologie et le développement personnel. Ses romans – L’homme qui voulait être heureux (Anna Carrière, 2008), Dieu voyage toujours incognito (Anne Carrière, 2010, paru chez Pocket sous le titre Les dieux voyagent toujours incognito), Le philosophe qui n’était pas sage (Kero, 2012) et Le jour où j’ai appris à vivre (Kero, 2014) – sont des best-sellers internationaux, tout comme son dernier ouvrage, Et tu trouveras le trésor qui dort en toi, paru aux éditions Kero en 2016.

Ma chronique :

Je ne connaissais pas du tout cet auteur hormis de nom, mais sachant qu’il vient sur Orléans la semaine prochaine et ayant une amie me prêtant ce roman, je me suis dit que c’était l’occasion où jamais.

J’ai donc rapidement lu ce petit roman qui est plus un ouvrage de développement personnel qu’un roman autant le dire. Nous y suivons un homme en vacances à Bali et rencontrant un guérisseur d’une infinie sagesse, lui expliquant tout de go qu’il n’est pas un homme heureux.

Alors, j’ai apprécié le dépaysement que nous offre ce petit livre avec les descriptions de ce pays d’Asie, avec une mention spéciale à la nuit des tortues, j’ai trouvé ce passage génial. Par contre, je n’ai pas réussi du tout à m’attacher au personnage principal ce qui m’a rendu ma lecture plutôt mitigée. En effet, nous sommes sensé pouvoir se retrouver dans cet homme, mais pour moi, cela n’a pas fonctionné.

Alors, oui, c’est du développement personnel, certains concepts de ce vieux sage m’ont parlés et sont venus résonner en moi par moment, mais sans plus, je sors un peu déçu de cette lecture. Après cela n’a pas totalement marché avec moi mais je pense que cela reste un bon livre.

Ma note : 06 / 10

# 93 – Le mardi sur son 31

mardi-31

Bonjour à tous,

Je vous propose aujourd’hui un extrait de ma nouvelle lecture, L’homme qui voulait être heureux, en plus, je rencontre la semaine prochaine Laurent Gounelle, j’ai hâte. Avez-vous déjà lu des romans de cet auteur ?

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours.

laurent gounelle

– C’était juste un exemple. D’ailleurs, on peut imaginer l’inverse : des parents très réactifs à la moindre expression de leur enfant. S’il pleure, ils accourent, s’il fait un sourire, ils s’émerveillent, s’il rit, ils s’extasient. L’enfant développera sans doute le sentiment qu’il a un impact sur son entourage, et, en faisant là encore un énorme raccourci, on peut supposer qu’à l’âge adulte il deviendra quelqu’un de proactif, ou encore séducteur, qui sera convaincu de l’effet qu’il a sur les autres et n’hésitera jamais à aller vers eux pour obtenir ce qu’il veut. Mais il ne sera pas non plus conscient de ce qu’il croit. Pour lui, c’est juste une évidence : il produit un effet sur les gens. C’est ainsi. Il ne sait pas qu’à l’origine une croyance s’est installée dans son esprit à la suite de ce qu’il a vécu étant enfant.

# 118 – C’est lundi que lisez-vous ?

ludi

Bonjour les amis,

On repart pour une semaine de boulot après un weekend très ensoleillé qui fait du bien. Comme chaque lundi, je fais le point avec vous sur mes lectures du moment.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane, puis dorénavant par Camille du blog I Believe In Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

le bon lieutenant

Le Bon Lieutenant de Whitney Terrell

En mission dans la périphérie de bagdad, le lieutenant Emma Fowlers, compétente et droite, fait de son mieux pour assurer les bons choix tactiques, motiver sa section, être aussi juste que possible. mais aujourd’hui, elle doit récupérer le corps de son adjoint près d’une maison éventrée. Elle le sait : cette mort est le résultat d’erreurs et de magouilles. Remontant alors le temps, le roman revient sur les évènements qui ont conduit au désastre. L’attentat qui a tué deux soldats, et qui, peut-être, aurait pu être évité. Des informateurs suspects, des renseignements douteux – “la guerre est une saloperie”, certes, – mais que faire si l’ennemi se trouvait aussi dans son propre camp ? À quel moment l’enchaînement tragique aurait-il pu être arrêté ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

laurent gounelle

L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

Imaginez…
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où…
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas heureux.
Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves.
Avec L’homme qui voulait être heureux, c’est tout un monde de possibilités nouvelles qui s’ouvre à nous à la lecture de cette histoire passionnante, où l’on découvre comment se libérer de ce qui nous empêche d’être vraiment heureux.

3. Que vais-je lire ensuite ?

sauvage

Sauvage de Jamey Bradbury

À dix-sept ans, Tracy Petrikoff possède un don inné pour la chasse et les pièges. Elle vit à l’écart du reste du monde et sillonne avec ses chiens de traîneau les immensités sauvages de l’Alaska. Immuablement, elle respecte les trois règles que sa mère, trop tôt disparue, lui a dictées : «ne jamais perdre la maison de vue», «ne jamais rentrer avec les mains sales» et surtout «ne jamais faire saigner un humain». Jusqu’au jour où, attaquée en pleine forêt, Tracy reprend connaissance, couverte de sang, persuadée d’avoir tué son agresseur. Elle s’interdit de l’avouer à son père, et ce lourd secret la hante jour et nuit. Une ambiance de doute et d’angoisse s’installe dans la famille, tandis que Tracy prend peu à peu conscience de ses propres facultés hors du commun. Flirtant avec le fantastique, ce troublant roman d’initiation nous plonge dans l’intimité d’une jeune fille singulière qui s’interroge sur sa nature profonde

Et vous, vous lisez quoi ?

Très belle semaine à tous !

# 117 – C’est lundi que lisez-vous ?

ludi

Bonjour à tous,

On commence une nouvelle semaine aujourd’hui, j’espère que vous avez tous passé un bon weekend. Faisons le point sur nos lectures du moment.

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane, puis dorénavant par Camille du blog I Believe In Pixie Dust.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

edwenn 2

Edwenn, l’étoile des trois royaumes de Charline Rose

Entre Féerie et Terres d’Hommes, Edwenn poursuit son aventure. Mais les villageois de Fiacre voient en elle un être maléfique, quand la plupart des Faës la considère en ennemie du fait de sa nature d’hybride. Seul Jezekael continue de lui vouer un amour sincère. Mais Edwenn peine à lui pardonner sa trahison avec Lueur. A contrecœur, Jezekael décide de la condamner à l’exil pour la protéger de son peuple. Une décision cruelle qui met Edwenn face à son pouvoir sylvestre, aussi dangereux qu’éblouissant…

Ma chronique ici

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

le bon lieutenant

Le Bon Lieutenant de Whitney Terrell

En mission dans la périphérie de bagdad, le lieutenant Emma Fowlers, compétente et droite, fait de son mieux pour assurer les bons choix tactiques, motiver sa section, être aussi juste que possible. mais aujourd’hui, elle doit récupérer le corps de son adjoint près d’une maison éventrée. Elle le sait : cette mort est le résultat d’erreurs et de magouilles. Remontant alors le temps, le roman revient sur les évènements qui ont conduit au désastre. L’attentat qui a tué deux soldats, et qui, peut-être, aurait pu être évité. Des informateurs suspects, des renseignements douteux – “la guerre est une saloperie”, certes, – mais que faire si l’ennemi se trouvait aussi dans son propre camp ? À quel moment l’enchaînement tragique aurait-il pu être arrêté ?

3. Que vais-je lire ensuite ?

laurent gounelle

L’homme qui voulait être heureux de Laurent Gounelle

Imaginez…
Vous êtes en vacances à Bali et, peu de temps avant votre retour, vous consultez un vieux guérisseur. Sans raison particulière, juste parce que sa grande réputation vous a donné envie de le rencontrer, au cas où…
Son diagnostic est formel : vous êtes en bonne santé, mais vous n’êtes pas heureux.
Porteur d’une sagesse infinie, ce vieil homme semble vous connaître mieux que vous-même. L’éclairage très particulier qu’il apporte à votre vécu va vous entraîner dans l’aventure la plus captivante qui soit : celle de la découverte de soi. Les expériences dans lesquelles il vous conduit vont bouleverser votre vie, en vous donnant les clés d’une existence à la hauteur de vos rêves.
Avec L’homme qui voulait être heureux, c’est tout un monde de possibilités nouvelles qui s’ouvre à nous à la lecture de cette histoire passionnante, où l’on découvre comment se libérer de ce qui nous empêche d’être vraiment heureux.

Voilà pour mes lectures, et vous que lisez-vous de beau ? Je vous souhaite à tous une très belle semaine avec plein de belles lectures.