Archives du mot-clé eric costa

Aztèques – Saison 1 – Harem

azteques

Auteur : Eric Costa

Genre : Historique

Edition : Auto-édité

Titre : Aztèques – Saison 1 – Harem

Quatrième de couverture :

Une jeune esclave peut-elle faire tomber un Empire ?

Lorsqu’elle retrouve son village en feu et son chien éventré, Ameyal se jure d’exterminer les Aztèques qui les attaquent. Mais son courage et sa volonté ne peuvent rivaliser contre les guerriers.

Elle perd tout, famille, amis, son village est détruit et elle est emportée.

Rabaissée à l’état d’esclave, plongée dans un harem où les intrigues font loi, où sauver sa peau se joue derrière chaque porte, Ameyal doit faire face aux pires injustices, trahisons et humiliations.

Au-delà de ces épreuves, une question s’impose : existe-t-il un cage assez grande pour retenir la fille de l’aigle ?

Quelques mots sur l’auteur :

Eric Costa a fait ses études de dramaturgie pendant trois ans.

« Harem: Aztèques » (2017) a été récompensé par le prix du Jury Amazon KDP au salon du livre de Paris 2017.

Ma chronique :

Je tiens tout d’abord à remercier Eric Costa pour l’envoi de son premier roman et pour sa confiance. J’insiste vraiment sur mes remerciements car j’ai eu un énorme coup de cœur pour ce premier tome d’une saga qui est très prometteuse.

Vous devez savoir que je suis un fan de lecture historique avec des héroïnes fortes et rebelles. Je peux vous dire que dans ce roman j’ai été servi. Côté histoire, l’auteur a choisi l’époque précolombienne pour son roman. Je suis déjà de base très admiratif de cette époque et féru des mythes sur les peuples aztèques, maya, incas … je ne pouvais donc que adhérer à ce choix. Mais la grande force de Eric Costa est toutes les recherches qu’il a du mener avant d’écrire son roman. Car, ce n’est pas juste une histoire, c’est avant tout un véritable roman historique, qui nous en apprend beaucoup sur la culture aztèque, les mœurs et la vie à cette époque. Cela va jusqu’au nom des personnages et de certaines choses. Donc oui, nous sommes dans un roman, mais une fois ce livre fermé, nous avons appris des choses, et cela moi, j’adore. En plus, Eric Costa, à la fin de son livre, propose un lexique, une galerie des personnages et nous en dit plus sur les dieux évoqués à travers les pages dans un panthéon aztèque.

En plus de son côté historique, Aztèques a une intrigue comme je les aimes. Tout commence par une catastrophe qui touche notre héroïne. C’est à partir de là que tout s’emballe et que Ameyal, la jeune villageoise va petit à petit devenir une femme forte et rebelle à travers toutes les épreuves qu’elle va traverser. Et ce n’est que le tome un, alors cela promet du lourd par la suite, parce que la pauvre elle a vécue des choses inimaginables. Comme son nom l’indique, l’histoire se déroule dans un harem, donc pour les connaisseurs une sorte de huis-clos avec des secrets, des mystères, des intrigues et où l’on ne peut faire confiance qu’à sois même. J’ai déjà lu des romans se déroulant dans ce genre d’endroits, mais pour le coup, celui-ci est vraiment bien détaillé et l’histoire se passe quasiment exclusivement à l’intérieur de ce harem.

Bref, j’ai eu un véritable coup de cœur pour ce premier tome à l’histoire addictive et avec lequel, j’ai voyagé dans le temps. Ce n’est vraiment pas étonnant que Eric Costa a reçu le prix du jury Amazon Kindle lors du salon du livre Paris 2017. J’ai hâte de découvrir la suite et de me replonger aux côtés de Ameyal.

Ma note : 10/10

coup-de-coeur

Publicités

# 47 – C’est lundi que lisez-vous ?

ludi

Bonjour à tous,

Pour certain, le weekend se prolonge aujourd’hui et pour les autres, je vous souhaites bon courage pour votre journée. Ce weekend a été chargé en émotions, avec encore un attentat contre des innocents à Londres et pour ceux qui l’on regardé hier soir, par le concert hommage aux victimes de celui de Manchester, One Love Manchester qui fut magnifique et qui a marqué nos générations et restera longtemps dans les mémoires. Malgré tout cela, continuons à lire, à chanter, à écouter de la musique, à regarder la télé, à sortir, à rêver … à vivre notre vie quoi, c’est la meilleure manière d’emmerder tous ces crétins …

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

azteques

Aztèques – Saison 1 – Harem d’Eric Costa

Une jeune esclave peut-elle faire tomber un Empire ?

Lorsqu’elle retrouve son village en feu et son chien éventré, Ameyal se jure d’exterminer les Aztèques qui les attaquent. Mais son courage et sa volonté ne peuvent rivaliser contre les guerriers.

Elle perd tout, famille, amis, son village est détruit et elle est emportée.

Rabaissée à l’état d’esclave, plongée dans un harem où les intrigues font loi, où sauver sa peau se joue derrière chaque porte, Ameyal doit faire face aux pires injustices, trahisons et humiliations.

Au-delà de ces épreuves, une question s’impose : existe-t-il un cage assez grande pour retenir la fille de l’aigle ?

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

robinderniereseconde

Les plieurs de temps – Robin à la dernière seconde de Manon Fargetton

Robin est un Plieur de temps. Grâce à son horloge magique, il peut arrêter le temps. Mais suffit-il d’avoir un super-pouvoir pour devenir un super-héros ?

3. Que vais-je lire ensuite ?

Je vous en parle un peu plus tard dans la journée dans mon bilan du mois de mai.

Et vous que lisez-vous de beau en ce moment ?

Récapitulatif de la semaine

Voilà, je vous souhaite à tous une excellente semaine !

# 25 – Le mardi sur son 31

mardi-31

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous présenter un extrait de ma lecture en cours qui est : Aztèques – Saison 1 – Harem de Eric Costa. L’auteur à eu la gentillesse de me faire confiance pour chronique son livre qui est le lauréat du jury Amazon Kindle du Salon du Livre Paris 2017. Je peux vous dire que pour le moment ce livre me plaît énormément.

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours.

azteques

L’homme défait ses liens d’une main tremblante d’excitation. Ameyal sent son coeur s’accélérer. La peur étreint son ventre. Sitôt libérée, elle se débat et bondit vers la forêt, mais quelque chose la retient, la fait basculer à terre et la bloque sous son genou.

Elle lutte pour se libérer, mais l’homme la tient avec force. Il l’entraîne vers l’extérieur de la place. Ses yeux croisent alors ceux de la villageoise violée, dont la détresse la heurte de plein fouet. La jeune fille plante ses doigts dans la terre pour ne pas être emportée. Ses ongles s’arrachent. La peau de son ventre tape le sol. elle pousse un hurlement.

Voilà pour ce mardi, je vous souhaite à tous une très belle journée !

# 46 – C’est lundi que lisez-vous ?

ludi

Bonjour à tous,

J’espère que vous avez survécu à ce premier weekend de grosses chaleurs. On entame cette nouvelle semaine avec encore du beau temps, j’espère que cela va continuer un petit peu …

C’est un rendez-vous initié par Mallou qui s’est inspirée de It’s Monday, What are you reading ? by One Person’s Journey Through a World of Books, et qui a été repris par Galleane.

On répond comme chaque Lundi à trois petites questions :
1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?
2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?
3. Que vais-je lire ensuite ?

1. Qu’ai-je lu la semaine passée ?

church street

L’enfer de Church Street de Jake Hinkson

Geoffrey Webb est en train de se faire braquer sur un parking. Et cette situation lui convient bien, il en redemanderait même. À son agresseur, il propose un marché : empocher les trois mille dollars qui se trouvent dans son portefeuille, le dépouiller de tout s’il le faut, en échange de cinq heures de voiture jusqu’à Little Rock, en Arkansas. Webb a besoin de se confesser. Ce braquage et ce pistolet pointé sur lui, il les mérite. Et il est prêt à expliquer pourquoi.

alchimiste

L’alchimiste de Paulo Coelho

Un jeune berger andalou, Santiago, part à la recherche d’un trésor enfoui au pied des pyramides. Il découvrira pendant son périple la clef d’une quête spirituelle. ‘L’ Alchimiste’ est le récit d’une quête, celle de Santiago, un jeune berger andalou parti à la recherche d’un trésor enfoui au pied des Pyramides. Dans le désert, initié par l’alchimiste, il apprendra à écouter son coeur, à lire les signes du destin et, par-dessus tout, à aller au bout de son rêve. Destiné à l’enfant que chaque être cache en soi, ‘L’ Alchimiste’ est un merveilleux conte philosophique, que l’on compare souvent au ‘Petit Prince’, de Saint Exupéry, et à ‘Jonathan Livingston le Goéland’, de Richard Bach.

provende

La provende des sibylles de Philippe Souchet

Un recueil de poèmes dont je vais très vite vous parler sur le blog.

2. Que suis-je en train de lire en ce moment ?

azteques

Aztèques – Saison 1 – Harem de Eric Costa

Une jeune esclave peut-elle faire tomber un Empire ?

Lorsqu’elle retrouve son village en feu et son chien éventré, Ameyal se jure d’exterminer les Aztèques qui les attaquent. Mais son courage et sa volonté ne peuvent rivaliser contre les guerriers.

Elle perd tout, famille, amis, son village est détruit et elle est emportée.

Rabaissée à l’état d’esclave, plongée dans un harem où les intrigues font loi, où sauver sa peau se joue derrière chaque porte, Ameyal doit faire face aux pires injustices, trahisons et humiliations.

Au-delà de ces épreuves, une question s’impose : existe-t-il un cage assez grande pour retenir la fille de l’aigle ?

3. Que vais-je lire ensuite ?

Je ne sais pas encore, mais j’ai plusieurs services presse à lire. Je vous en parlerai dans mon bilan du mois de mai.

Récapitulatif de la semaine

Je vous souhaite à tous une excellente semaine !