Ne le dis à personne …

ne le dis a personne

Auteur : Harlan Coben

Genre : Thriller

Edition : Pocket

Titre : Ne le dis à personne …

Quatrième de couverture :

Imaginez … Votre femme a été tuée par un serial killer. Huit ans plus tard, vous recevez en e-mail anonyme. Vous cliquez : une image … C’est son visage, au milieu d’une foule, filmé en temps réel. Impossible, pensez-vous ? Et si vous lisiez Ne le dis à personne… ?

Quelques mots sur l’auteur :

Harlan Coben est né et a grandi dans le New-Jersey, où il vit actuellement avec sa femme et ses quatre enfants. Après avoir obtenu un diplôme en sciences politiques au Amherst College, il a travaillé dans l’industrie du voyage avant de se consacrer à plein temps à l’écriture. Il est le premier auteur à avoir reçu l’Edgar Award, le Shamus Award et l’Anthony Award, trois prix majeurs de la littérature policière aux Etats-Unis. Il est l’auteur de Ne le dis à personne… (Belfond, 2002) – Prix des lectrices de Elle 2003, Disparu à jamais (2003), Une chance de trop (2004), Juste un regard (2005) et Innocent (2006), ainsi que de la série des aventures de l’agent Myron Bolitar : Rupture de contrat (Fleuve Noir, 2003), Balle de match (2004), Faux rebond (2005) et Du sang sur le green (2006).

Ma critique :

Ce thriller d’Harlan Coben, faisait parti de ma PAL de septembre. C’est le premier livre de cet auteur que j’ai l’occasion de lire, même si j’en avais entendu pas mal parler avant. J’ai été attiré par ce livre grâce à sa quatrième de couverture, qui tout de suite nous promet une incroyable intrigue. Comment une femme décédée 8 ans auparavant peut apparaître sur une caméra de surveillance ? Il faut avouer que côté mystère ce n’est pas mal.

Harlan Coben, nous livre un roman écrit à la première personne. C’est le Docteur Beck, donc le veuf, qui nous raconte son histoire. Dans un premier temps, cela a été assez perturbant pour moi. Je n’ai pas trop l’habitude de cette façon de lire. Mais pour le coup, nous sommes plongés dans l’intrigue, on est avec le personnage. Une des choses que j’ai adorée, c’est qu’il ne se lasse pas de nous donner sons avis sur son ressenti, ses émotions, quitte à se traiter de fou ou à faire de l’auto-dérision. Cela apporte une touche d’humour, à un roman qui sommes toute n’a rien de drôle. C’est très original. Il y a très peu de temps mort dans ce livre, et ceux que l’on peut trouver son bien utilisés, ils nous permettent de souffler. L’intrigue est passionnante, et même si l’on peut avoir quelques doutes sur la conclusion de l’histoire, jusqu’à la dernière page on est surpris. C’est le gros atout de ce thriller, on va de rebondissements en rebondissements, c’est génial.

Les personnages, sont très bien traités par l’auteur, surtout comme j’ai pu le signaler, le docteur Beck, on vit l’histoire avec lui, on est surpris en même temps que lui, on a peur avec lui. Je me suis même surpris à avoir la sensation d’être essoufflé comme lui. Les autres personnages, ont chacun leur importance, personne n’est mis de côté et l’on arrive facilement à comprendre les différents points de vus.

Bref pour moi c’est un coup de cœur, j’ai adoré cette lecture, et je compte bien me trouver d’autres romans d’Harlan Coben. Lesquels me conseillerez-vous ?

Ma note : 9/10

coup-de-coeur

Publicités

#1 – Mon top des sorties de livres de cette semaine

Alors, en cherchant une idée, pour vous faire un petit article, et en cherchant aussi de nouvelles lectures, je suis tombé sur le site booknode et les sorties de livres du mois de septembre. Du coup j’ai regardé les sorties de cette semaine, et j’ai eu envie de vous faire partager celles qui m’intéressent le plus. J’essaierais donc de vous faire partager mon top chaque semaine.

Pour cette semaine, 6 livres me font vraiment envie : (il vous suffit de cliquer sur les couvertures pour vous rendre sur le site de l’éditeur)

la-defense-647539 La défense de Steve Cavanagh qui sort le 16/09 aux éditions Bragelonne qui est un thriller.

Ancien escroc devenu avocat, Eddie Flynn a connu les deux carrières et décidé de ne plus plaider. Le chef de la mafia russe va pourtant l’y obliger : pour le convaincre d’assurer sa défense, il a enlevé sa fille et menace de l’exécuter. Détail supplémentaire : Eddie devra se présenter devant le juge avec une ceinture d’explosifs dans le dos.
Flynn a quarante-huit heures pour gagner le procès du siècle. Le FBI scrute le moindre de ses gestes. Pour un bon avocat, c’est presque mission impossible ; un simple arnaqueur baisserait sûrement les bras.
Mais on parle d’Eddie, là. L’adrénaline, il aime ça.

malefico-658929

Malefico de Donato Carrisi, qui sort le 16/09 aux éditions Calmann-Lévy est lui aussi un thriller.

Marcus est un pénitencier. Un prêtre capable de déceler le mal enfoui en nous, mais il ne peut pas toujours lui faire barrage. Sandra est enquêtrice photo pour la police. Elle photographie les scènes de crime, et ferme parfois les yeux. Face à la psychose qui s’empare de Rome, ils vont unir leurs talents pour traquer un monstre. Ses victimes : des couples, une balle dans la nuque pour lui, une longue séance de torture pour elle. Quel est l’être maléfique qui ne tue que des jeunes amoureux ?

les-chroniques-de-hallow,-tome-1---le-ballet-des-ombres---624639

Les Chroniques de Hallow – tome 1 – Le ballet des ombres de Marika Gallman qui sort le 16/09 aux éditions Bragelonne et qui est de la fantasy urbaine ou Bit-Lit.

Abby est capable d’absorber l’énergie des gens qui l’entourent, un pouvoir tombé en désuétude après la disparition des dieux et dont elle ne se sert que pour dévaliser des galeries d’art. Son destin lui échappe lorsqu’elle se rend compte que son dernier casse était un piège, que son maître chanteur n’a rien d’humain et que le flic qui la traque est immunisé contre son don.
Quelle est la véritable nature de ces hommes ? Et surtout, comment les combattre ? Des questions auxquelles Abby devra répondre rapidement si elle veut survivre à cette semaine infernale.

le-livre-de-toutes-les-reponses-sauf-une-661670

Le livre de toutes les réponses sauf une de Manon Fargetton qui sort le 16/09 aux éditions Rageot est qui lui est plus un roman jeunesse.

Cette année, Bérénice fait sa rentrée dans un nouveau collège et son nom de famille, Lamort, provoque immanquablement des moqueries cruelles.
Mais une autre nouvelle élève, Pandora Hurlevent, l’aide à supporter les ricanements et à y faire face. Bientôt Lazare se joint à leur duo.
Tous trois apprennent à se connaître en échangeant confidences et rêveries.
Jusqu’au jour où Pandora invite Bérénice chez elle et où la vérité se fait jour…

un-amour-aussi-grand-que-le-desert-de-gobi-vu-a-travers-une-loupe-640239

Un amour aussi grand que le désert de Gobi vu à travers une loupe de Tilman Rammstedt aux éditions Piranha qui sort le 17/09 est quant à lui un roman épistolaire.

Entre mensonge et réalité, le voyage imaginaire d’un grand-père et son petit-fils en Chine. Un roman drôle et touchant. Keith est né dans une famille tout à fait singulière : de sa mère, il sait peu de chose ; de son père, absolument rien. Tout comme ses quatre frères et sœurs supposés, il a été élevé par son grand-père et une succession de « grand-mères » toujours plus jeunes. À l’occasion du quatre-vingtième anniversaire du patriarche, les petits-enfants lui offrent un voyage pour la destination de son choix. Quand l’excentrique aïeul annonce qu’il a choisi de se rendre en Chine, c’est Keith, à son grand dam, qui est désigné pour l’accompagner. Pour la première fois de sa vie, il décide de ne pas obéir et dépense tout l’argent du voyage au casino. La situation se complique encore quand il apprend le décès de son grand-père. Afin d’éviter de tout avouer à sa famille, Keith commence à écrire des lettres racontant leurs aventures chinoises qui, au fur et à mesure, deviendront de plus en plus détaillées et extravagantes.

les-clans-seekers,-tome-1-643223

Les Clans Seekers – tome 1 d’Arwen Elys-Dayton aux éditions Robert-Laffont qui sort le 17/09 et qui est un roman de fantasy.

Il y a des vérités qui tuent… Le premier tome de la nouvelle saga américaine best-seller,
à la croisée de Hunger Games et de Game of Thrones. Bientôt adapté au cinéma !

Lorsque Quin aura prêté serment, elle deviendra enfin ce pour quoi elle s’est entraînée toute sa vie : une Seeker. Un honneur qui se mérite tout autant qu’il s’hérite. Une fois initiée, Quin pourra se battre aux côtés de ses deux compagnons les plus proches, Shinobu et John, pour protéger le pauvre et l’opprimé. Ensemble, ils iront porter la flamme au coeur des ténèbres. Et elle sera avec celui qu’elle aime, qui n’est autre que son meilleur ami. Mais la nuit ou elle prête serment, tout bascule. Les masques tombent et Quin découvre qu’elle a été élevée dans le mensonge. Ni sa mission, ni sa famille, ni même ses amis ne sont ce qu’elle croyait. Et il est trop tard pour faire marche arrière…

Voilà pour cette semaine, de bien belles nouveautés qui vont se rajouter à ma whis-list.

Et vous alors, est-ce que ces romans vous intéressent ? Quelles sont les sorties que vous attendez avec impatience cette semaine ?

#1 – Battle littéraire

Bonjour à tous,

J’ai comme idée, de vous faire une petite battle littéraire tous les jeudi. En quoi cela va consister : sous forme de sondage, je vous poserais une question, concernant, soit des livres, des auteurs, des genres ou autre … Le sondage restera ouvert jusqu’au mercredi de la semaine suivante. Le but étant de mieux connaître vos goûts littéraires et de faire des comparaisons entre divers choses.

Pour cette semaine, j’ai décidé de mettre en concurrence deux romans d’Agatha Christie que j’ai particulièrement appréciés.

Donc, je vous laisse le choix entre « Les dix petits nègres » et « Le crime de l’Orient express ».

dixpetitsnegres1crime de loe

N’hésitez surtout pas à expliquer votre choix en commentaire que l’on puisse en débattre.

Le Troisième Jumeau

le troisieme jumeau

Auteur : Ken Follett

Genre : Thriller

Edition :Le Livre de Poche

Titre : Le Troisième Jumeau

Quatrième de couverture :

Comment de vrais jumeaux, dotés du même code ADN, peuvent-ils être nés de parents différents, à des dates différentes ? C’est pourtant ce qui arrive à Steve, brillant étudiant en droit, et à Dennis, qui purge une peine de prison à vie. Pour s’être intéressée de trop près à cette impossibilité biologique, Jeannie Ferrami, jeune généticienne de Baltimore, va déchaîner contre elle l’Université et la presse, cependant que Steve, dont elle est éprise, est accusé de viol, sa victime l’ayant formellement reconnu … Une seule hypothèse : l’existence d’un troisième jumeau. En s’orientant vers cette piste étrange, Jeannie ne se doute pas qu’elle touche à de formidables secrets, qui impliquent les plus hautes sphères de l’administration américaine.

Quelques mots sur l’auteur :

Ken Follett est né à Cardiff en 1949. Diplômé en philosophie de l’University College de Londres, il travaille comme journaliste à Cardiff puis à Londres avant de se lancer dans l’écriture. En 1978, l’arme à l’œil  devient un best-seller et reçoit l’Edgar des auteurs de romans policiers d’Amérique. Ken Follett ne s’est cependant pas cantonné à un genre ni à une époque: outre ses thrillers, il a signé des fresques historiques, tels Les Piliers de la Terre, Un monde sans fin, La Chute des géants, ou encore L’Hiver du monde. Ses romans sont traduits en plus de vingt langues et plusieurs d’entre eux ont été portés à l’écran. Ken Follett vit aujourd’hui à Londres.

Ma critique :

Ce roman, fait parti de ma PAL de septembre, je l’ai acheté récemment car j’ai été intrigué par le titre, plus que par le résumé. C’est mon premier roman de Ken Follett et le plus récent thriller que j’ai lu. J’ai tout de suite été pris dans l’histoire, et j’ai eu du mal à le refermer quelques fois. Il y a plein de rebondissements, et même si l’on se doute rapidement de la fin, on ne s’attend pas à la façon d’y parvenir.

Ce roman, nous plonge dans un thriller basé sur la génétique, l’ADN et les jumeaux. On sent que l’auteur à fait pas mal de recherche sur le sujet, mais il faut dire aussi que c’est un thème pas mal abordés ces dernières années, que se soit au cinéma ou en livre. Nous n’apprenons rien de spécial et il n’y a rien qui révolutionne le genre. Après, il y a pas mal de préjugés abordés, tout au long de ce livre, mais pour aucun d’entre eux, le développement n’est assez poussé. La quatrième de couverture, nous parle de secrets impliquant les plus hautes sphères de l’administration américaine, on en ai quand même assez loin. Il n’y a pas non plus de scénario du complot ou autre.

Pour les personnages, il y a tout d’abord Jeannie Ferrami, brillante généticienne fraîchement débarquée dans une université, cette fille est intéressante, mais je la trouve par moment assez exaspérante et plein de préjugés. Et Steve quant à lui est pour moi le personnage le plus intriguant de ce livre mais pour lequel j’aurais vraiment aimé plus de développement. Quant aux personnages secondaires, ceux qui ont le rôle de méchants, sont un peu facile. C’est le genre pour résoudre un problème, je passe un coup de fil, et on en sais pas plus.

Bref, c’est un bon thriller, mais sans plus. Ce que je trouve assez préjudiciable à ce livre, c’est sa quatrième de couverture, qui en dit un peu trop et en plus qui sur-vend le roman.

Ma note : 6/10

#1 – Qu’est ce qu’il y a dans ma PAL ce mois-ci ?

Alors, voilà, comme beaucoup, j’ai décidé de vous présenter chaque début de mois les livres que je me fixe à lire au cours de ce même mois.

Pour ce mois de septembre 2015, j’ai choisi 5 livres. Objectif réalisable étant en vacances 3 semaines. Une fois que j’aurais fini un de ces livres, vous retrouverez le lien vers sa critique. Donc sans plus attendre voici cette petite liste.

sept-jours-pour-une-eternite...-3712193

Résumé :

Pour mettre un terme à leur éternelle rivalité, Dieu et Lucifer se sont lancé un ultime défi… Ils envoient en mission leurs meilleurs agents… Lucas et Zofia auront sept jours sur Terre pour faire triompher leur camp, décidant ainsi qui du Bien ou du Mal gouvernera les hommes… En organisant ce pari absurde, Dieu et Lucifer avaient tout prévu, sauf une chose… Que l’ange et le démon se rencontreraient…

Voici ma critique

le troisieme jumeau

Résumé :

Comment de vrais jumeaux, dotés du même code ADN, peuvent-ils être nés de parents différents à des dates différentes ? C’est pourtant ce qui arrive à Steve, brillant étudiant en droit, et à Dennis, qui purge une peine de prison à vie. Pour s’être intéressée de trop près à cette impossibilité biologique, Jeannie Ferrami, jeune généticienne de Baltimore, va déchaîner contre elle l’Université et la presse, cependant que Steve, dont elle s’est éprise, est accusé de viol, sa victime l’ayant formellement reconnu… Une seule hypothèse : l’existence d’un troisième jumeau. En s’orientant vers cette piste étrange, Jeannie ne se doute pas qu’elle touche à de formidables secrets, qui impliquent les plus hautes sphères de l’administration américaine.

Voici ma critique

ne le dis a personne

Résumé :

Imaginez … Votre femme a été tuée par un serial killer. Huit ans plus tard, vous recevez un e-mail anonyme . Vous cliquez : une image … C’est son visage, au milieu d’une foule, filmé en temps réel. Impossible, pensez-vous ? Et si vous lisiez Ne le dis à personne … ?

Ma critique

le-secret-des-glaces-571732

Résumé :

Aux origines, au plus profond de la Sibérie : Un secret ancestral, protégé par une lignée d’élues, convoité par des hommes prêts à tout pour se l’accaparer. De Nos jours, en Californie : Quand Zoé découvre qu’elle est la nouvelle héritière de cette lignée, il est trop tard. Les tueurs l’ont déjà identifiée et sont à ses trousses. Le temps presse: lancée dans une incroyable course-poursuite à travers le monde, elle doit déchiffrer énigmes et mystères afin de retrouver le secret, avant qu’il ne tombe entre de dangereuses mains. Dans sa quête, elle sera aidée par un agent spécial. Mais est-il vraiment son allié ? Une élue ne peut faire confiance à personne …

inca tome 1

Résumé :

Le onzième empereur inca va mourir. Mais au lieu de désigner son successeur, il confie lors de sa dernière nuit les secrets de son royaume à une mystérieuse jeune fille aux yeux bleus. C’est alors que surgit de l’océan un petit groupe d’étrangers blancs et barbus partis à la conquête du Pays de l’Or. Leur chef est le redoutable Capitan Pizarro, envoyé par Charles Quint. Parmi eux, Gabriel, un jeune noble espagnol … Un roman magique, où s’entrechoquent le pouvoir, le surnaturel et la passion.

Alors, et vous qu’allez-vous lire ce mois-ci ? Avez-vous déjà lus ces livres ?

L’héritage des Rois Passeurs

rois passeurs

Auteur: Manon Fargetton

Genre: Fantasy

Edition: Bragelonne

Titre: L’héritage des Rois Passeurs

Quatrième de couverture:

Ombre, univers peuplé de magie, et Rive, le monde tel qu’on le connaît, sont les deux reflets déformés d’une même réalité.                                                                                        Enora est unique: elle peut traverser d’un monde à l’autre. Lorsque sa famille est brutalement décimée par des assassins masqués, elle se réfugie au seul endroit où ses poursuivants ne peuvent l’atteindre. Au royaume d’Ombre, sur la terre de ses ancêtres. Là-bas, Ravenn, une princesse rebelle, fait son retour après neuf ans d’exil passés à chasser les dragons du grand sud. Sa mère, la reine, est mourante. Ravenn veut s’emparer de ce qui lui revient de droit: le trône d’Ombre. Et elle n’est pas la bienvenue.      Deux mondes imbriqués. Deux femmes fortes, éprouvées par la vie. Deux destins liés qui bouleverseront la tortueuse histoire du royaume d’Ombre…

Quelques mots sur l’auteure:

Manon Fargetton a grandi à Saint-Malo, entre la musique et les mots. Elle vit aujourd’hui à Paris et exerce le métier de régisseuse lumière. Elle est également musicienne et écrivain, aussi à l’aise en fantasy qu’en thriller ou en littérature jeunesse. Manon est donc une auteure aux multiples talents, bien décidée à poursuivre son chemin d’encre à travers les genres avec la finesse et l’imagination qui caractérisent sa plume.

Ma critique:

Je suis tombé sur « L’héritage des Rois Passeurs » complètement par hasard un jour en me baladant à la FNAC. Cela faisait quelques temps que je ne lisait plus beaucoup, et je cherchais désespérément un bon livre qui me redonnerais envie de lire. En faisant un tour au rayon fantasy, je découvre ce livre avec cette couverture magnifique et intrigante. Il était donc nécessaire pour moi de le prendre en main et de lire la quatrième de couverture. Bien m’en a pris car tout de suite, j’ai eu envie d’en savoir plus. Le fait qu’il soit écrit par une auteure française m’à en plus agréablement surpris. Ni une ni deux, passage à la caisse et une fois rentré à la maison, je le commence. Et je peux vous dire, heureusement qu’il faut manger et dormir, sinon je ne l’aurais jamais lâché. Manon nous entraîne à travers sa plume dans une histoire qui va à mille à l’heure.

Cette histoire, nous emmène à la découverte du monde d’Ombre, un endroit imaginaire, peuplé de dragons et autres créatures fantastique, à une époque que l’on peut qualifier de moyenâgeuse. Ce qui est intéressant, c’est que ce monde est le reflet du notre à l’époque actuelle, Rive. Au fil des pages nous sommes amenés à voyager entre Rive et Ombre. Nous avons donc d’un côté, Enora qui dès le départ subit un drame terrible avec l’assassinat de sa famille. Cet événement, fait qu’elle découvre accidentellement un passage vers Ombre. Elle s’y réfugie et va essayer de trouver un moyen de se venger. En Rive, nous avons Ravenn, princesse exilée loin de chez elle. Lorsque elle apprend que sa mère est mourante, elle revient chez elle pour réclamer son droit à la succession. Ces deux jeunes femmes fortes vont se rendre compte que leurs destins et celui du monde d’Ombre sont liés. Nous avons aussi tout au long du livres des « fragments », petits passages racontant l’histoire d’Ombres, c’est une très bonne idée, on en apprend beaucoup sur ce monde.

Manon Fargetton, nous livre un excellent roman, elle nous offre des descriptions des lieux et des personnages qui font vraiment que l’on imagine tout à fait ces différents endroits et que l’on s’attache rapidement à tous les personnages. Il y a bien-sûr les deux héroïnes, mais les personnages secondaires sont juste géniaux, tous le monde à sa place et l’on ressent vraiment que l’auteure ne néglige personne. On a juste envie d’être parmi toutes ces personnes et vivre avec eux leurs aventures. Il y a plusieurs thèmes abordés dans ce livre, tel que la religion, la politique et toutes ses manigances et bien d’autre que vous découvrirez à la lecture de ce livre.

Vous l’auriez compris, ce livre est pour moi un véritable coup de cœur. Je vous le conseil vivement, amateur de fantasy ou non. En plus, je suis Manon Fargetton sur Facebook et quelque chose me dit, qu’elle a encore des chose à nous faire découvrir sur les mondes d’Ombres et de Rive. En bonus une petite vidéo interview de Manon Fargetton.

Ma note : 10/10

coup-de-coeur

Sense8

sense8

Créée par: Lana et Andy Wachowski / Joseph Michael Straczynski

Nationalité: Américaine

Genre: Drame, fantastique, science-fiction

Acteurs principaux:Aml Ameen, Doona Bae, Jamie Clayton, Tina Desai, Tuppence Middleton, Maw Riemelt, Miguel Angel Silvestre Brian J. Smith

Synopsis:

Huit individus éparpillés aux quatre coins du monde sont connectés par une soudaine et violente vision. Désormais liés, ils se retrouvent capables du jour au lendemain de se voir, de se sentir, de s’entendre et de se parler comme s’ils étaient au même endroit, et ainsi accéder aux plus sombres secrets des uns et des autres. Les huit doivent dès lors s’adapter à ce nouveau don, mais aussi comprendre le pourquoi du comment. Fuyant une organisation qui veut les capturer, les tuer ou faire d’eux des cobayes, ils cherchent quelles conséquences ce bouleversement pourrait avoir sur l’humanité.

Ma critique:

Voilà, allons droit au but, j’ai adoré cette série. Il y a longtemps que je n’ai pas été aussi captivé par une série Tv. Celle-ci, disons le n’est pas adaptée à tous public, il faut être vraiment très ouvert d’esprit. Les thèmes qui y sont abordés sont très lourds: Sida, Drogue, Transsexualité, Homosexualité, Meurtres, Religions, Mariages, Sexe, Banlieue, Prison … Il n’y a aucun tabou et je trouve aucune facilité dans la façon d’aborder chacun de ces thèmes. Cette série est tournée dans plusieurs pays par rapport où se situe chaque protagonistes. Et du coup nous voyageons, les paysages sont beaux et il n’y a pas de lassitude à voir tout le temps les mêmes endroits. Il y a aussi les musiques, il y en a beaucoup et des très bien, j’ai récupéré pas mal de morceaux dans ma playlist 🙂 .

Les acteurs sont vraiment bien choisis et l’on s’attache à tous sans difficultés. Le fait qu’il y ai un lien entre tous est juste une super idée. Au début je pensais qu’ils étaient connectés deux par deux mais non, enfin de compte les huit sont connectés ensemble et du coup ils peuvent intervenir avec l’un ou l’autre suivant leurs capacités. Car, ils sont traqués, nous ne savons pas encore vraiment pourquoi et par qui. Cette première saison sert surtout à nous présenter les héros et à nous en apprendre plus sur ce lien qui les unis. J’ai adoré les passages ou l’un ou l’autre prend le contrôle d’un autre pour intervenir dans sa vie, pour l’aider ou pour lui donner des conseils. Un de mes passage favori, est le moment où une doit s’échapper d’une maison et chacun leurs tours ils viennent l’aider, l’un pour se battre, l’autre pour conduire, et encore un autre pour mentir. Ils apprennent petit à petit à se connaître et du coup se servent des aptitudes des uns et des autres.

Bref je recommande cette série, en plus elle est renouvelée pour une saison 2. C’est un très gros coup de cœur pour moi. L’avez-vous vu ? Est-ce qu’elle vous a plu autant qu’à moi ?

coup-de-coeur

Sept jours pour une éternité …

sept-jours-pour-une-eternite...-3712193

Auteur : Marc Levy

Genre : Romance

Edition : Pocket

Titre: Sept jours pour une éternité …

Quatrième de couverture :

Pour mettre un terme à leur éternelle rivalité, Dieu et Lucifer se sont lancé un ultime défi… Ils envoient en mission leurs deux meilleurs agents… Lucas et Zofia auront sept jours pour faire triompher leur camp, décidant ainsi qui du Bien ou du Mal gouvernera les hommes… En organisant ce pari absurde, Dieu et Lucifer avaient tout prévu, sauf une chose… Que l’ange et le démon se rencontreraient…

Quelques mots sur l’auteur:

Marc Levy est né le 16 octobre 1961 en France.
À 18 ans, il s’engage à la Croix Rouge Française où il passe 6 ans à divers postes. Parallèlement, il étudie la gestion et l’informatique à l’Université Paris Dauphine.
En 1983 il crée une société spécialisée dans les images de synthèses en France et aux États-Unis. En 1989 il perd le contrôle de son groupe et démissionne.
À 29 ans, repartant de zéro, il rentre à Paris et fonde avec deux amis une société de travaux de finitions qui deviendra l’un des premiers cabinets d’architecture de bureau en France.
À 37 ans, Marc Levy écrit une histoire à l’homme que deviendra son fils Louis. Encouragé par sa sœur scénariste (aujourd’hui réalisatrice), il envoie ce manuscrit aux Éditions Robert Laffont qui acceptent aussitôt de publier Et si c’était vrai. Peu avant la sortie du roman, Steven Spielberg (Dreamworks) en acquiert les droits d’adaptation cinématographique. Le film, intitulé Just Like Heaven, produit par Steven Spielberg, interprété par Reese Whitherspoon et Mark Ruffalo, s’est classé premier du box-office américain lors de sa sortie en 2005.
Après la publication de son premier roman, Et si c’était vrai, en 2000, Marc Levy se consacre exclusivement à l’écriture. Tous ses romans figurent dès leur parution en tête des ventes annuelles en France et connaissent un succès international.

Ma critique:

Sept jours pour une éternité… est le premier roman de Marc Levy que je lis. J’ai été agréablement surpris par le style d’écriture. C’est facile à lire, il y a de la simplicité dans sa façon d’écrire et de temps en temps, il y a quelques petites touches d’humour bien rigolotes ainsi que quelques réflexions sur la France et les français incorporées de ci de là à travers les pages, j’ai beaucoup aimé son style. J’ai bien aimé aussi le principe des chapitres, avec un chapitre un jour et la petite phrase en fin de chapitre / journée.

Passons maintenant, au roman en lui-même, franchement c’est un livre qui passe le temps, comme dirais je ne sais plus qui 🙂 il ne casse pas trois pattes à un canard 🙂 . L’idée principale que Dieu et Lucifer font un pari pour savoir lequel des deux gouvernera le monde est plutôt bonne, le fait que l’un et l’autre envois leur meilleur agent pour accomplir cette mission est dans un premier temps une très bonne idée. Mais déjà et c’est pour moi un gros point noir, je n’ai pas vraiment saisi exactement qu’elle était la mission de l’un et l’autre des agents, et je trouve que cette idée directrice (c’est quand même un peu le but du roman) s’étiole au fur et à mesure des pages. Rapidement à la lecture du livre on devine la fin, ce qui est dommage.

Les personnages, nous avons donc Lucas et Zofia, qui sont les deux protagonistes principaux, sont bien décrits, leurs personnalités sont vraiment bien dépeintes par l’auteur. Même si je trouve, que l’agent du Diable est beaucoup plus travaillé que celui de Dieu. J’ai fini par vraiment m’attacher à l’un et à l’autre et c’est un bon point. Les personnages secondaires sont aussi très attachants et ont tous un rôle plus ou moins important, avec une mention spéciale pour l’un d’eux, où pour le coup j’ai eu une bonne surprise à la fin du livre. Comme dit un peu plus haut, l’idée directrice est un peu mise de côté par la relation que vont entretenir les deux agents. Sans spoiler, car à la lecture du synopsis, on imagine très bien, ils vont tomber amoureux l’un de l’autre. Je ne suis pas adepte des relations amoureuses un peu potache, mais ici, ce n’est pas le cas, j’ai trouvé que c’était même plutôt intéressant de voir cette relation évoluée.

Bref, c’est un livre que j’ai bien aimé mais sans plus, c’est très bien pour passé un peu de temps sans se prendre la tête. J’essaierais tout de même de lire d’autre livre de cet auteur car le style m’a plu. Et vous l’avez-vous lu ? Quand avez-vous pensé ?

Ma note: 6/10

L’Homme Rune Tome 1 : Le Cycle des Démons

l'homme rune 1

Auteur : Peter V. Brett

Genre : Fantasy

Série: L’Homme Rune

Titre: Le Cycle des Démons – Tome 1

Quatrième de couverture :

Il y a parfois de très bonnes raisons d’avoir peur du noir…
Dans le monde du jeune Arlen, dès que le soleil se couche, les démons sortent de terre et dévorent les êtres vivants. Le seul espoir de survie : s’abriter derrière des runes magiques qui repoussent ces monstres et prier pour qu’elles tiennent jusqu’aux premières lueurs de l’aube. Seule une poignée de Messagers bravent la nuit au péril de leur vie pour relier les hameaux dont les habitants ne s’éloignent jamais.
Mais lorsqu’une terrible tragédie le frappe, le jeune Arlen décide qu’il ne veut plus vivre dans la peur : il quitte sa ferme et part sur les routes en quête d’un moyen de se battre contre les démons et de les vaincre.

Quelques mots sur l’auteur:

Peter V. Brett (« Peat » pour ses amis) imagine des récits de Fantasy depuis toujours. L’Homme-rune est son premier roman et déjà un classique mondial au succès foudroyant. Immédiatement passionnant et unique en son genre, il est riche d’émotions universelles, de personnages inoubliables, et d’une intrigue impossible à lâcher.

Ma critique:

Tout d’abord, il s’agit du premier livre en version numérique que je lis. J’ai toujours eu peur de perdre le charme de la lecture avec un livre dans les mains, et même si effectivement ce n’ai pas la même chose, il y a quand même quelques avantages. Je l’ai lu sur mon téléphone, donc je l’ai tout le temps avec moi et le soir dans le lit, pas besoin de lumière pour lire, ma femme était ravie.

Passons donc à ce que j’ai pensé de ce premier tome de cette série, « L’Homme Rune ». J’ai vraiment apprécié l’univers créé par l’auteur, il nous fais découvrir un monde qui se situe à une époque médiévale, mais qui a connu une période plus évoluée, « l’âge de la science », mais qui à péricliter à cause des démons. Dans cette univers, à part les démons, il n’y a pas de créatures fantastiques ou du même genre. Par contre ce que j’aime beaucoup dans ce genre de roman, c’est que la magie tient un rôle important à travers les runes, des symboles de protection capables de repousser les monstres. Les villes, villages et les espaces sont vraiment bien décrits et l’on s’imagine facilement les traverser avec l’un ou l’autre des personnages.

En parlant des personnages, l’auteur nous fais suivre les aventures de 3 personnes, assez différentes les unes des autres et qui, même si l’on se doute qu’à un moment ou un autre leurs destins seront liés, ne à priori  pas destinés à se rencontrer. Tout d’abord, il y a Arlen, qui suite à une tragédie décide de quitter son village et sa famille pour trouver un moyen d’affronter les monstres. Ensuite, il y a une cueilleuse d’herbes du même âge qu’Arlen et un jongleur qui est lui un peu plus jeune. Nous suivons ces 3 là pendant plusieurs années, ce qui je trouve est intéressant, car l’auteur développe parfaitement leurs caractères. Je me suis vraiment attaché à ces personnages et en venait même à attendre qu’une seule chose, c’est le croisement de leurs destinés et comment cela allait être mené par l’auteur.

Pour l’histoire, il s’agit donc d’un monde qui doit survivre malgré le fait que toutes les nuits, les démons sortent de leur « Cœur » pour dévorer le moindre humain qui ne serais pas à l’abri des runes. Les hommes ont perdus à travers les siècles, les moyens de se défendre et de combattre ces démons, ils sont donc contraints de se réfugier derrière leurs runes de protections et du coup, de vivre en permanence dans la peur de la nuit. Notre jeune Arlen, lui en a marre d’avoir peur et part à la recherche d’anciennes runes capable d’aider les hommes à se battre contre les démons.

Sincèrement, je me suis demandé au début de ma lecture, s’il ne s’agissait pas d’un livre un peu pour les jeunes ados, mais en fin de compte pas du tout, on peu le lire vraiment à tout âge. L’auteur nous prouve qu’il ne faut pas s’arrêter systématiquement à la première impression que l’on peu se faire des gens et il y a de belles morales tout au long du livre. C’est pour moi un coup de cœur, et j’ai hâte de lire la suite, cette fois en format papier, avec un bon livre qui sent bon le papier. Bref je vous le recommande.

Ma note: 8/10

coup-de-coeur

Préambule et présentation

Bonjour à tous,

Alors, qui suis-je ? Pourquoi ce blog ? Deux petites questions, auxquelles je vais essayer de répondre au mieux.

Tout d’abord, j’ai 28 ans, je suis marié depuis 3 ans et papa de 3 chiens et 6 chats (oui, oui je sais, pas encore de petit bébé, mais ça va venir).

J’ai plusieurs passions et centre d’intérêts dans la vie. La première chose, je suis un grand fan de Star Wars et de tout l’univers qu’il y a autour. Je suis également collectionneur de tous les produits dérivés liés à cette saga.

Je suis aussi un passionné de cinéma et de séries TV, j’aime beaucoup l’univers Marvel, la saga « Le seigneur des anneaux » et « Le hobbit », mais aussi « Harry Potter ». Je regarde également beaucoup de films d’action, de science-fiction, des films historiques, des films d’auteurs, à part les films d’horreurs que je n’accroche vraiment pas, je regarde un peu de tout. En série TV, c’est pareil, je regarde un peu tout les genres (Game Of Thrones, Grimm, Sense8, Daredevil, Marco Polo …)

Mais en ce qui concerne le sujet principal de ce blog, la littérature, et bien je lis depuis le collège. J’aime lire, j’adore la sensation de se plonger à la place de personnages, j’adore m’évader pour aller parcourir des lieux imaginaires ou non, ressentir les émotions à travers les mots. Je suis accro aux petits coup de blues que l’on ressens lorsque l’on a fini un roman ou le dernier tome d’une série.

Mais qu’est ce qui m’a donné cette passion de la lecture ? Et bien , c’est mon père, qui m’avait abonné à la « Bibliothèque de l’aventure », je sais pas si certain se rappelle de cette collection, il s’agit de romans classiques que l’on recevait avec un fascicule et une cassette audio racontant le roman en question. Je les ai tous lus et depuis, je ne m’arrête plus.

Je lis et j’ai lus depuis cette époque toute sorte de livre, j’ai commencé par La Comtesse de Ségur, puis je suis passé aux romans policiers avec Agatha Christie et Mary Higgins Clark, j’ai continué avec des romans de science-fiction et des romans historiques. J’ai lu beaucoup de livres et beaucoup de styles différents.

Je vais donc dans un premier temps, essayer de faire des articles sur les livres qui m’ont le plus marqués depuis toute ces années. Ensuite, j’en ferais au fur et à mesure de mes futures lectures. De temps en temps, il y aura aussi des articles sur un film ou une série qui va me marquer. Et également quelques articles sur Star Wars, il faut quand même dire que ces prochains mois vont être assez mouvementés.

J’ai eu envie de me lancer dans l’aventure d’un blog, pour pouvoir exprimer mes avis et impressions sur mes lectures, de partager mes envies de livres, d’en faire découvrir, car nous n’avons pas tous les mêmes lectures donc ça peut-être intéressant. J’aimerais aussi pouvoir débattre avec d’autres passionnés et si en plus de tout ça j’arrive à donner l’envie de lire à des personnes alors je serais comblés.

Voilà, n’hésitez surtout pas à me poser des questions en commentaires.

Je vous souhaites à tous de bonnes lectures.

"Ce qui est créé par l'esprit est plus vivant que la matière" Charles Baudelaire

%d blogueurs aiment cette page :