Archives pour la catégorie Côté films et séries

Teaser de Star Wars épisode IX

rise of skywalker

Bonjour les amis,

Il est enfin arrivé, en direct de la Star Wars Célébration de Chicago, le premier teaser de l’épisode IX de notre saga préférée. Nous avons donc le titre du film qui va venir clôturer définitivement la saga de la famille Skywalker, il s’agit donc de The Rise of Skywalker, titre que l’on pourrait traduire par « L’ascension de Skywalker ».

Je vous laisse donc découvrir tout ça.

Alors, il faut avouer que cela déboite à fond, j’adore. Je l’ai déjà regardé une dizaine de fois mais je ne m’en lasse pas.

Rey est splendide, revoir ce cher Lando piloter le Faucon c’est juste énorme, apercevoir notre chère Princesse est terriblement émouvant et ce rire à la fin… Vous l’aurez reconnu ? Et oui c’est celui de Palpatine. D’ailleurs l’acteur Ian McDiarmind est apparu sur la scène juste à la fin de la diffusion du trailer.

Bon je sais pas vous, mais moi j’ai trop hâte d’être au mois de décembre pour découvrir tout ça.

Alors qu’en avez-vous pensez ?

Publicités

Polar

polar

Réalisation : Jonas Akerlund

Acteurs principaux : Mads Mikkelsens, Vanessa Hudgens

Date de sortie en France : 25 janvier 2019 sur Netflix

Synopsis :

Duncan Vizla, alias Black Kaiser (Mads Mikkelsen), le plus grand assassin au monde, se fait peu à peu à sa vie de retraité. Mais quand son ancien employeur décrète qu’il est un frein à son business, il est contraint de reprendre du service. Bien malgré lui, il doit affronter une armée de tueurs, jeunes, dynamiques et féroces, prêts à tout pour le réduire au silence.

Ce que j’en ai pensé :

Voilà, c’est le weekend, ma femme travail, du coup tout naturellement je me suis mis sur Netflix ce matin pour regarder une nouvelle création originale de la plateforme de svod. J’ai jeté mon dévolu sur Polar, le film avec Mads Mikkelsens, un acteur que j’adore d’autant plus depuis qu’il a joué dans Rogue One.

Bon autant le dire tout de suite, ce n’est certainement pas le film de l’année. Je me suis même ennuyé à certains moments. C’est dommage car cela aurait pu être un vrai bon film si des choix auraient été fait autrement.

Bon, je ne connais pas du tout le roman graphique dont le film est tiré mais franchement cette bande de tueurs complètement badass et ce soi disant grand chef qui ne ressemble à rien et qui ne fait peur à personne, c’est pour moi lourd à en mourir et vient cassé le côté sombre de ce film.

Ce qui sauve malgré tout, Polar, c’est la performance de Mads Mikkelsens, tout à fait parfait dans ce rôle de tueur à la retraite, je trouve qu’il incarne à la perfection le Black Kaiser. Je salue également la prestation de Vanessa Hudgens, malgré le fait que son personnage n’apporte pas grand chose à ce film, hormis le fait que cela laisse la porte ouverte à une éventuelle suite, je l’ai trouvé au top dans les rares scènes où nous la voyons.

Le scénario n’est pas franchement à la hauteur et en plus on nous donne des scènes de sexe qui ne ressemblent à rien et qui n’apportent rien, sans compter les scènes d’actions pas tellement abouties.

Bref, cela m’a passé le temps mais c’est tout, je n’en garderais pas un grand souvenir.

Polar

 

Lionheart

lionheart

Réalisation : Genevieve Nnaji

Acteurs principaux : Genevieve Nnaji, Nkem Owoh, Pete Edochie

Date de sortie en France : 4 janvier 2019 sur Netflix

Synopsis :

Adaeze reprend la compagnie de son père malade, avec l’aide d’un oncle. Dans ce monde dominé par les hommes, il lui faudra faire ses preuves.

Ce que j’en ai pensé :

Hier après-midi, j’avais un peu de temps à tuer, j’ai donc lancé Netflix et je suis tombé par hasard sur ce film, Lionheart, sorti en tout début de mois sur la plateforme. En me renseignant un peu, j’ai appris qu’il s’agit d’un film nigérian, le premier sur Netflix, qui a acquis les droits en septembre 2018, c’est donc une nouvelle fois un film original. Je trouve vraiment top que Netflix nous propose toujours plus de films de qualité venant de tout horizon. Lionheart est clairement l’exemple de film que je n’aurais jamais regardé sans Netflix.

Alors que nous raconte ce film … Cela se passe évidemment au Nigéria, au sud-est du pays où nous rencontrons Adaeze, la fille du président d’une importante compagnie de transport de voyageurs. Le film traite donc de la place de la femme dans ce pays, de la famille, mais également de la corruption du système en place.

lionheart 1

 » Dieu ne nous impose pas de fardeau que l’on ne soit capable de soulever « 

J’ai bien aimé ce film, malgré le sujet, il est drôle, il m’a apporté un peu de soleil dans ma fin de journée. Les musiques sont également très bien. Je me suis rapidement attaché aux personnages et je n’ai pas vu le film passé, il n’est pas très long ( 1h35 ).

Ce n’est clairement pas le film du siècle, mais c’est un film qui mérite d’être regardé, en plus nous n’avons pas tellement l’occasion de voir des films nigérians. Ce qui est dommage car grâce à Lionheart, j’ai découvert pas mal de chose sur ce pays.

lionheart2

 » Si le plat à l’air bon et qu’il sent bon, alors pourquoi ne pas le manger « 

Voilà, si vous trainez sur Netflix et que vous ne savez pas trop quoi regarder, n’hésitez pas et venez en discuter avec moi.

Mowgli : La légende de la jungle

mowgli

Réalisation : Andy serkis

Acteur principal : Rohan Chand

Date de sortie en France : 7 décembre 2018 sur Netflix

Synopsis :

Enfant, Mowgli est élevé par une meute de loups au cœur de la jungle indienne. Tandis qu’il apprend les lois souvent âpres de la jungle, sous la responsabilité de l’ours Baloo et de la panthère Bagheera, Mowgli est accepté par les animaux de la jungle comme l’un des leurs – sauf par le terrible tigre Shere Khan. Mais des dangers bien plus redoutables guettent notre héros, au moment où il doit affronter ses origines humaines.

Ce que j’en ai pensé :

Voici une nouvelle chronique cinéma aujourd’hui sur le blog, je dois avouer que j’aime bien vous donner mon avis sur les films que je regardes. En même temps c’est top, car à la base lorsque j’ai créé ce blog c’était également pour vous parler de films et de séries.

Aujourd’hui, je vous parle donc du film original Netflix, Mowgli : La légende de la jungle, réalisé par le talentueux Andy Serkis que l’on connais dans les rôles de Gollum dans Le Seigneur des Anneaux ou encore de Snoke dans Star Wars. Andy Serkis est spécialisé dans la capture de mouvement également appelée la motion capture.

Forcément, pour une adaptation du célèbre roman de Rudyard Kipling, cette technique est tout à fait adaptée. Dès les premières minutes, j’ai d’ailleurs été ébahi par la qualité des effets spéciaux, je trouve cela très beau, les animaux sont magnifiques, particulièrement Bagheera, Kaa et Shere Khan.

bagheera

Donc, les animaux en motion capture sont pour la plupart splendides, mais la légende de la jungle sans un petit homme ne serais pas une bonne légende. Ici, c’est Rohan Chand qui interprète le rôle de Mowgli et je l’adore, il joue à la perfection l’homme – loup. Je suis toujours très admiratif des si jeunes acteurs capables de se révéler dans des personnages tellement puissants.

J’ai lu, le roman de Rudyard Kipling, il y a très longtemps, donc je ne m’en rappelle pas plus que cela, ce que je sais c’est que cette adaptation, ne colle pas tout à fait à l’histoire originale, elle est beaucoup plus sombre. Il n’est pas question ici de danses ou de chansons à la Disney (je ne critique pas, j’adore le dessin-animé), il y a du sang, des morts et un combat pour survivre dans la jungle ou grâce à celle-ci. Je n’ai pas eu l’occasion de regardé le film de Jon Favreau sorti en 2016 pour comparaison, mais étant un Disney, je ne pense pas qu’il soit aussi sombre. Si il y en a parmi vous l’ayant vu, je suis intéressé par vos avis.

elephant

Alors voilà, ce n’est pas le film du siècle, mais encore une fois je reste impressionné par la qualité des créations originales Netflix. J’ai pour ma part passé un agréable moment en redécouvrant cette légende de la jungle et j’en ai pris plein les yeux avec les techniques utilisées et les effets spéciaux.

mowgli-la-légende-de-la-jungle

 

IO

io

Réalisation : Jonathan Helpert

Acteurs principaux : Margaret Qualley, Anthony Mackie, Danny Huston

Date de sortie en France : 18 janvier 2019 sur Netflix

Synopsis :

Dans un futur proche, un cataclysme a rendu l’atmosphère terrestre irrespirable pour les êtres humains. Sam, une des dernières survivantes, se bat pour trouver un moyen de respirer à nouveau et sauver l’humanité qui a fui vers une colonie lointaine dans l’espace. Mais sa détermination est mise à rude épreuve lorsqu’elle fait la rencontre de Micah, un autre survivant au passé douloureux. Elle va devoir décider entre prendre la dernière navette qui décolle bientôt pour cette colonie, ou alors, rester seule, à ses risques et périls, pour la survie de la planète Terre.

Ce que j’en ai pensé :

Me revoici aujourd’hui pour vous parler du film que je viens de visionner sur Netflix, j’ai bien aimé hier vous parler de A star is born alors je compte bien vous partager mes avis sur des films plus souvent.

Aujourd’hui, j’ai visionné IO, le nouveau film sorti sur Netflix il y a quelques jours. Je suis abonné à cette plateforme depuis des années, j’adore et y passe relativement pas mal de temps, surtout quand ma femme bosse le week-end comme c’est le cas celui-ci. Je trouve que en plus de proposer un grand nombre de séries, leur contenu original est vraiment très intéressant par la diversité des genres proposés et par la qualité des films, je pense que sans Netflix plusieurs films n’auraient jamais vu le jour ce qui est vraiment dommage.

Je pense que vous aurez l’occasion d’apprendre à me connaitre dorénavant à travers les films dont je vous parlerais sur le blog ce qui est pour moi assez intéressant, car cela fait à un niveau moindre que la lecture mais quand même partie de moi.

Donc pour en revenir à ce film, IO, il s’agit d’un film de science-fiction avec un sujet d’anticipation post-apocalyptique. Il fait résonnante avec les débats et l’actualité climatique du moment. En gros, la terre se venge de l’être humain, en rendant la surface terrestre quasiment inhabitable pour toutes espèces vivantes. Les humains se sont donc réfugiés dans une colonie près de Jupiter et ils partent à la recherche d’un nouvel Eden (je dirais pour le détruire, vu que l’on ne sait faire que ça). De cette colonie et de ces humains, à part quelques échanges radio et par mail, nous n’en savons pas plus dans le film. Nous suivons par contre Sam Walden, une scientifique restée sur Terre pour trouver une solution pour rendre la planète vivable. Elle sera rejointe rapidement par Micah, lui aussi resté sur Terre mais qui a l’ambition de rejoindre les colonies grâce aux dernières navettes quittant la planète.

Ce n’est pas un film rempli d’action, le rythme est plutôt lent et il y a réellement que deux personnages. Mais tout cela fait que j’ai apprécié cette ambiance pesante. Le réalisateur a pris le parti de donner un point de vu extrêmement négatif. Le film n’est pas très long ce qui fait que cela ne vient pas rendre le visionnaire ennuyant.

J’ai particulièrement apprécié le jeu de Margaret Qualley, je ne la connaissais absolument pas mais je vais la suivre, elle est pleinement dans son rôle et fait passer beaucoup d’émotions.

La fin du film est très originale car elle laisse aux spectateurs deux possibilités, selon l’optimisme ou le pessimisme de la personne qui regarde. Le film étant sorti très récemment, je n’ai pas envie d’en dire trop, mais par contre je serais vraiment curieux de partager avec ceux qui le regarderont.

dims.jpg

A star is born

a star is born

Réalisation : Bradley Cooper

Acteurs principaux : Bradley Cooper, Lady Gaga, Sam Elliott

Date de sortie en France : 03 octobre 2018

Synopsis :

Star de country sur le déclin, Jackson Maine découvre Ally Campana, une jeune chanteuse très prometteuse. Tandis qu’ils tombent follement amoureux l’un de l’autre, Jack propulse Ally sur le devant de la scène et fait d’elle une artiste adulée par le public. Bientôt éclipsé par le succès de la jeune femme, il vit de plus en plus mal son propre déclin.

Ce que j’en ai pensé :

J’ai enfin vu ce film dont j’avais tellement envie de voir depuis que j’avais entendu la chanson Shallow, je vous en avais d’ailleurs parlé il y a peu dans Il n’y a pas que la lecture dans la vie . J’ai donc eu envie de vous en parlé ici sur le blog. D’ailleurs, je crois bien que c’est la première fois que j’y donne mon avis sur un film. Comme pour mes chroniques de livres, je vais vous en parler avec mon coeur sans prétendre être un expert ou je ne sais quoi s’en rapprochant. Alors soyez indulgent s’il vous plaît et toutes critiques constructives est la bienvenue.

A star is born est donc l’histoire d’une star en la personne de Bradley Cooper qui découvre par hasard un talent brut qui se trouve être Lady Gaga, Ally Campana dans le film. Il va la propulser sur le devant de la scène et en tomber amoureux. Voilà pour faire simple … Mais bon, ce film est vraiment bien plus que cela. Tout d’abord porté par un Bradley Cooper d’exception, je dois dire que c’est un acteur que j’apprécie déjà depuis un moment, mais je ne savais absolument pas qu’il chantait, et même très bien, ce fut une super surprise. De plus, et je vais corriger cela rapidement, je ne l’avais jamais vu dans un rôle aussi profond. Effectivement, dans ce film il joue un homme complètement alcoolique et toxicomane ayant eu une enfance pas évidente qui a laissée des traces, c’est un homme malheureux au fond et qui cherche en permanence à se détruire. Quant à Lady Gaga, que vous dire de plus que wahou … Mais cette femme est juste splendide et grandiose dans ce film, oubliez tout ce que vous connaissez de la chanteuse à tenues extravagante et maquillage à plus savoir où en mettre. Elle est naturelle et pour un premier rôle c’est fantastique. Le jeu d’acteurs entre ces deux là est top, il y a une vrai connection cela se voit dans les regards.

Que vous dire de plus sans vous raconter le film, juste la bande son qui est juste géniale, les chansons sont toutes chantées par Lady Gaga et Bradley Cooper qui les ont d’ailleurs écrites en collaboration avec Lukas Nelson et Mark Ronson. Mention spéciale pour Shallow bien sûr mais également pour la dernière chanson I’ll Never Love Again qui est une tuerie tellement elle est belle.

Je ne peux que vous conseiller de voir ce magnifique film qui est pour moi un gros coup de coeur, et je peux vous dire qu’il y avait longtemps qu’un film ne m’avais pas autant touché que celui-ci.

actu-15102018id1805

coup-de-coeur

 

# 1 – Il n’y a pas que la lecture dans la vie

culture

Bonjour à tous,

Je vous avais promis des nouveautés cette année, en voici une autre. Dans ce rendez-vous qui sera publié idéalement le jeudi, je ne vous parlerais pas de livre pour une fois. Car dans la vie il n’y a pas que la lecture mais également tellement d’autre chose. La culture peut s’exprimer de tellement de manière, que ce soit par les films, la musique, l’art … Ce rendez-vous sera donc consacré à toute cette culture que j’apprécie par dessus tout. Je commence cette année avec un film que nous sommes allé voir au cinéma avec ma femme il y a peu.

pupille

Il était obligé que nous allions voir ce film ayant eu notre agrément au mois de juillet et franchement nous ne fûmes pas déçus.

C’est donc un film sur l’adoption d’un pupille de l’état, c’est très documentalisé ce qui a pu en rebuter certain je pense. Ce côté documentaire a été contrebalancé par une amourette un peu cul cul qui pour le coup n’apporte rien au film.

Concernant l’adoption, nous avons trouvé que au niveau de la démarche d’agrément cela se rapprochait de se que nous connaissons. Après ce qui est intéressant pour nous c’est qu’il ne s’agit pas d’un film sur l’obtention de l’agrément, c’est bien plus que çà.

En effet, ce qui nous a intéressé c’est les passages avec la mère biologique et l’accompagnement qu’une assistante sociale lui apporte. Il y a aussi la préparation qui est apporté au bébé et son passage en famille d’accueil.

En plus Gilles Lellouche et Sandrine Kiberlain jouent super bien. Bref on a adoré.

Voilà, j’espère que ce type d’article vous plaira.

Je vous souhaite une très belle journée.

Voici la bande annonce finale de Star Wars VII Le réveil de la force

Bonjour à tous,

Comment ne pas avoir envie de vous la faire partager tellement elle donne envie d’être vite au 16 décembre pour aller le voir au cinéma. Pour ceux que ça intéresse, les places sont disponibles à la réservation depuis hier.

Alors qu’en pensez-vous ?

Sinon, je n’ai pas eu le temps de préparer mon TTT j’essais de vous faire ça pour ce soir.

Bonne journée à tous.

Sense8

sense8

Créée par: Lana et Andy Wachowski / Joseph Michael Straczynski

Nationalité: Américaine

Genre: Drame, fantastique, science-fiction

Acteurs principaux:Aml Ameen, Doona Bae, Jamie Clayton, Tina Desai, Tuppence Middleton, Maw Riemelt, Miguel Angel Silvestre Brian J. Smith

Synopsis:

Huit individus éparpillés aux quatre coins du monde sont connectés par une soudaine et violente vision. Désormais liés, ils se retrouvent capables du jour au lendemain de se voir, de se sentir, de s’entendre et de se parler comme s’ils étaient au même endroit, et ainsi accéder aux plus sombres secrets des uns et des autres. Les huit doivent dès lors s’adapter à ce nouveau don, mais aussi comprendre le pourquoi du comment. Fuyant une organisation qui veut les capturer, les tuer ou faire d’eux des cobayes, ils cherchent quelles conséquences ce bouleversement pourrait avoir sur l’humanité.

Ma critique:

Voilà, allons droit au but, j’ai adoré cette série. Il y a longtemps que je n’ai pas été aussi captivé par une série Tv. Celle-ci, disons le n’est pas adaptée à tous public, il faut être vraiment très ouvert d’esprit. Les thèmes qui y sont abordés sont très lourds: Sida, Drogue, Transsexualité, Homosexualité, Meurtres, Religions, Mariages, Sexe, Banlieue, Prison … Il n’y a aucun tabou et je trouve aucune facilité dans la façon d’aborder chacun de ces thèmes. Cette série est tournée dans plusieurs pays par rapport où se situe chaque protagonistes. Et du coup nous voyageons, les paysages sont beaux et il n’y a pas de lassitude à voir tout le temps les mêmes endroits. Il y a aussi les musiques, il y en a beaucoup et des très bien, j’ai récupéré pas mal de morceaux dans ma playlist 🙂 .

Les acteurs sont vraiment bien choisis et l’on s’attache à tous sans difficultés. Le fait qu’il y ai un lien entre tous est juste une super idée. Au début je pensais qu’ils étaient connectés deux par deux mais non, enfin de compte les huit sont connectés ensemble et du coup ils peuvent intervenir avec l’un ou l’autre suivant leurs capacités. Car, ils sont traqués, nous ne savons pas encore vraiment pourquoi et par qui. Cette première saison sert surtout à nous présenter les héros et à nous en apprendre plus sur ce lien qui les unis. J’ai adoré les passages ou l’un ou l’autre prend le contrôle d’un autre pour intervenir dans sa vie, pour l’aider ou pour lui donner des conseils. Un de mes passage favori, est le moment où une doit s’échapper d’une maison et chacun leurs tours ils viennent l’aider, l’un pour se battre, l’autre pour conduire, et encore un autre pour mentir. Ils apprennent petit à petit à se connaître et du coup se servent des aptitudes des uns et des autres.

Bref je recommande cette série, en plus elle est renouvelée pour une saison 2. C’est un très gros coup de cœur pour moi. L’avez-vous vu ? Est-ce qu’elle vous a plu autant qu’à moi ?

coup-de-coeur