Nouveau partenariat – La manufacture des livres

images

Bonjour tout le monde,

Je suis très heureux, ce matin de vous annoncer la mise en place d’un tout nouveau partenariat entre moi et mon blog et la maison d’éditions indépendante La Manufacture de Livres. Je suis vraiment ravi pour ce partenariat, j’en cherchais un second depuis quelque temps, avec une ligne éditoriale d’auteurs français mais toujours avec cette touche de noir que j’aime tant. Je pense être bien tombé avec La Manufacture de Livres, que j’ai d’ailleurs découvert grâce à né d’aucune femme de Franck Bouysse.

la manufacture de livre

Le catalogue de La Manufacture de Livres est réparti entre quatre collections, littérature, documents, la manufacture des légendes et beaux-livres, je vais vous présenter quelques livres pour chacune de ces collections.

Littérature

Clouer l'ouest

Clouer l’Ouest de Séverine Chevalier

Cela faisait vingt ans que Karl n’avait pas remis les pieds chez les siens. Amenant avec lui sa petite fille et ses dettes de jeux, il revient à la ferme familiale où nul ne l’attend plus. Ici, les secrets et les blessures du passé semblent avoir définitivement dressé des murs entre les hommes et les deux nouveaux arrivants vont remettre en question le fragile équilibre de ces vies. Et, pendant ce temps dans la forêt obscure et enneigée, une bête rôde.
Véritable bijou ciselé et poétique, Clouer l’Ouest révèle une voix unique et témoigne de l’infini talent de Séverine Chevalier à dire les drames et les rêves qui font le coeur de l’humain.

white spirit

White Spirit de Pierre-François Moreau

Elle est arrivée de Bénin City pour profiter de l’argent suisse et payer les dettes de sa famille. Elle vit sous la coupe d’une proxénète qui détient son passeport et son juju, cette figurine sacrée qui lui permet de la contrôler.
Il conçoit des jeux vidéo fun-gore qui ont fait de lui une star. Il voyage à travers le monde d’hôtel de luxe en festival de geeks, ivre de drogues et vivant dans un univers parallèle où la fiction prend le pas sur la réalité.
Le soir où elle s’asperge de White spirit et s’immole par le feu pour mettre fin à tout, c’est lui qui la sauve. Il devient à ses yeux l’homme qui peut l’arracher à ses démons. Les voici liés pour le meilleur et pour le pire, unis par leurs folies et leurs obsessions, associés pour se sortir du guêpier où ils se sont fourrés…

Documents

ce que ça fait de tuer

Ce que ça fait de tuer de Serena Gentilhomme

Rome, 2016. Deux trentenaires, Marco Prato et Manuel Joffo font la fête et au milieu de leurs excès, ont une nouvelle idée : torturer et tuer, pour voir ce que ça fait. Un jeune prostitué est attiré dans le guet-apens, drogué et soumis à ces pulsions macabres. Le lendemain, l’un des jeunes hommes tentera de se suicider, l’autre se rendra à la police…
Au-delà de la gratuité de ce sordide crime, la presse transalpine se passionne pour le profil des deux assassins, jeunes hommes de bonnes familles et sans histoire. Les témoignages des pères dans les émissions télévisées de grande audience, le silence des mères, les réactions des proches de la victime sont tout autant le sujet de ce texte qui nous parle d’une jeunesse nihiliste prête à toute pour se sentir exister.

lucky luciano

Lucky Luciano – Testament de Martin A. Gosch et Richard Hammer

Petit immigré sicilien dans le New York des années 1900, Luciano fait les quatre cents coups avec d’autres gamins du Lower East Side : Meyer Lansky, qui restera son ami, Frank Costello ou Bugsy Siegel. Viendront ensuite Al Capone, Vito Genovese, Joseph Bonanno, Dutch Schultz ou Nucky Johnson. C’est le temps du trafic d’alcool, des braquages et des règlements de comptes. Luciano veut bousculer les vieilles traditions de la mafia, et devient, après une guerre sanglante, le chef des cinq familles de Cosa Nostra. Lorsque les États-Unis s’engagent dans la Seconde Guerre mondiale, Lucky Luciano profite de la situation : c’est lui qui contrôle les ports américains, pièces maîtresses de l’effort de guerre. Les services secrets vont aussi l’utiliser pour faciliter le déroulement de l’invasion de la Sicile en 1943. Considérant les énormes bénéfices potentiels d’un marché en pleine expansion, il va, à la fin de sa vie, tisser des liens avec les mafias italiennes et organiser le trafic international de stupéfiants avec les Corses et la pègre marseillaise.  C’est à partir de ces mémoires que Mario Puzo et Francis Ford Coppola ont créé le personnage mythique de Don Corleone dans le Parrain.

La Manufacture des Légendes

coke à bord

Coke à bord de Yann Tassin

Yann Tassin a vingt ans et part à l’aventure en Amérique du Sud. Mais quand il pose son sac à dos sur une plage de Colombie, il est bien loin d’imaginer le tour que va prendre son destin. Car au gré de ses rencontres, ce jeune français va finir par mettre ses talents de navigateur au service des plus grands trafiquants de drogue d’Amérique latine et ouvrir les voies maritimes de ce commerce illégal. Voiliers, hors-bords puis sous-marins, du cannabis à la cocaïne, Yann Tassin va côtoyer Pablo Escobar, les dirigeants des FARC, les membres du cartel de Medellin…
Coke à bord retrace le parcours de cet aventurier hors-la-loi qui devint l’un des hommes les plus recherchés de la CIA avant de se rendre et de collaborer avec le gouvernement américain.

guillotine seche

Guillotine sèche de René Belbenoît

René Belbenoît a vingt-deux ans quand il est condamné pour vol aux travaux forcés en Guyane. Au bagne, il mutilplie les tentatives d’évasion. Traité de plus en plus durement, acharné dans sa quête de liberté, il parvient enfin à ses fins. Suivra une cavale de vingt-deux mois, en pirogue, à cheval, à pied, à travers mers, jungles, fleuves et montagnes, avant de réussir à gagner clandestinement les États-Unis.
Guillotine sèche est le récit de cette incroyable aventure qui a déjà séduit plus d’un million de lecteurs et inspira les célèbres roman et film Papillon.

Beaux-livres

capitale du plaisir

Capitale du Plaisir d’Alexandre Dupouy

Après la première guerre mondiale, Paris devient la ville où tous les plaisirs sont à portée de main. Place à la fête ! Les autorités ferment les yeux, encourageant la natalité qui doit repartir au secours du pays affaibli. De nombreux artistes des quatre coins du globe tentent l’aventure de la libéralisation des moeurs et deviennent les rois de Montparnasse. Les Années folles, « décade de l’illusion », vont donner lieu à dix ans de fêtes, d’orgies, de créations et d’inventions. L’autonomie féminine qui s’est révélée pendant l’absence des hommes mobilisés entre 1914 et 1918 a irrémédiablement perturbé les relations entre les sexes. Émancipation féminine, homosexualités qui s’affichent, banalisation du divorce, prostitution… C’est à cette époque que l’image du nu entre dans les moeurs. Photographes professionnels ou amateurs s’adonnent à l’érotisme. Plus que jamais Paris est la capitale de l’amour, du vice et des plaisirs.

 

 

6 réflexions sur « Nouveau partenariat – La manufacture des livres »

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s