# 91 – Le mardi sur son 31

mardi-31

Bonjour les amis,

Je vous retrouve aujourd’hui pour vous partager un nouvel extrait du tome 2 de Edwenn. Effectivement n’ayant pas eu autant de temps que je l’aurais souhaité la semaine dernière, je ne l’ai pas encore fini.

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours.

edwenn 2

C’est pour cela que le pouvoir de Duane n’avait pu être réellement défait. Il aurait fallu priver le monde féérique de la Nuit. Ce qui est impossible. Le condamner à un jour sans fin, détruire un équilibre immuable. Les peuples libres avaient, après bien des décennies, réussi à battre les Ténèbres. Bien qu’ils aient clamé leur innocence, les alliés de Duane furent mutilés et leurs corps brûlés sans aucune chance de rejoindre leurs Dieux. Duane Gareich, quant à elle, ne retrouva pas son ancien nom, Lughtierne la Scintillante. Elle mourut avec l’anéantissement de son oeuvre et se noya dans sa propre noirceur. Mais son regard était plus heureux que jamais, disait-on, et son sourire avait longtemps hanté la Nuit.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s