# 20 – Le mardi sur son 31

mardi-31

Bonjour à tous,

Je vous retrouve aujourd’hui, pour vous présenter un extrait de ma lecture en cours qui n’est autre que La petite fille qui avait avalé un nuage plus grand que la Tour Eiffel de Romain Puértolas, et franchement, je devrais le lire assez vite mais je peux vous dire que je m’éclate bien.

J’ai découvert un petit rendez-vous bien sympathique sur le blog Les bavardages de Sophie que je vais reprendre sur mon blog.

Le principe est simple, il suffit de proposer chaque mardi, une citation tirée de la page 31 de sa lecture en cours.

petitefilletoureiffel

Alors, comme personne ne voulait tenter le diable, plus personne ne bougeait. La devise du jour de la DGAC ressemblait à une injonction de braqueur de banques : « Tout le monde au sol ! » On accumulait les retards. Le personnel au sol n’osait pas annoncer les annulations. Il laissait la vile besogne aux tableaux des départs. Au moins, personne n’essaierait d’étrangler un ordinateur. Les vols disparaissaient donc, un par un, toutes les minutes, comme un mauvais tour de magie de David Copperfield. Le riche, pas le pauvre.

Voilà, je vous souhaite à tous une bonne journée !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s