De viandard à végane- Pour que vivent les animaux

viandard

Auteur : Bruno Blum

Genre : Témoignage

Edition : Mama Editions

Titre : De viandard à végane – Pour que vivent les animaux

Quatrième de couverture :

Drôle, décalé, original et très documenté, ce livre nous invite à des prises de conscience aussi inattendues qu’essentielles. Il nous plonge dans la vague végane actuelle, un mouvement de plus en plus populaire en Europe et en Amérique du Nord, qui a pour but d’éviter la souffrance animale et de mettre un terme à l’exploitation des animaux par l’espèce humaine. Il fut un temps où l’esclavage, qui nous horrifie aujourd’hui, paraissait naturel ; de même, soutiennent les partisans du véganisme, un jour viendra où il nous semblera inadmissible de tuer des animaux pour les manger. Bruno Blum, qui a depuis longtemps cessé de « consommer de l’alcool, du tabac, des drogues, des animaux et autres produits donnant prise à l’addiction », nous fait ici le récit de sa transformation, dans le style effronté et affûté qui lui est propre. Il nous explique par ailleurs pourquoi il est important de réduire notre consommation de viande, et comme il est facile de passer aux délices véganes.

Quelques mots sur l’auteur :

Connu, dès la fin des années 1970, en tant que correspondant « gonzo », à Londres, du populaire mensuel de rock Best, et spécialiste français du reggae, Bruno Blum a très tôt côtoyé les grandes stars du rock. C’est la chanteuse des Pretenders qui l’initie au végétarisme en 1980, précipitant un long voyage intérieur. Globe-trotteur polyglotte versé dans la spiritualité, Bruno Blum est dessinateur, conférencier, musicologue, musicien et compositeur. Il est aussi l’auteur d’une quinzaine de livres.

Ma chronique :

 Je me suis lancé dans ce livre témoignage, alors que ce n’est vraiment pas mon style habituel de lecture et avec la peur que je reste une éternité sur celui-ci, car le sujet m’intéresse vraiment en ce moment et je me pose pas mal de questions sur mes habitudes alimentaires.

Bien m’en a pris, j’ai lu ce livre en  trois ou quatre jours tellement je suis rentré dedans. J’ai vraiment aimé la façon dont Bruno Blum nous raconte sa vie. Car, oui ce livre ne fait pas l’apologie du véganisme, et c’est très bien. Ce livre nous explique le chemin parcouru par l’auteur pour arrivé à une philosophie de vie végane.

Et quel chemin, ce mec est vraiment intéressant, ce qu’il a vécu est juste dingue, il est passé par tous les extrêmes, des drogues légales ou non,  au vol en bande … Ce que j’ai aimé dans son livre est toutes les parties où il nous raconte sa vie dans le monde de la musique, rock et reggae, et de l’écriture et du dessin. Il a rencontré tellement de gens , il a une vie assez folle en vrai.

Donc ce qui est appréciable dans son livre est le fait de découvrir le chemin qu’il a emprunté pour en arrivé où il en est aujourd’hui. Son témoignage est aussi énormément documenté avec plein de citations, de Oscar Wilde en passant par Albert Einstein par exemple.

Le petit côté négatif est que j’ai trouvé le livre par moment brouillon, cela partait un peu dans tous les sens et du coup de temps en temps, je ne savais plus vraiment à quel moment de sa vie j’en était.

Je ne deviendrais pas végan maintenant que j’ai fini son livre, mais il me fait quand même énormément réfléchir. Je peux dire que je commence une démarche psychologique, on verra dans quelques temps où j’en serais.

Ma note : 7.5 / 10

Publicités

Une réflexion sur “ De viandard à végane- Pour que vivent les animaux ”

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s