Les thanatonautes

51SRaba3ihL._SX302_BO1,204,203,200_

Auteur : Bernard Werber

Genre : Science-fiction

Edition : Le livre de poche

Titre : Les thanatonautes

Quatrième de couverture :

« L’homme a tout exploré : le monde de l’espace,
le monde sous-marin, le monde souterrain ;
seul le continent des morts lui est inconnu.
Voilà la prochaine frontière.
Michael Pinson et son ami Raoul Razorbak, deux jeunes chercheurs sans complexes, veulent relever ce défi et, utilisant les techniques de la médecine comme celles de l’astronautique, ils partent à la découverte du paradis.
Leur dénomination ? Les thanatonautes.
Du grec Thanatos (divinité de la mort) et nautès (navigateur).
Leurs guides ? Le livre des morts tibétain,
Le livre des morts égyptien, mais aussi les grandes mythologies et les textes sacrés de pratiquement toutes les religions.
Peu à peu les thanatonautes dressent la carte géographique de ce monde inconnu.
En Dante moderne, Bernard Werber nous emmène dans un voyage époustouflant. »

Quelques mots sur l’auteur :

Dès l’âge de 16 ans, Bernard Werber écrits des nouvelles, des scénarios, des pièces de théâtre. Après des études de criminologie et de journalisme, il devient journaliste scientifique. A 30 ans, il rencontre un énorme succès avec son premier roman Les Fourmis. Bernard Werber propose un nouveau genre littéraire qu’il nomme « philosophie fiction », mélange de science-fiction, de philosophie et de spiritualité. A travers différents regards exotiques, extérieurs, celui des animaux, mais aussi des arbres, des divinités antiques ou de potentiels extraterrestres, il tente de comprendre la place de l’homme dans l’univers.

Ma critique :

Alors, pour tout vous dire, cette lecture fut très compliquée pour moi. Je ne connaissais pas Bernard Werber avant cette lecture, donc je n’avais aucun apriori.

Au départ, j’ai été agréablement surpris par la façon dont le livre est construit, il y a une multitude de petits chapitres. Il y a une alternance avec ces derniers entre des parties du roman, des extraits de manuel d’histoire, des passages de mythologies diverses et variées et des fiches de police. Du coup, j’avais l’impression de dérouler l’histoire plutôt vite. Le style d’écriture de Bernard Werber, est plutôt simple dans sa façon de décrire des personnages et des lieux.

L’histoire de ce livre, est donc, une recherche scientifique, sur la mort, ou plus exactement le continent des morts. Je crois que pour le coup , c’est un peu ce thème, enfin, la façon que ce thème est présenté, qui m’a dérangé. C’est un peu trop basé sur la recherche scientifique, donc j’ai trouvé cela un peu lourd. Si vous voulez, pour être clair, il y a une équipe de scientifiques, ils ont un projet de recherche, ici l’exploration du continent des morts, donc nous avons plusieurs parties dans ce livres qui correspondent à des étapes de cette recherche. Du coup, j’ai trouvé cela un peu trop répétitif, on galère au début … hop on arrive au résultat obtenu … et boum passé cette étape, on se rend compte qu’il y en a une autre. Voilà un peu le fil rouge de ce roman.

Bref, je pense que vous l’aurez compris, je n’ai vraiment pas accroché ce roman. C’est ma déception de l’année 2015. Je pense quand même que je re-tenterais avec Bernard Werber, peut-être avec Les fourmis, ou Troisième humanité qui se trouve dans ma PAL.

Ma note : 03/10

dc3a9ception

Publicités

8 réflexions sur « Les thanatonautes »

  1. Ah dommage que cela ne t’ai pas plu! Je ne te conseille pas de lire les autres livres de la série alors car je les avais moins aimés que les thanatonautes! J’ai lu fourmis il y a très longtemps mais il me semble que le style est différent. Cela te plaira peut être! Mais Ca reste assez scientifique avec de vraies explications sur le comportement des fourmis! Je te souhaite de bonnes lectures pour cette année 2016!

    J'aime

  2. Oh mince ! C’est un des rares Werber que j’aime alors je ne sais pas si mon commentaire va te rassurer. Sache en tout cas que Bernard Werber a tendance à reprendre toujours le même schéma de construction de son récit, c’est flagrant et c’est ce qui fait que j’ai arrêté de le lire. Mais mon conjoint adore !
    En tout cas, j’aurais tendance à te dire que si tu n’as pas aimé celui-ci, tu risque de ne pas aimer les autres…

    J'aime

  3. Dommage que ça ne t’ai pas plu ! J’aime vraiment beaucoup cet auteur ! Le seul que je peux te conseiller c’est Les Fourmis, pour moi c’est son meilleur ou peut – être seulement parce que c’est le premier que j’ai lu de lui , je ne sais pas. Mais j’en garde un très bon souvenir

    Aimé par 1 personne

  4. Je n’ai pas encore lu ce livre mais j’en ai lu plusieurs autres de cet auteur.
    Alors c’est vrai qu’il est très particulier, il a un style à lui et je pense que soit on adore, soit on adhère pas du tout! Pour ma part, j’ai beaucoup aimé tout ce que j’ai pu lire de lui pour l’instant 🙂 Il faudra que je tente celui-ci!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s