L’émeraude oubliée – L’évasion

lemeraude oubliee

Auteur : Lina Carmen

Genre : Jeunesse / fantasy

Edition : La Bourdonnaye

Titre : L’émeraude oubliée – L’évasion

Quatrième de couverture :

Dans la sinistre ville de Mornia, à la végétation inexistante, seules des tours de bétons grises aux dimensions célestes s’élèvent vers des hauteurs indistinctes. Un mur infranchissable empêche toute sortie de cette prison qui ne dit pas son nom, gouvernée par un dictateur, le président Percy. Les plus riches vivent en haut des tours, dans un confort luxueux. Les plus pauvres vivent en bas, dans une brume permanente, le « smog » métropolitain. Yan, un garçon de 15 ans, est l’un de ces indigents dont le destin est de finir ouvrier dans une usine, comme son père et son grand-père. Mais il rêve d’une autre vie. Peut-être là-haut chez les riches ? Ou bien ailleurs qu’à Mornia. Existe-t-il un autre monde que celui-ci ? Pour le savoir, il faudrait s’échapper. C’est alors que Yan rencontre Sonia, une jeune fille de son âge, issue des niveaux supérieurs, avec laquelle il va peut-être concrétiser ses rêves. L’évasion se prépare. Cependant, Percy et ses hommes sont prêts à tout pour faire échouer ce projet.

Quelques mots sur l’auteur :

Depuis son enfance, Lina Carmen se balade entre ciel et terre. C’est dans cette région très particulière de l’espace qu’elle puise l’inspiration pour ses histoires extraordinaires. Après avoir exercé un nombre impressionnant de métiers, elle se consacre aujourd’hui à l’écriture ainsi qu’à l’art du récit oral. Elle présente ses propres contes pour les plus jeunes, à l’aide de marionnettes.

Ma critique :

J’ai gagné ce joli petit livre grâce à un concours organisé sur le blog Wonderbook en partenariat avec les éditions La Bourdonnaye. Tout d’abord, il faut avouer que la couverture est sublime, j’ai donc entamé cette lecture avec joie.

Je vous avoues que j’ai eu un peu de mal dans la première partie du livre, car on entre de plein fouet dans Mornia et ces deux extrémités, les riches et les pauvres. Tout ceci, sans vraiment d’explications du pourquoi et du comment la ville en serait arrivée là. J’ai été perturbé par ce manque d’information qui au final nous est expliqué vers la toute fin du livre. Ensuite, c’est un roman qui s’adresse je pense plus à un jeune public car les deux protagonistes principaux sont adolescents, ce qui en soi ne me dérange aucunement, mais là où j’ai été un peu plus chagriné c’est que pour leur âge, ils réussissent des choses incroyables. Je trouve cela un peu exagéré.

Mais au fil des pages, je me suis attaché à ces personnages et j’ai pris du plaisir à les suivre affrontés toutes leurs épreuves. Je me suis senti happé par l’histoire en fin de compte, et même si pour le coup, j’ai eu du mal sur la première moitié du livre à avancer, j’ai carrément avalé la fin. L’auteur nous délivre de belles descriptions des personnages et des lieux, ce n’est pas trop poussé ce qui facilite la lecture.

En bref, je recommande cette lecture, plus à un jeune public, même si des adultes pourraient comme moi passer un bon moment. Par contre, il faut absolument une suite, on ne peut pas rester sur cette fin …

Ma note : 6.5/10

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s